dimanche 2 avril 2017

La 5e revolution

  • La généalogie fut pendant longtemps une affaire de vieux messieurs solitaires dans les salles d'archives...
  • La première révolution arriva en généalogie il y a une cinquantaine d'année (1967-1968), avec la création d'un certain nombre d'associations et d'une fédération.
  • La deuxième révolution peut être datée vingt ans plus tard (1987) avec l'arrivée du GEDCOM, des relevés associatifs sur Minitel et du début des microfilmages par les LDS
  • La troisième révolution date de la démocratisation d'internet autour de 1997-1998 et de son application à la généalogie
  • La quatrième révolution a été plus longue a se mettre en place et a commencé en 2003 et dure jusqu'à ce jour et concerne la mise en ligne de fonds d'archives
  • Une cinquième révolution semble se profiler avec la généalogie à portée de clic.

Quelques réflexions sur ces différentes périodes :

La première révolution a permis la mise en place d'une démocratisation de la généalogie, on est sorti d'un exercice pratiqué par une infime minorité. L'odeur de souffre de la généalogie pendant la deuxième guerre mondiale finissait de se dissiper et on en revenait au jeu de piste et à la sociologie.

La seconde révolution a permis plusieurs choses: au moins une amélioration de l'accès aux données puisqu'il devenait possible de consulter un registre d'un endroit microfilmé dans n'importe quel centre de généalogie LDS et une amélioration également sur les échanges puisqu'une standardisation se faisait jour. C'est également la période à laquelle se sont créé la plupart des logiciels de généalogie. Enfin les relevés sur Minitel ont généré de fortes rentes pour un certain nombre d'associations, ce qui leur ont permis de dépasser le simple dépouillement par des bénévoles et d'investir dans des locaux, des embauches pour tenir des permanences, voire faire du dépouillement, nous y reviendrons dans la 5e révolution.

La troisième révolution a permis l'émergence de nouveaux acteurs, aussi bien dans le monde associatif comme FranceGenWeb ou Geneabank, que dans le registre commercial avec Geneanet. L'entraide a également explosé a cette époque par les forums comme fr.rec.genealogie ou par les premières listes yahoo. Une idée de gratuité associée à celle d'accès aux sites internet s'est alors répandue.

La quatrième révolution a vu les conseils généraux de chaque département prendre d'abord la mesure de la nécessité d'avoir un site en ligne présentant leurs fonds d'archives puis au fur et à mesure, avec en tout premier le conservateur Joël Surcouf pour les AD de la Mayenne la mise en place de sites d'archives numérisées. On a assisté à quelques péripéties de conseils généraux ayant voulu passer par le payant puis revenant dans le gratuit. Nous vous en avons également informé régulièrement.

Alors qu'est-ce que cette cinquième révolution ? Tout d'abord depuis quelques mois nous avons l'émergence d'une nouvelle offre, nous vous en avons déjà parlé, qui met les archives du 19e siècle à portée de clic par son indexation quasi intégrale. A cela Geneanet a répliqué en offrant un accès à ses abonnés à de nombreux relevés. La compétition entre ces deux acteurs est repartie et comme le souligne Jimbo sur son blog d'Arverne et d'Armorique, cela pose des problèmes jusque dans les associations qui ne peuvent plus maintenir leurs emplois. Il est à remarquer que dans d'autres secteurs, acteurs commerciaux et associations se sont retrouvés en concurrence, cela a rarement bien fini pour les associations (qui se trouvaient dans une position de concurrence déloyale par rapport aux entreprises). Le secteur associatif a-t-il vocation a être employeur? C'est une question ouverte que personne n'a tranché, en tous cas tant qu'il n'y a pas d'entreprises pour s'installer sur le créneau. Et alors qui concurrence qui ? Encore une question ouverte.

Conséquence ou pas, il nous faut constater avec Alexis Moidon, sur le blog de Naoned que la fréquentation des archives est en baisse en 2016 malgré une offre toujours plus grande du nombre de pages disponibles. Les internautes seraient-ils devenus fainéants pour faire leur généalogie, préfèreraient-ils les index (de F ou de G) à la réalité des images originales dans leur site d'origine ?

Mais ce qui se profile devant nous va peut-être encore plus loin. Comme le souligne Alex Bogle sur son blog (c'est en anglais) "a global family tree is not too far in the future" (un arbre global c'est n'est pas très loin dans le futur), ce qui nous ramène dans l'idée d'arbre universel déjà évoqué ici plusieurs fois, l'exemple américain s'appelant Wikitree. L'autre point de vue annoncé dans cet article est le mariage avec la génétique, souvent évoqué ici également avec des pincettes.

Faut-il avoir peut de cette nouvelle révolution ? Je ne le pense pas mais elle va changer les choses, transformer l'internaute en presse bouton, lui faisant oublier le jeu de piste. Mais toutes les sources ne peuvent pas être numérisées donc l'aspect sociologique et complément dans les archives judiciaires ou de payement des taxes & impôts va rester. Des acteurs vont disparaitre, d'autre se transformeront et de nouveaux surgiront comme à chaque révolution, mais je ne crois pas qu'il faille laisser tomber Internet dans la généalogie, comme le suggérait le titre provocateur de la généalogiste professionnelle Amy Johnson Crow sur son blog (en anglais)

Et vous qu'en pensez-vous ?

dimanche 5 mars 2017

Généa-blogosphère (IVe)

Après un premier épisode sur la cartographie des blogs, puis un deuxième sur l'étude qualitative des blogs de généalogie, et enfin un troisième article plus récapitulatif parlant d'audience et d'annuaire, voici un quatrième opus pour vous signaler qu'une étude transverse incluant le blogs va être mise en place ailleurs, et que nous vous invitons à y participer.

Lire la suite

dimanche 29 janvier 2017

Tanguy & Laverdure

Cet article va vous parler d'un des services de FranceGenWeb qui progresse lentement mais surement. Il s'agit de Lafayette, que nous n'avions plus mis en avant sur ce blog depuis 2011! Avec la mise à jour de Janvier 2017, nous avons désormais indexé 100% du livre ""Les Combattants Français de la guerre américaine" publié par le ministère des affaires étrangères en 1903. Le dernier ajout a vu le soldat Laverdure rejoindre les nombreux marins Tanguy

Lire la suite

mercredi 28 décembre 2016

Du droit d'auteur (XVIIIe)

Dans ce long fil (18e article sur le sujet), voici un petit tri pour vous aider à vous y retrouver

  • sept articles sur le concept général (1, 2, 3, 4, 5, 9, 14)
  • deux plus centrés sur le type de copyright (6, 10)
  • six sur l'exception de panorama (7, 8, 11, 12, 16, 17),
  • trois sur le copyfraud (13, 15, 17)

Oui mais 7+2+6+3 font déjà 18 et non 17 m'objecterez vous, c'est dû au chapitre 17 qui traitait de l'exception de panorama et du copyfraud simultanément !

Lire la suite

samedi 17 décembre 2016

Privatisation des archives (VIe) : to uberise or not to uberise : that is the question

Tout d'abord rappelons ce que semble vouloir dire le verbe (néologisme) uberiser : mettre en relation directe les clients finaux et l'offre, en profitant des nouvelles technologies. Ce verbe sous entend également que le nouvel entrant ringardise les anciens par son approche disruptive et ergonomique.

Lire la suite

mardi 13 décembre 2016

Privatisation des archives (Ve)

On vous avait prévenus depuis 2010 genealogie.com alias notrefamille.com alias désormais filae.com s'intéresse de très près aux images détenues par les archives. Et après plusieurs procès perdus contre le département du Cantal puis contre celui de la Vienne, et enfin déboutée en appel par la cour administrative de Bordeaux, cette entreprise a trouvé la porte d'entrée : la loi Valter comme l'analyse fort bien Calimaq sur son blog Scifolex

Lire la suite

mardi 1 novembre 2016

La semaine généalogique des cimetières (IVe)

Comme chaque année depuis 2007 nous vous invitons à la semaine généalogique des cimetières du 1er au 11 novembre 2016. Mais alors pourquoi IVe dans le titre m'objectera-t-on ? En fait c'est bien la 10e occurrence de cette semaine mais ce n'est que le 4e article sur le blog pour vous en parler. Pour les archives voici les liens vers les premiers épisodes (1, 2, 3) et celui-ci vers le texte de 2011 sur la Toussaint.

Lire la suite

dimanche 30 octobre 2016

SIG et généalogie (IIIe)

Geoged (évoqué ici en 2006) rebaptisé GeneAtlas, devenu payant en 2010 et disparu en 2013 et Map My Ancestors (évoqué ici en 2008) ayant mis la clé sous la porte en 2011, la place de logiciel de géolocalisation des ancêtres était vacante. Yoan Bouzin (Jimdo) vient de combler ce vide avec le logiciel Peregrination

Lire la suite

mercredi 12 octobre 2016

Un intermède publicitaire

FranceGenWeb est sans pub ! Oui mais pourquoi ?

Lire la suite

dimanche 9 octobre 2016

Faut-il en rire ou en pleurer ?

Depuis quelques jours tourne sur les réseaux sociaux un article de Thierry Noisette sur la généalogie, publié sur Rue89. Je dois avouer ma déception face à la qualité de l'information qui y est véhiculée. Ce journaliste nous a habitué à mieux et nous l'avions déjà cité deux fois sur ce blog en 2009 et 2015 pour ses analyses pertinentes sur la réutilisation des données numérisées ou sur le droit d'auteur.

Lire la suite

lundi 1 août 2016

Associations généalogiques : tout à réinventer (IIe) ?

Je viens de lire sous la plume de Brigitte Snejkovsky sur son Blog Chroniques d'Antan, son analyse des deux interviews de Thierry Chestier, le nouveau président de la FFG. Je pense que cette analyse longue et pertinente mérite d'être commentée. Tout d'abord deux liens vers les interviews, celui sur la Revue Française de Généalogie et celui sur le blog Famicity pour que vous puissiez vous faire un avis.

Lire la suite

mardi 14 juin 2016

Du droit d'auteur (XVIIe)

Dans ce long fil (17e article sur le sujet), voici un petit tri pour vous aider à vous y retrouver

  • sept articles sur le concept général (1, 2, 3, 4, 5, 9, 14)
  • deux plus centrés sur le type de copyright (6, 10)
  • cinq sur l'exception de panorama (7, 8, 11, 12, 16),
  • deux sur le copyfraud (13, 15)

Lire la suite

jeudi 2 juin 2016

Le devoir de mémoire

Plusieurs initiatives à vous signaler sur ce sujet.

Lire la suite

samedi 14 mai 2016

Zoom sur les sources (IIe)

Notre Episode 1 en 2007 vous parlait du travail de standardisation des sources mené sur StandardsGenWeb. Cet épisode 2 va rebondir sur l'excellent texte "Généalogie sans archives" publié par Marie-Anne Chabin sur Linkedin le 12 mars dernier à l'occasion du salon de généalogie la mairie du 15e arrondissement de Paris.

Lire la suite

samedi 30 avril 2016

Du droit d'auteur (XVIe)

Dans ce long fil (c'est déjà le 16e article), voici un petit tri pour vous aider à vous y retrouver

  • sept articles sur le concept général (1, 2, 3, 4, 5, 9, 14)
  • deux plus centrés sur le type de copyright (6, 10)
  • quatre sur l'exception de panorama (7, 8, 11, 12),
  • deux sur le copyfraud (13, 15)

Lire la suite

mercredi 27 avril 2016

1914-1918

Mise à jour de la base 1914-1918.

Cette base répertorie les soldats de l'armée française Morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale par régiments et lieux de décès.

Lire la suite

dimanche 24 avril 2016

ADN et généalogie IVe

Nous en avons déjà parlé trois fois (en 2007, 2010 et 2014)

Lire la suite

dimanche 17 avril 2016

De l'odonymie

Mathieu Garnier et Etienne Quiqueré ont publié trois articles très intéressants sur le sujet sur Slate.fr. Cet article court pour vous inviter à aller découvrir une étude sur ces noms propres désignant une voie de communication.

Lire la suite

dimanche 13 mars 2016

La généa-blogosphère

Nous avons sur ce blog initié le mouvement en cartographiant la blogosphère généalogique en 2007 puis en publiant en 2008 une étude qualitative.

Lire la suite

dimanche 6 mars 2016

Le nouveau monument aux morts de Paris : qu'en penser ?

Annoncé en mars 2015, il a été inauguré le 25 février dernier par la maire de Paris : ce nouveau monument aux morts réalisé dans l'air du temps, est dématérialisé et compte environ 93000 noms. Début janvier 2016 a aussi été annoncé la construction d’un monument aux morts concret sur les Berges de la Seine à la hauteur du Pont Sully, dans le 4e arrondissement, qui devrait être inauguré le 11 novembre 2018 pour le centenaire de l’Armistice.

Lire la suite

- page 1 de 32