vendredi 15 octobre 2021

Des villages coupés en deux

Il existe au moins 3 villages français suffisamment à cheval sur une frontière pour avoir un côté de la rue en France et l'autre dans un autre pays.

Je vous les donne par département :

Moselle (57) La rue de la Frontière du hameau de Leiding, à Heining-lès-Bouzonville (Moselle), est française d'un côté et allemande de l'autre. Du côté allemand, elle se nomme Neutrale Straβe et appartient à Leidingen, section de la commune de Vaudrevange (Wallerfangen en allemand), dans le Land de Sarre. La frontière existe depuis 1815 et la signature du traité de paix de Paris après la défaite de Napoléon. Une partie du village a ensuite été rendue à la France après la Convention du 23 octobre 1829 entre la France et la Prusse. Vous pourrez en découvrir plus sur cet article d'Actu

Nord (59) Deuxième exemple avec la chaussée Brunehaut entre Gognies-Chaussée en France et Gœgnies-Chaussée (commune de Quévy) en Belgique. Il a été artificiellement divisé en 1678 par le traité de Nimègue : la partie nord rattachée aux Pays-Bas autrichiens et la partie sud au royaume de Louis XIV. Le partage cadastral définitif date du 28 mars 1820, lors du traité de Courtrai dit : »des Limites ». Vous pourrez en découvrir plus sur cet article de blog du patrimoine avesnois

Pyrénées-Orientales (66) Troisième exemple avec l'avenue de France au Perthus. La partie espagnole s'appelle Els Límits, et dépend de la commune de La Jonquera). Autre étrangeté : la commune a été créée en 1836, par fusion des communes de Les Cluses et de L'Albère. Mais ces dernières ne l'ont pas entendu de cette oreille, et leurs doléances ont abouti en 1848 à un nouveau découpage, officialisé en 1851 et aboutissant à l'existence de trois communes différentes. C'est donc à cette date qu'il faut situer la naissance officielle du Perthus, tel que nous le connaissons aujourd'hui. Vous pourrez en découvrir plus sur cet article du site de Jean Tosti

samedi 25 septembre 2021

Cachez cette culture que je ne saurais voir (IIIe)

espere, sept. 2021

Dans cette série de tartufferies (d'Accent 1,2,3) , de Nom (1,2,3) ou de Culture (1,2) nous nous aventurons pour ce nouvel épisode de l'autre côté de l'Atlantique où mi-septembre a été révélé qu’en 2019 le Conseil scolaire catholique de Providence, rassemblant plusieurs dizaines d’écoles dans le sud de l’Ontario, a décidé, à l’invitation de Suzy Kies, qui se présentait comme une gardienne du savoir autochtone, de purger les bibliothèques scolaires de plusieurs milliers d’ouvrages accusés de relayer une vision défavorable ou négative des Amérindiens.

Lire la suite

samedi 4 septembre 2021

Concentration parmi les acteurs commerciaux de la généalogie IVe

Quelques semaines après l'absorption de Filae par MyHeritage, c'est au tour de Geneanet d'être repris par Ancestry

Lire la suite

lundi 9 août 2021

Vie privée (IIIe)

3e article sur la vie privée, pour mémoire voici les liens vers les deux premiers épisodes (1,2). Ce nouvel article tente d'expliquer comment certaines plateformes voient la notion.

Lire la suite

samedi 7 août 2021

Concentration parmi les acteurs commerciaux de la généalogie IIIe

Lundi dernier MyHeritage,a annoncé avoir signé le 30 juillet 2021 des accords portant sur l’acquisition de 90,91% du capital et 89,11% des droits de vote de Filae, par l’intermédiaire de TreeHouse Junior Limited, la société mère du groupe MyHeritage.

Lire la suite

mercredi 7 juillet 2021

Ce qui est gratuit n'aurait-il pas de valeur (IIIe)

Après un premier épisode qui s'intéressait au jugement de valeur derrière cette phrase adaptée de Milton Friedman et à la responsabilité qui devrait accompagné un acte payant, le second épisode s'est intéressé à la différentiation entre la non-contrepartie financière et l'idée de faire quelque chose sans attente de retour. Ce troisième épisode va tenter d'envisager la question sur un plan plus philosophique.

Lire la suite

mercredi 9 juin 2021

Gedcom évolue (IIe)

Après de nombreuses itérations et projets (cf l'épisode 1), la nouvelle norme Gedcom vient de sortir. Il s'agit de Gedcom 7 dont vous pouvez trouver la spécification sur le site Gedcom.io

Lire la suite

jeudi 3 juin 2021

La 5e révolution (IIIe)

La commission d’enrichissement de la langue française a tranché : on doit dire numérique à la place de l’anglicisme digital, et cela vaut pour tous les dérivés du terme. En effet "digital", en français, se rapporte uniquement aux doigts, le terme étant issu, du latin digitus, qualifiant les doigts.

Lire la suite

samedi 29 mai 2021

Associations généalogiques : tout à réinventer (VIIIe) ?

En lisant les titres du site web de la Revue Française de Généalogie, je me suis aperçu que cette revue se faisait la caisse de résonance des indexations réalisées par les deux grandes entreprises généalogiques françaises (exemples ici avec Filae et Geneanet) mais que l'actualité des indexations des associations n'apparait pas (ou tout du moins pas récemment)

Lire la suite

dimanche 23 mai 2021

Cachez cet accent que je ne saurais voir ! (IIIe)

On a déjà abordé le sujet deux fois en 2008 et 2018, ce troisième opus pour vous donner quelques informations supplémentaires.

Lire la suite

jeudi 1 avril 2021

Napoléon-MariagesGenWeb fait peau neuve

En effet, après la remise en route du site à l'occasion du 200° anniversaire de la mort de Napoléon, l'équipe NMGW a rafraîchi la carte des 130 départements : nouveau look plus moderne, affichage du département actuel en survol de la carte avec la souris (Par exemple sur la carte  […]

Lire la suite

lundi 15 mars 2021

Napoléon Mariages 1810

Lors de son 2° mariage avec Marie-Louise d'Autriche, Napoléon a voulu faire accepter cette union avec "l'ennemi" en dotant 6000 jeunes filles qui épouseraient des soldats retirés et pensionnés.

Avez-vous croisé des données qui manqueraient ?

Sur les 6000 militaires et rosières dotées, il n'en a été relevé que 1850.

Lire la suite

mardi 9 mars 2021

CommunesGW

Importante mise à jour des Communes Nouvelles

Lire la suite

lundi 1 mars 2021

Cachez cette culture que je ne saurais voir (IIe)

Geta.jpg, fév. 2021

La "cancel culture" nous est présenté comme une nouveauté et comme ayant une origine américaine mais en y regardant bien son origine semble latine et donc ancienne. Penchons-nous sur le "damnatio memoriae" et regardons quelles en furent les conséquences.

Lire la suite

jeudi 25 février 2021

Un site de la généalogie commerciale change d'actionnaire IIe

La généalogie business bat son plein, après Ancestry vendu 4.7 Milliards de dollars au fond d'investissement Blackstone, puis l'OPA d'un peu plus de 13 millions d'euros tentée par Geneanet sur Filae, voici venu le tour de MyHeritage.

Lire la suite

Base "Communes"

Importantes Mises à Jour

Lire la suite

lundi 15 février 2021

Le 17 février : la journée de la bonté et de l'entraide

rak.JPG, fév. 2021

rak.JPG, fév. 2021 La Random Act of Kindness Fundation lance la journée de la bonté le 17 février prochain (en anglais la Random Act of Kindness Day). C'est l'occasion de rappeler que l'entraide généalogique aux Etats-Unis est souvent qualifiée de "Genealogical Random Act of Kindness".

Lire la suite

samedi 6 février 2021

La généalogie non mercantile : un otium

L'otium est une valeur romaine qui désigne les "loisirs de l'esprit". Ce moment était considéré comme l'un des moments les plus désirables de l'existence au point qu'un Cicéron a forgé la fameuse formule de l'otium cum dignitate. Libéré des tâches vitales, affranchis des préjugés, des croyances et des intérêts, les hommes libres pouvaient s'y livrer à des loisirs féconds, à la culture du for intérieur, du goût, du jugement, à la quête désintéressée du sens, de la beauté, des valeurs, de la vérité.

Lire la suite

dimanche 31 janvier 2021

ADN et Généalogie XXVIIe

Quelques nouvelles du monde merveilleux des tests ADN alors que la loi bioéthique revient devant le Sénat et au moins trois amendements ont été déposés en faveur des tests récréatifs

Lire la suite

dimanche 24 janvier 2021

Concentration parmi les acteurs commerciaux de la généalogie IIe

Deux communiqués de presse ces dernières heures viennent secouer le Landerneau généalogique. Selon le premier, Filae annonce être entrée en négociations exclusives en vue de son rapprochement avec MyHeritage qui pourrait se dérouler selon deux modalités, soit par cession d’actions et offre publique, soit par cession d’actifs. Selon le second , Trudaine Participations, premier actionnaire de Geneanet et de Filae, annonce son intention de déposer un projet d’OPA sur les titres de Filae afin de créer un champion français de la généalogie.

Lire la suite

- page 1 de 37