Portail:Cantal/gauche

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Généalogie

  • Les noms les plus portés dans le Cantal (an 2000) : Roques (1er); Rey (2nd); Combadiere, Delmas, Masson (3è); Blanc, Couzinet, Delzangles, Intartaglia, Lafon, Laporte, Magne, Pages, Vidal (6è); Durand (15è) ; Achalme, Albert, Apcher, Aubert, Astorg, Bac, Authie, Lacoste, Betaille, Bompard, Boudou, Bouquet, Boyer, Bruguiere, Bru, Bruhat, Calvet, Delorme, Caumel, Chapsal, Champagnat, Chausi, Combes, Coudon, De florette, Danguiral, Dorin, Dos santos, Doulcet, Fabregues, Dulong de rosnay, Dupic, Ernouf, Fayet, Fogarolo, Fournier, Labrousse, Gonçalves, Grapin, Grollemund, Guibert, Hebrard, Jannin, Jourdain, Lafont, Legallais, Lescher Magnin, Marchal, Marty, Mauchain, Meunier, Merle, Moulin, Morisset, Niquet, Olivier, Parry, Pons, Prin, Ratel, Ratier, Ribeyrol, Rhode, Robert, Rodrigues, Roucan, Sarraille, Seguy, Servier, Sinke, Thomsen, Sors, Souquiere, Thomas (16è). [1]


Cartes, plans et "pays"

L'Artense: au nord-ouest, vers Champs/Tarentaine
L'Aubrac: au sud-est, vers St Urcize
Le Bassin d'Aurillac.
Le Cézallier: au Nord, vers Condat, Marcenat
La Châtaigneraie (la plus grande en superficie)
La Margerie: à l'est, vers Ruynes en Margeride (ancien Gévaudan, à cheval sur le Cantal, la Haute-Loire et la Lozère)
La Planèze : région de St Flour
Le Salersois: région de Salers
La Xaintrie: région autour de Pléaux
Le Carladès, pour compléter, est avant tout une seigneurie dont le nom vient de Carlat, résultant de l'Histoire de la région et non une région géographique. Pour illustration, Boisset, Montsalvy en châtaigneraie était en Carladès !! et Calvinet avait un statut spécial mais fut cependant céder aussi au Prince de Monaco. Le Carladès débordait sur le rouergue dont Mur de Barrès est un bon exemple.

Histoire

Images

Voir aussi

Catégories