mercredi 26 septembre 2018

ADN et Généalogie Xe

Clément Bècle le prédisait le 6 aout dernier sur son blog quand il écrivait "Actuellement aucune entreprise française n’a le droit (à ma connaissance) de pratiquer des tests ADN en dehors du strict domaine de la santé. Mais on sent bien que Geneanet y pense, tellement fort et depuis tellement longtemps qu’ils rendent publique leur envie de se lancer : pétitions lors de la révision des lois de bioéthique pour l’autorisation des tests ADN généalogiques (plus de 1800 individus ont signé cette pétition à ce jour), appel en faveur de l’autorisation des test ADN à vocation généalogiques, et bien entendu étude sur le sujet à double objectif : prouver que c’est une véritable attente des généalogistes afin de peser dans la révision des lois de bioéthique et s’assurer que le marché français est mur avant de franchir le pas."

Le loup vient de sortir du bois, et Christophe Becker le COO (on ne dit plus directeur dans les startups) de Généanet vient de publier un article sur le réseau professionnel Linkedin.

Je cite son introduction "Obligés de contourner la loi, en envoyant leurs prélèvements à l’autre bout du monde, ils prennent des risques quant à la sécurité de ces données. La future loi sur la bioéthique est peut-être l’occasion rêvée de montrer la volonté de la France de rentrer une fois pour toutes dans le XXIe siècle !". Comme nous avons tenté de le montrer sur ce blog, ces tests n'ont aucun intérêt généalogique, il s'agit au mieux d'une aide pour les nés sous X mais pour les autres cas, c'est d'un niveau scientifique comparable à l'horoscope. Donc rien de valable n'oblige pour reprendre le terme de Christophe Becker, quand à entrer dans le 21e siècle, c'est plutôt vers l'eugénisme que ce genre de pratique emmène.

Je continue avec une citation du corps du texte "En vertu de l’article 16-11 de notre Code civil, des recherches ADN ne peuvent être autorisées que dans le cadre d’une procédure judiciaire ou à des fins médicales ou de recherche scientifique. Or, cette situation pénalise les amateurs de généalogie français à double titre. Tout d’abord, elle les contraint à se tourner vers des entreprises étrangères pour pratiquer ces tests. Car, ne nous y trompons pas, ce n’est pas parce que c’est interdit que ça ne se fait pas !". Avec ce genre d'argument on justifie n'importe quelle activité illégale, du trafic d'armes à la vente de stupéfiants. Je comprends que les tests ADN seraient d'un grand intérêt économique pour une entreprise telle que Généanet mais passer ce fait sous silence pour ne retenir que l'aspect "il faudrait le faire ici" me semble très hypocrite.

Et de continuer sur "Autre problème : ils n’ont alors aucune garantie quant au stockage des informations ainsi collectées et à l’usage qui pourrait en être fait hors de nos frontières. (...) Dès lors, les sites français spécialisés dans ce domaine et hébergeant des centaines de milliers d’arbres généalogiques pourront aider leurs utilisateurs à aller plus loin dans leurs recherches.". Certes on peut se prévaloir d'une législation plus protectrice a priori dans les usages non prévus des bases de données et on devrait assister à moins de dérives vers la médecine, les assurances, les employeurs ou la police que ce qu'on voit aux USA, mais comment bloquer les utilisations dans un but de discrimination raciale (négative ou même positive) ? Comment assurer la cybersécurité des données ? Même Garry Kasparov s'en inquiète publiquement !


*** Edit du 28/09/18 sur le titre de C.Becker COO au lieu de CEO ***

vendredi 21 septembre 2018

Le siphonnage d'un site collaboratif (adossé à un site commercial) par un autre site (commercial)

Dick Eastman (que nous avons déjà cité 3 fois dans ce blog, ici, et ) est un des blogueurs généalogistes les plus influents aux USA. Il attire cette semaine l'attention de ses lecteurs sur le fait que le site "Find-A-Grave" s'est fait siphonner ces données qui sont donc reproduites sans autorisation sur un autre site nommé "Peoplelegacy".

Lire la suite

dimanche 16 septembre 2018

Du droit d'auteur (XXIIe)

Quelques informations générales sur le droit d'auteur qui montrent que ce concept contre-intuitif permet à certains d'engranger de grosses sommes qu'ils ne sont pas prêts à abandonner.

Lire la suite

dimanche 5 août 2018

Biens communs (VIe) et vie privée (IIe)

A l'heure ou la nouvelle directive RGPD nous fait recevoir de nombreuses communications de sites internet pour nous signaler des changements de conditions générales d'utilisation ou pour nous signaler la réutilisation de nos données, un petit tour par deux informations qui pourraient vous avoir échappées, sur des sujets que nous avons déjà abordés ici : les notions de bien commun (1,2,3,4,5) et de vie privée (1)

Lire la suite

samedi 14 juillet 2018

Concentration parmi les acteurs commerciaux de la généalogie

Jimbo sur le blog d'Arverne et d'Armorique, vient de mettre en lumière un fait passé inaperçu ces quelques derniers jours et qui pourtant devrait faire les choux gras des conversations généalogiques : Généanet est entré au capital de Filae

Lire la suite

dimanche 8 juillet 2018

Du droit d'auteur (XXIe)

Le parlement européen vient de rejeter à une très faible majorité une réforme du droit d'auteur. Parmi les articles de cette réforme, Trois articles ont concentré l'essentiel des critiques : le 3, le 11 et le 13.

Lire la suite

mardi 3 juillet 2018

ADN et Généalogie IXe

Et pendant ce temps là la presse nous informe sur les tests ADN, désolé beaucoup de liens sont en anglais.

Lire la suite

lundi 25 juin 2018

ADN et Généalogie VIIIe

Geneanet nous annonce par le biais d'un de ses billets de blog que les généalogistes seraient majoritairement favorables à la légalisation des tests ADN. Passons sur la non-représentativité de l'échantillon (qui est quand même de 20 000 personnes) mais qui comporte des biais statistiques puisque ce sont des utilisateurs de Geneanet qui ont répondu (et non les généalogistes population plus générale). Et sur les plus de 700 000 arbres (en 2016) hébergés par Geneanet, ces 20 000 personnes ne représentent que 2.86%.

Lire la suite

dimanche 13 mai 2018

ADN et Généalogie VIIe

Puisque le fer est encore chaud, gardons le à l'ouvrage et regardons en détail les tests ADN et leurs bases de données.

Lire la suite

samedi 12 mai 2018

1914-1918

Mise à jour de la base 1914-1918.

Cette base répertorie les soldats de l'armée française Morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale par régiments et lieux de décès.

Lire la suite

dimanche 29 avril 2018

ADN et généalogie VIe

Un deuxième article à la suite sur ce sujet car cette semaine comme le titre l'Express : "le tueur du Golden State identifié grâce à des sites de généalogie". Pour mémoire les liens vers les 5 premiers opus : 1er, 2ème, 3ème et 4ème, 5ème

Lire la suite

lundi 2 avril 2018

ADN et généalogie Ve

Cinquième opus de cette série démarrée en 2007 (1er, 2ème, 3ème et 4ème)

Lire la suite

dimanche 11 mars 2018

Droit d'auteur (XXe) et biens communs (Ve)

Ce billet croisé entre les fils du droit d'auteur et celui des biens communs, va tenter de faire un peu d'historiographie de ces deux notions

Lire la suite

dimanche 4 mars 2018

Quelques nouvelles du froid

Deux épisodes documentés du 18e siècle : 1709 & 1783 nous permettent de relativiser la période de froidure actuelle. Le point commun à ces deux périodes sont une combinaison d’éventements origine volcanique, rien de tel dans le "Paris-Moscou" actuel.

Lire la suite

dimanche 25 février 2018

Des heures sombres ?

La Turquie vient de mettre en ligne (le 8 février dernier) ses registres de population via son site gouvernemental. Devant l'afflux de connections, le site n'a pas tardé à crasher, avant de revenir en ligne dans une version plus trapue le 14 février. C'est à priori une bonne nouvelle pour les généalogistes du monde entier ayant des origines en Turquie.

Lire la suite

samedi 17 février 2018

La 5e révolution (IIe)

Le premier opus évoquait en avril 2017, la généalogie en un clic avec l'arrivée de plus en plus massive de portails globaux type Filae/Geneanet d'un côté et d'arbres universels de l'autre. Juste après Stéphane Cosson sur son blog, nous demandait ce que nous souhaiterions laisser à nos descendants dans le cadre de ces nouvelles archives numérisées. La gazette des ancêtres poursuivait le débat en décembre avec 2 clics de plus nous signalant l'arrivée de nouveaux outils ArchiveGrid et Geneafinder. Le sujet vient d'être relancé il y a 10 jours par Delphine Fondu sur le site des Echos.

Lire la suite

dimanche 11 février 2018

Facebook et la généalogie (IIe)

postsFB_FGW.png

Fin 2009, nous avions jeté sur ce blog un œil circonspect sur ce nouveau mode d'échange. 8 ans plus tard, il est l'heure de faire un premier bilan.

Lire la suite

mercredi 24 janvier 2018

Du droit d'auteur (XIXe)

Après un an sans vous parler de ce droit et de ces abus, un petit tour par les livres pour vous montrer que là aussi, les droits de l'usager et de l'auteur reculent au profit des intermédiaires. Dans ce long fil (19e article sur le sujet), voici un petit tri pour vous aider à vous y retrouver

  • sept articles sur le concept général (1, 2, 3, 4, 5, 9, 14)
  • trois plus centrés sur le type de copyright (6, 10, 18)
  • six sur l'exception de panorama (7, 8, 11, 12, 16, 17),
  • trois sur le copyfraud (13, 15, 17)

Oui mais 7+3+6+3 font déjà 19 et non 18 m'objecterez vous, c'est dû au chapitre 17 qui traitait de l'exception de panorama et du copyfraud simultanément !

Lire la suite

samedi 20 janvier 2018

Archives numérisées du canton de Berne (Suisse)

Vous vous souvenez peut-être qu'en 2004, nous avions lancé une pétition pour tenter d'infléchir la position du gouvernement bernois qui souhaitait limiter l'accès aux archives aux généalogistes à : 3 jours par an !!! Malheureusement malgré plus d'un millier de signataires, le gouvernement avait appliqué son projet.

Lire la suite

jeudi 23 novembre 2017

Associations généalogiques : tout à réinventer (IIIe) ?

Peu après le XXIVe congrès national de généalogie, qui s'est tenu du 8 au 10 septembre 2017 au Havre, Pierre Le Clercq, président de la Société généalogique de l’Yonne a écrit aux différents cercles fédérés pour proposer une vision optimiste de l'avenir de la généalogie associative. Il revenait sur une des conférences réservées aux présidents d'associations fédérées et intitulée "La généalogie associative, quel avenir ?". Le sujet est récurrent au sein de la fédération puisque nous avons recueilli vos avis en 2008 et que nous les avons présenté à la conférence de clôture du XXe congrès national de généalogie du vendredi 22 au dimanche 24 mai 2009 à Champs-sur-Marne.

Lire la suite

- page 1 de 33