Émigration depuis le Cantal vers le Monde (hors Espagne)

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Auvergnats vers la Hollande

Association Auvergnate en Hollande - s'appelle la VVA (Vrienden Van Auvergne) (page en français)[1] Il y a encore 40 familles aux Pays-Bas qui descendent d'un émigrant Auvergnat. Mon mari et moi avons fait beaucoup de recherches sur ces familles et avons publié une étude sur ces émigrants en Hollande. Nous avons les généalogies presque complètes de ces familles mais il reste toujours des questions. Les émigrants était surtout Du Cantal : Ally, Pleaux, Chaussenac, Brageac, Cros de Montvert, Rouffiac, etc. De la Corrèze : Auriac, Bassignac, Sexcles. Du Lot: Ste.-Colombe (Lestrade), Gagnac, Cahus, Lacam, Teyssieu. Bulletin sur cette émigration aux Archives à Aurillac : notre publication est plus ou moins une continuations sur les vies de ces familles en Hollande et ces descendants. Tiny Lestrade-Aarts, t.lestradeaarts chez chello.nl , Leonard Springerlaan 131, 2033 TB, Haarlem, Pays-Bas.

Commune / Patronymes Ally / Delpeut / Delpeuch ; Dumas ; Vaissier / Weesie Anglards de Salers / Chaulet Brageac / Seriese (Jarrige) St. Chamant / Gaston Chaussenac / Laboyrie ; Luscuere / Lescure ; Payralbe ; Vergnes Cros de Montvert / Bergonje / Bergogne ; Cinqualbre ; Debertrand ; Laporte ; Limbertie Labessetle / Vallat Pleaux/ Balduk ; Grossat Riom (Broc)/ Fonderie Rouffiac / Denevers ; Parée / Fauré St. Santin Cantalès / Bruel ; Four ; Rieu Siran / Durand Tourniac / De l'Or (Delors) ; Peyra (Peyrac) Veyrière / Besse Ytrac / Cocural


Brochure "Les Auvergnats en Hollande et en Belgique" par Mme. Odette Meynial et Genevieve Coupas. Etude "Chaudronniers et marchands des parapluies Auvergnats aux Pays-Bas".

"Un certain nombre d'habitants de Cros de Montvert et de communes voisines ont émigré en Hollande. Vers 1980 un car a ramené des descendants de ces expatriés. Grand branle-bas dans les familles concernées!" Claude Bru - décembre 2003

Pour la réunion de Maurs d'Août 2002, trois hollandaises originaire du Cantal, dont une possède encore la dernière boutique de parapluies auvergnats, ouverte par son père originaire de Cros de Montvert. Il s'agit d'une branche de la famille Dalbin qui était encore fabricant de parapluies à Aurillac jusqu'en 2000. Cf M. Gilbert Dalbin.


Livre sur les Teuten = colporteurs du nord est de la Belgique et de Hollande et allemagne. "Handel en wandel van de teuten in Duitse gewesten" de J. Mertens On y parle des cantaliens suivant: 1/ Johan Mesty (l'orthographe est surement deformée, et il doit s'agir d'un Jean) de Brageac (arrondissemnt de Mauriac) se marie en 1821 a Zonhoven (limbourg Belge) avec Aldegonde Moenen de Koersel. 2/ Antoine Apécher, 28 ans, né a St Fleur (St Flour?) departement du cantal, ecrivain de profession, se marie a Diest en l'an IX avec Anna Elisabeth Nihoul, 34 ans de Scherpenheuvel. Antoine Apécher est le fils de Jean Baptiste et de Agnes Védriner, commercant a St Fleur "En brabant , surtout autour de Brussel, entre 1760 et 1786 on retrouve la trace de 8 aiguisseurs et de 5 ramoneurs originairent d'Auvergne et du Limousin. (Source: C.Theys, Waar vandaan, p388)" Dans ce livre est souvent fait reference aux livres de A. Poitrineau "Remues d'Hommes", "les Chaudronniers", "les colporteurs autrefois en France".


Auvergnats (Cantal) vers la Belgique (Thimister, Hainaut)

Informations de Guy Deroubaix - guy.deroubaix chez yahoo.fr - mai 2006. Commune de Grandmetz (Hainaut)

  • 5/2/1767 "Jacques Joseph Condé fils de Jacques Condé originaire de vernols en auvergne et [...]. Le père absent".
  • 23/7/1768 "Marie Magdeleine Joseph Condé fille de jacques condé originaire de vernolle en auvergne et [...]. Le père absent". parrain, Pierre Jarry, signe l'acte, est également natif de vernolle en Auvergne. Pierre Jarry et Jacques Condé ont dû faire le voyage en commun car ils sont du même âge, du même village et se sont établis dans la région de Tournai, le premier à Herquegies puis à Maulde, le second à Grandmetz, deux villages distants de quelques kilomètres à peine. Pierre Jarry a épousé à Herquegies le 06/11/1766 Marie-Michèle Willocque, l’acte de mariage le dit « né en pays d’Auvergne, à Vernols, fils de Guillaume Jary et d’Isabeau Naysar ». Il s’est éteint à Maulde le 13/01/1805. Son acte de décès le dit âgé de 78 ans (o vers 1727). actes de son mariage et de son décès aux Archives de l’Etat à Tournai [information de Guy Defranne - guydefranne [at] msn.com]


Commune de Grandmetz (Hainaut) Mariage de Jacques Condé (un originaire de Vernold) & M. Jh Paris " L'an mille sept cent soixante six le quatorze du mois de janvier après publication de trois bans faite en cette Eglise par deux dimanches et une feste, scavoir le cinq, le six et le douze du mois de janvier, ont été par nous mariez après que nous avons eû pris leur consentement mutuel et aiant receu de nous la bénédiction nuptiale Jacques Condé âgé de 26 ans, chaudronier de son stile originaire de la paroisse de Vernols en Auvergne, libre de condition comme il conste par temoinnage de Mr Nicolas Chastele, coadjuteur de monsieur Nayrat-curé de Vernols donné le vingt novembre mille sept cent soixante cinq, fils de Jacques Condé et de Marie Vigier demeurants à Vernols en Auvergne et Marie Jh Paris âgée de quarante trois ans veufve par la mort d'Antoine Jh Guérin, fille d'Antoine Guillaume Paris, censier demeurant en cette paroisse et de Marie Anne Verbelem son épouse légitime décédée en cette paroisse Assitez de Pierre Charles de Paris et de Pierre Geris, l 'un de cette paroisse et l'autre d'Herquegies témoins Lesquels ont signez Suivent les signatures de Jacques Condez ; Marie Joseph Deparis ; P :C :J Paris ; P Geris ; P :J : Meunier -curé de Grandmetz


Informations de Louis Vanblaere (louis.van.blaere@pandora.be) et de de J-C Adam (jcadam01@yahoo.fr) [ce dernier recherche un ancêtre cantalien qui serait venu fin du 17ème siècle en Belgique]. « Généalogies au pays de Herve » http://www.acomeliau.net Sources et archives dans les anciens duché de Limbourg et comté de Dalhem : http://perso.infonie.be/sdcsdc


"7 ou 8 auvergnats à Thimister ( Belgique ) au XVIIIe siècle ... ( si on suppose que François Rodier était aussi auvergnat ) Thimister : village près de Verviers, dans la province de Liège. Au centre du " triangle " formé par les villes de Liège, de Maestricht ( Pays-Bas ) et d'Aix-la-Chapelle ( Allemagne ). Sept auvergnats mariés de 1702 à 1722 et un Auvergnat ( Pierre Mouillé ) marié en 1771.

Comme on retrouve des descendants de Guillaume Force et de Jean Major à Thimister jusqu'au moins la fin de l'Ancien-Régime, on peut supposer que Pierre Mouillé n'est pas venu par hasard dans ce village vers 1770.

Quant à savoir comment Guillaume Force y est arrivé 1692 ... peut-être était-il soldat dans quelque régiment errant à travers l'Europe ( savait-il même alors qui il servait ? ) ... Etant peut-être d'origine paysanne, il s'est dit que Thimister valait bien son Auvergne natale. En 1710, il comparaît devant un notaire et conclut ( avec qui ? ) un acte « pour les paysans d'Auvergne ». Un peu plus tard ( 1713, 1714, 1715, 1716 et 1722 ) des Auvergnats apparaissent devant le curé de Thimister pour se marier.

Un échange techonologique en matière de fromages ? Peu de femmes à marier dans le Cantal ? Ou peu d'hommes à marier à Thimister ?"


Guillaume Force

Guillaume Force se marie le 8 février 1702, à Thimister, avec Marie Jean Lambert Seel. D'après l'acte de mariage, Guillaume Force est étranger, habite la paroisse de Thimister depuis 6 ans et est un honnête catholique .... Dans un acte du notaire C.D. Dehalleux datant du 4 novembre 1710, Guillaume " Fort " ou " Fonbertemps " est cité comme étant natif « du canton de Cantolet duché de St Alor en Auvergne ». On y cite aussi « Fargot » ( voir ci-après ) et les « les paysans du duché d'Auvergne ». http://www.acomeliau.net/0005010.htm

Louis ( Jacques ) Fargos / Fargues

Louis Fargos ( Fargues dans l'acte de mariage ) se marie à Thimister, le 15 novembre 1713, avec Marie Jean Gillis Jamin. C'est sans doute lui qui est cité le 4 novembre 1710 comme « Fargot ». Quatre filles issues de cette union sont baptisées à Thimister ( le père est alors nommé « Fargues » ) Louis Fargos s'installa ensuite dans un village voisin ( Charneux ). Le 22 novembre 1728, il se remarie à Charneux avec Jeanne Gibresse ( ou Gibrette ). Dans un acte du notaire M. Halleux datant du 30 septembre 1740, Louis Fargos est cité comme étant natif de « Glenat diocèse de St Florin province d'Auvergne royaume de France » et résidant à Charneux ... http://www.acomeliau.net/0004678.htm

Hugues (de) Pagegie

Hugues Pagegie se marie à Thimister, le 17 août 1714, avec Anne de Bois. Dans l'acte de mariage, il est cité comme étant de « St Santin ». Saint-Santin ( 12300 ) ? Saint-Santin-Cantales ( 15150 ) ? Saint-Santin-de-Maures ( 15600 ) ? A noter que parmi les témoins au mariage, on trouve Louis Fargues et Pierre Cerchal ( voir ci-après ). http://www.acomeliau.net/0017446.htm

Pierre Cherchalle / Scarchalle.

Pierre Scarchalle se marie à Thimister, le 29 juin 1715, avec Jeanne Welt Thomas Lecloux. Dans l'acte de mariage, il est cité comme étant originaire « d'Overgne ». A noter que parmi les témoins au mariage, on retrouve Guillaume Force et Hugone de Pagegie ! http://www.acomeliau.net/0015281.htm

Pierre Mouillé ( un Auvergnat ? )

Pierre Mouillé se marie à Thimister, le 28 avril 1771, avec Marie Joseph Rogister. Dans l'acte de mariage, il est cité comme ayant été baptisé « dans la paroisse d' Auzerre sous le diocèse de Clermont en France ». Il fera baptiser 12 enfants à Thimister et y mourut le 27 octobre 1810. « Auzerre » =? Auzers ( 15240 ) ? http://www.acomeliau.net/0010808.htm

Pierre Laverne x Jeanne Nanson

24/02/1731 Pierre Laverne (+) demeurant a notre voisinage qui constitue Elisabeth Laverne sa soeur résident dans la province d'Auvergne paroisse de St Santin Cantales diocèse de St flour pour entrer en son nom des maisons qui pourraient lui appartenir du chef de feu Pierre Laverne et d'Agnes Fassette ses respectif père et mère. (AEL Notaire Delhez Michel) [ Saint-Santin-Cantales ( 15150 ) dans le Cantal ] Site Comeliau : http://www.acomeliau.net/0016821.htm A son mariage à Thimister en 1722, Pierre Laver(g)ne est cité comme paroissien de Thimister. Il résidait donc dans cette paroisse depuis quelques années.

Jean Major x Ailid Jean Welt Decloux

Mariage le 28/11/1716 de MAJOR Jean et de DECLOUX Ailid. "eodem die matrimonio juncti sunt joannes major de saint centin de chantelin et alaÿdis filia Jois Walteri de cloux ambo parochiani mei vi rubri sigilli praesentibus ut testibus Waltero de cloux, catharina nanson, Ludovicus farges et Hugo pagegie spopenderunt". (AEL Tables R.P. et R.P. de Thimister, reg.6, p.50) Site Comeliau : http://www.acomeliau.net/0017127.htm Commentaire : Saint Centin de Chantelin ? Pourquoi pas Saint-Santin-Cantales ( 15150, Cantal ) ? Car : - Un des témoins, Hugues (de) Pagegie, est cité par ailleurs originaire de Saint-Santin (voir mon message précédent sur les Auvergnats à Thimister ) - Pierre Laverne a une soeur qui réside à Saint Santin Cantales ... - Parmi les témoins au mariage de Jean Major avec Ailid Decloux, on retrouve deux Auvergnats : Louis Farges et Hugo Pagegie ! A noter que Jean Major est dit paroissien de Thimister. Il y était donc depuis quelques années déjà.

RODIER François et de SELLE Catherine

Mariage le 07/10/1702. Il est aussi suspecté d'être un « étranger » ... " October Die septima octobris matrimonio iuncti sunt franciscus rodier et catarina selle factis proclamationibus et presentibus magistro villevoye vicario, guilielmo force ettc Joannes de galle et guillielmus force item Leonardus halleux mihi reddidere testimonium illum franciscum fuisse innuptum et vitae catholicae". (AEL Tables R.P. et R.P. de Thimister, reg.5, p.167) http://www.acomeliau.net/0012557.htm Comme pour Guillaume Force, Leonard Halleux vient témoigner : François Rodier est célibataire ( innuptum ) et catholique. Et ce Guillaume Force est témoin audit mariage. Et ce Johannes de Galle ? Johanne de Gaule ( = France ) ?

Tentative de lien entre la généalogie Mespouille [Mespoulhes, Mespou(les)(lés)(lès)(lle)(let), Mespouille] (Belge et Nord de la France) et les Mespoulhes du Cantal. Belgique : L'arbre débute en 1653 à Frasnes-Les-Anvaing dans le Hainaut jusqu'en 1850, après 4 branches se distingues: une à Tournai, une dans le Nord de la France (Baissieux, Willems, Chereng, Roubaix), une toujours sur Frasnes-L-Anvaing et l'autre à Wihéries près de Mons. Ces gens étaient pauvres et étaient pour la plupart des journaliers. La proximité orale et la rareté des deux patronymes (même avec les variantes) laisse effectivement penser à une branche unique. Il y a un hameau nommé Mespouliès à La Roquebrou. Jean-Marc jm.simon7534 chez yahoo en france - Tournai (Belgique).


Auvergnats chaudronniers en Artois et en Flandres - XVIIIème siècle

Extrait du site : [2]

"Quelles pouvaient être les motivations d'une migration de 600 kilomètres vers le nord de la France apparemment sans retour au pays ? ... Les premiers chaudronniers auvergnats arrivent vers 1680, au moment de la construction en Artois et en Flandres de plusieurs citadelles (Arras, Hesdin, Lille...). Ces premiers arrivants s'installent dans les places fortes et y font souche. ... Puis vers 1730 commence une nouvelle et importante vague d'immigration auvergnate dans le Nord de la France. ... Le point de départ de ces migrants auvergnats se concentre au maximum autour des bourgs de Mauriac et Saint-Flour (actuellement dans le département du Cantal). Cela suppose une entente locale, au moins chez la génération née au début du XVIIIème siècle, pour s'aventurer en Artois. " Liste non exhaustive de patronymes de quelques Auvergnats en Artois et en Flandres au XVIIIème siècle (Autres détails sur le site)

1687 à Auchy-les-Hesdin HERMAN Jean

1692 à Hesdin DULU Jean

1701 à Tournai et Cysoing, BOIS François

1713 à Marconne DELBEE Jean

1716 à Hesdin HERBORCHY Louis

1720 à Estaires CHARBONNEL Pierre Charles

1723 à Hesdin BRESSON Alexandre François

1728 à Auchel BUCHE Jean

1729 à Billy-Berclau DRELON Jean

1730 à Arras LINION Jacques

1731 à Billy-Berclau DRELON François

1742 à Billy-Berclau DESYEUX Jacques

1745 à Billy-Berclau ARTY François

1746 à Billy-Berclau RIGAL Jean,

1746 à Crecques AMAT James

1748 à Billy-Berclau BOYER Jean

1749 à Billy-Berclau RIGAL Pierre

1749 à Billy-Berclau RENAU Jérôme

1750 à Hesdin DENESIS Jean

1757 à Billy-Berclau DELORME Druon

1759 à Marconne PINCHELALIMON Jacques

1759 à Marconne CHEYVIALLE Antoine

1773 à Marconne MALBEUF Pierre

1776 à Marconne ROBERT Médart

1776 à Billy-Berclau CHENU Ignace

1785 à Vaulx MERLE Jean



Flandres - Meerbeque en 1819 - Antoine Chassan garçon chaudronnier

Antoine Chassan né 6/6/1773 à Tourniac, garçon chaudronnier demeurant a Meerbeque en 1819 Il a 45 and veuf de Anna Maria Gabriels (décédée à Alost le 23/11/1815) et fs. de feu Gerard et de feu Jeanne Bourret tous deux morts a Tourniac Gerard Chassan est mort le 25 Prairial l'an XIII a Tourniac Jeanne Bourret est mort a une date inconnue Grandparents sont Etienne Chassan et Marguerite Boucheron tous deux morts a Tourniac Etienne Chassan est mort le 22 Frimaire l'an III Il se marie a Meerbeke le 9 juin 1819 avec Josine Van Cutsem fille naturelle de Catharine Van Cutsem Source : Dr. Rik Van Hauwe - http://www.rikvanhauwe.be/Xmeerbeke1819.htm Hij ° 06/06/1773 in Tourniac ( 25 Prairial l'an XIII ) is 45 jaar viduus Anna Maria Gabriels ( zij + 23/11/1815 in Aalst ) en zv. wijlen Gerard ( + en wijlen Jeanne Bourret beiden overleden in Tourniac Grootouders paterneel waren Etienne Chassan ( hij + op 22 Frimaire l'an 3 ) en Marguerite Boucheron ( zij + 30/10/1772 ) beiden overleden in Tourniac Bruid : Judoca Van Cutsem - Zij 34 jaar natuurlijke dochter van Catharina Van Cutsem Getuigen : Josephus De Luyck en Judoca Stevens


Cantal vers le Mexique

Claude GRIMMER GrimmerC@aol.com , historienne cantalienne, a écrit quelquechose sur ce sujet "Reve et vecu d'un emigrant cantalien au 19º s." (au Mexique) Claude GRIMMER. R.H.A. Nov.-Dec.1980.

Archives Départementales du Cantal serie M.33 (1-5)

Cyprien BONAL, Auvergnat de la région de Monsalvy, était aussi "monté" a Paris aprés la guerre de 14-18...Il y fut frotteur de parquets pour plusieurs années avant de devenir pompier a la Belle Jardiniére. C'est aussi a Paris qu'il rencontra sa future femme, ma grandMére, qui elle était montée de son Béarn natale et travaillait comme femme de chambre. Ma Mére aurait pu naitre au Mexique.plusieurs cousins auvergnats de mon grand Pére en effet partirent vers le Mexique (région de Chihuahua) en 1922 et mes grandsParents songérent trés sérieusement a les suivre.

Du Cantal vers l'Algérie de 1858 à 1865

Revue de la Haute-Auvergne. ZP 1130 - Janvier-Mars 1969. Société des Lettres Sciences et Arts « La Haute Auvergne » Trouvé à la Bibliothèque Universitaire de Toulouse. Saisi par Claudie DUSSERT-ROUSSEAU.

1. Les départs du Cantal de 1858 à 1865 (13)

Année 1858

  • 5 Février (14)

Jean MATHIAS, 52 ans, cultivateur de Boisset, pour Philippeville Louis CUMINGE, 22 ans, de Boisset, pour Philippeville Louise RIEUX, veuve BOULOIS, 52 ans, de Boisset, avec ses deux enfants, Joseph 16 ans et Jacques 11 ans, pour Philippeville

  • 6 Février. Georges TERISSE, 40 ans, chaudronier, avec Antoine BELMONT 21 ans et Jean-Baptiste RODES, 32 ans, tous trois d'Aurillac, vont à Sétif.
  • 29 Mars. Geneviève MERLE 37 ans et Marie DUMAS 28 ans, domestiques à Aurillac, se rendent à Drariak, province d'Alger.
  • 30 mars. Jean PRADAL, 17 ans, de Ladinhac, va à Sétif.
  • 31 Mars. Marie SERIEYS, femme CASTANIER, 42 ans, de Ladinhac, part pour Sétif, avec ses trois filles.

Une autre Marie SERIEYS, femme PUECH, 41 ans, part de Ladinhac pour Sétif, avec ses cinq enfants.

  • 22 Avril. Félix BOULOIS, 24 ans et Jean MALVEZIN, 22 ans, partent de Boissel pour Philippeville.
  • 3 Juillet. Julien RIVIERE, 41 ans, de Laroquebrou, ancien militaire, pour Sétif (15).
  • 9 Juillet. Raymond Bromet, 31 ans, scieur de long, de Montsalvy.
  • 3 Août. Pierre MARRET, 28 ans, cultivateur, de Freix-Anglards.
  • 5 Août. Jean GALERI, 28 ans, Jean LADOUX, 18 ans, de Carlat, et Madeleine COURNIER, 29 ans, d'Aurillac.
  • 13 Août. Antoine ROUX, 32 ans, cultivateur, de Brageac.
  • 25 Août. Delphine FAYET, femme Puech, 29 ans, de Saint-Cirgues-de-Malbert, et son fils, agé de 5 ans.
  • 15 Septembre.

Antoine ROCHER, 29 ans, domestique rural, de Carlat, et son épouse, née Antoinette TOURDES, ainsi qu'Ambroise MARCENAT, 32 ans, d'Aurillac, et son épouse, née Agnès RIOM, 30 ans.

  • 17 Septembre. Thérèse BASTIDE, veuve BELMONT, 48 ans, d'Aurillac, et sa fille Anne, 22 ans.
  • 28 Septembre. Marie MAURY, épouse BROMET, de Montsalvy, 22 ans, et une fillette d'un an.
  • 30 Septembre. Pierre et Jeanne FREYNE, de Maurs.
  • 8 Octobre. Jacques THERON, 41 ans, scieur de long, de Montsalvy, avec Baptiste FOURNIER, 34 ans, de Montsalvy.
  • 2 Novembre. Jeanne BLANQUAIRE, femme RODES, 36 ans, d'Aurillac, et le garçonnet, agé de 7 ans.
  • 4 Novembre. Jeanne LAPARRA, femme TERRISSE, 41 ans, d'Aurillac, et sa fille Marie, agée de 12 ans.

Valentin PUCCH, 21 ans, de Lacapelle-en-Vézie.

  • 6 Décembre.

Géraud LAVERGNE, d'Aurillac, et sa femme, née Marguerite BRUEL. Catherine FEL, d'Aurillac, 65 ans.

Année 1859

  • 3 Novembre. Louis LAJUNIE, 30 ans, où il est boulanger, va à Sétif.
  • 14 Novembre. Les époux FREYNE, déjà mentionnés, retournent à Sétif.

Année 1860

  • 11 Février. Pierre DUO (sic), 28 ans, manoeuvre, d'Aurillac, pour Sétif.
  • 5 Avril. Antoine ROBERT, 32 ans, maréchal-ferrant, d'Aurillac, pour Sétif.
  • 25 Avril. Deux jeunes de 12 et 14 ans, Jacques ROUCHET, d'Arpajon, et Pierre CHAUNAC, de Saint-Simon, vont à Oran.
  • 11 Juin. Agnès PUEZAC, 24 ans, sage-femme, d'Aurillac, veut aller à Alger.
  • 1er Octobre. Christine CANTOUNET, femme d'Antoine ROBERT, qui est aussi sage-femme, va rejoindre son mari avec ses deux enfants (4 ans et 7 mois), avec un frère, Auguste CANTOURNET, cultivateur, de Marcolès, et une soeur prénommée Euphrasie, qui est couturière.
  • 27 Novembre. Géraud MIQUEL, 23 ans, domestique rural, de Maurs, va à Sétif.

Année 1861

  • 12 Février. Jean LADOUX, 25 ans, domestique rural, à Carlat, veut aller à Sétif.
  • 22 Avril. Louis BELAUDRE, 22 ans, cultivateur à Laroquebrou, va à Batna.
  • 30 Mai. Jacques VER, 30 ans, merrandier à Siran, va à Sétif.
  • 7 Octobre. Radi (sic) née Jeanne COCURAL, 40 ans, de Philippeville, retourne en cette ville.

Année 1862

  • 7 Septembre. Pierre et Gabriel RIGAL, 15 et 19 ans, charpentiers à Cayrols, vont à Sétif.
  • 8 Septembre. Louis PUECH, 37 ans, ferblantier à Saint-Cirgues-de-Malbert, va à Sétif avec son épouse, née Delphine FAYER (sic).
  • 14 Septembre. La veuve MARCENAL, née Marie SEGURIN, 66 ans, d'Aurillac, va à Oran.

20 Septembre. Jeanne CAQUERAIL (sic), veuve RADI, 41 ans, retourne à Philippeville. Année 1865

  • 28 Mars. Delphine PUECH (38 ans) et ses deux filles de 14 et 13 ans, veulent retourner à Sétif ; il est mentionné : < N'a pas eu de passeport>.
  • 1883 : 12 juillet.- Pierre BARRAL, d'Espeyrac (Aveyron).
  • 1885 : 10 Mai- Anna LAVERGNE, 30 ans, née à Aurillac, fille de géraud et de Marguerite BRUEL.
  • 19 Mai :- Palmyre BOURCHAIX, femme VIDAL, 24 ans, de Massiac, va comme ménagère à Alger, avec sa sour Alphonsine, agée de 12 ans.


2. Le Nécrologe de Sétif (16)

  • 1868 : 10 Janvier. Jeanne COURCHINOUX, deux jours, née à Aïn-Tuck, fille de Jean (33 ans) et d'Emilie BARRAL.
  • 1869 : 20 Novembre. Antoine COUDERC, 50 ans, cultivateur, né à Roussy, de feu Pierre et Rose GOUBERT, époux de Catherine ISAAC.
  • 1870 : 22 Octobre. Antoine COURCHINOUX, scieur de long, 41 ans, né à Costevert, commune de Montsalvy, fils de Jean et de feu Anne-Marie MERAL.
  • 1871

17 Avril. Géraud RIGAL, 29 ans, voiturier, né à Saint-Mamet, mort à l'hôpital.

24 Août. Marie BRUEL, 20 ans, sans profession, née à Bournionet, commune de Montsalvy, fille d'Antoine, entrepreneur de travaux, et de Marie-Antoinette SAVES, épouse de Ch-Fr. AMANDRUZ.

  • 1872

1er Août. Justine SOUBRIER, 11 mois, fille d'Antoine et de Marie ROUSSET, demeurant au Mesloug. 16 Septembre. Pierre FAU, 28 mois, né à Maurs, fils de Baptiste (voir ci-dessous Jean-Baptiste Fau décédé en 1877) et de Cécile BROHAT, demeurant à la Tour-Romaine .

  • 1873

25 Janvier. Louis PUECH, 72 ans, cordonnier, né à Battut, commune de Saint-Cirgues-de-Malbert (17). 11 Septembre. Désiré TRENTY, 3 ans, fils de Jean (28 ans) et de Rosalie COUDERC.

  • 1874 : 2 Septembre. Gabriel CAMBORIEUX, 5 ans, fils de Pierre et de Madeleine BERNARD, demeurant à El-Ouricia.
  • 1876 : 23 Octobre. Jean MOUSSIER, 37 ans, né à Anglards-de-Salers, époux d' Eulalie ESPINASSE.
  • 1877

16 Mars. Raymond BOISSIER, 56 ans, né à Fraysse, commune de Lacroix-Barrez (Aveyron), garçon de ferme.

14 Juin. Pierre TRENTY, 57 ans, cultivateur à Aïn-Sefra, né à Teissières-les-Bouliès.

15 Août. Antoine SOUBRIER, 35 ans, cultivateur au Mesloug, né à Roussy, de Baptiste et de Louise ALRIC.

3 Septembre. Jean-Baptiste FAU, 53 ans, célibataire, né à Montsalvy (selon M. Alain Fau il est le père de Pierre Fau décédé le 16/9/1872, voir ci-dessus).

  • 1878 : 7 Avril. Louis-Pierre PUECH, 53 ans, ferblantier, né à Battut.
  • 1879

9 Octobre. Marie PRUNET, 21 ans, née à Lacamp, commune de Lacapelle-Viescamp, fille de Pierre et de Marie VALADON.

12 Novembre. Enfant TRENTY, 21 mois, fils de Jean et de Rosalie COUDERC, d'Ain-Abessa.

16 Décembre. André GILBERT, 44 ans, charretier, né à Ydes.

  • 1888

1er Mars. Jean COCURAL, 70 ans, né à Ytrac.

10 Septembre. Bernard RHODES, 30 ans, né à Aurillac, propriétaire à Saint-Arnaud.

  • 1889

25 Septembre. Pierre BARRAL, 52 ans, né à Espeyrac (Aveyron).

31 Octobre. Jean LAVERGNE, 65 ans, né à Cayrols, gardien du marché aux légumes.

31 Octobre. Baptiste BROMET, 47 ans, maçon né à Montsalvy.

  • 1890 : 17 Février. FREYNE Pierre, 54 ans, cultivateur, né à Maurs.
  • 1891 : 1er Novembre. Antoine AYMERIAL, 52 ans, né à Cassaniouze, cultivateur, demeurant à Sillègue, époux de Cécile PINQUIER.


De baron.a at wanadoo.fr : "Marguerite Euphrasie Cantournet est née le 06/03/1840 à Marcolès et s'est mariée le 19/07/1863 à Constantine avec Jean Baptiste Bezinge "


Du Cantal vers l'Asie

Chine

Certains ont ramené des "souvenirs" comme des plantes. Le Métaséquoia est originaire de Chine (très gros résineux) dont un exemplaire se trouve ... derrière les Archives Départementales d'Aurillac Cela ne veut pas automatiquement dire que la personne qui l'a mis en terre, avait été en Chine (quelqu'un avait pu lui donner une bouture), mais certains propriétaires de l'époque, dont le parc possède un de ces arbres, est succeptible d'avoir été en Chine.

Madagascar

même chose, mais avec un autre arbre. Cet arbre s'appelle Araucaria (surnommé en français le "Désespoir des singes") et n'est originaire que de Madagascar. Ces deux arbres n'ont pas pu venir tout seul par la mer. Il était très "tendance" au XIXè siècle de ramener des plantes exotiques des colonies et assimilées. Donc il serait intéressant de remonter le parallèle entre Arbres et anciens propriétaires qui pouvaient être d'anciens migrants.

Xavier OLIVIER xavier.olivier chez laposte du net


Du Cantal vers la Haute-Marne en 1753

Vu sur le site de Didier Desnouvaux

Autrefois dans le Cantal, au début de l'hiver une fois les récoltes rentrées, une partie des hommes et des garçons partaient dans les pays où l'on avait besoin de leurs bras pour se faire de l'argent. Ils revenaient à la Saint Jean participer aux travaux de la fenaison. Peu à peu, cet exode saisonnier s'est transformé en émigration définitive, que ce soit vers Paris où vers d'autres contrées.

Dans le petit village de Saint Saturnin, près de Riom ès Montagne, il en fut de même. Une famille implantée de longue date portant le patronyme de VESCHAMBRE vit partir un jour de 1753 plusieurs de ses enfants chercher à s'employer pour la belle saison. Un de ceux ci, Guillaume s'arrêta à la limite de la Haute-Marne et de l'Aube, dans le petit village de Dancevoir. Succomba t-il au charme d'une des beautés de Dancevoir ? [...] il resta au village et s'y maria le 19 novembre 1753 avec Françoise Devarenne. Il eut pour témoins plusieurs de ses parents, chaudronniers de profession, tous bien loin de leur province d'origine.

L'histoire pourrait s'arrêter là si Guillaume Véchambre n'avait donné naissance à plusieurs enfants , petits enfants, etc.... Toute une descendance qui connut une belle ascension sociale. Arrêtons nous sur quelques personnages ayant laissé leur empreinte en Haute-Marne.

  • Jean Véchambre (1808-1883). Chanoine, fondateur d'un hebdomadaire : La semaine religieuse de Langres.
  • Valentin Véchambre (1862-1939). Après une longue carrière dans les finances de la ville de langres, il en deviendra maire en 1932. L'oeuvre qui le rendit populaire et critiqué, fut l'électrification de la Crémaillère à vapeur qui reliait la gare, en contrebas, aux remparts de la cité. Il a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur, et on disait volontiers de lui que "s'il n'était pas toujours suivi, il était toujours écouté".
  • Marius Véchambre, son fils (1902-1944) avocat de profession a laissé son nom à une des promenades de Langres en tant que responsable de la résistance locale. Il y avait en périphérie de la ville un important dépôt de munitions qu'il était impossible de détruire par voie aérienne en raison des risques que pouvait courir la population. Le sabotage de la poudrière de Langres, par des hommes de terrain, restait la seule solution envisageable. Elle eut lieu en septembre 1943 et fut saluée par Radio Londres comme étant l'un des plus grands exploits de la résistance française; aucune victime nationale n'étant à déplorer. Marius Véchambre fut arrêté, un mois après, par la Gestapo puis déporté successivement à Buchenvald puis à Flossenburg où il est décédé.

N'ayant pas eu d'enfants, c'est avec son décès, puis celui de ses cousines éloignées, que prit fin la descendance haut-marnaise d'un petit quincailler auvergnat.

Narnhac, en Planèze, le 17 juin 1790 : mariage de Pierre Pons, de narnhac, avec Jeanne Claverolles, fille de Pierre : "gagne-denier dans la ville de paris" et à feue jeanne Guilhem, du village de Vigouroux, paroisse de Saint-Martin (auj. Saint Martin-sous-Vigouroux).


Du Cantal vers la Bretagne

Serge DUIGOU est le spécialiste de l'immigration auvergnate en Bretagne. Voir la bibliographie sur l'émigration

Le Léon a été moins étudié par Serge DUIGOU. On y trouve aussi de nombreux auvergnats ex: LABROUSSE, LAVIGNE à Saint-Renan. Il y a eu une forte vague d'imigration, à partir de Louis XIV et surtout après 1750 notamment, vers le Finistère. Des colporteurs, vendeurs itinérants de chaudrons, etc. qui se sont mariés et fixés. Ils partaient des montagnes froides et pauvres du Cantal et de l'Aveyron. Comme les campagnes bretonnes n'étaient pas plus riches, ils se fixaient dans les villes. Quelques patronymes: CASSE, LESCURE, LAPPARA, LACARRIERE, CASTAGNIER, DELAPORTE, VERDIER, BOIS, DUBOIS, VIGOUROUX, GIRARD, BENECH, DESBAN, VIERS, PICHOT, BRUZAC, PUECH, VAZEL, LASSEAU, LABORY, CARDALIAGUET, ROUMEGOU, ALBARET, BASTID, DANDURAND, etc... Il y a aussi des sabotiers(DEVAL, DEVALS)

Article du « Telegramme » par Serge Duigou

1770. Les Auvergnats débarquent en Bretagne

Aujourd'hui encore, nombre de leurs descendants continuent à porter le patronyme de l'ancêtre : Cardaliaguet, Lasseau, Puech, Labory, Vazel, Bois, Roumégou, Casse et autres Pichot, Albaret et Bruzac. Il y a deux cents ans, un peu plus ou un peu moins, leurs aïeux sont descendus de leur Auvergne natale et se sont installés en Basse-Bretagne, où ils ont fait souche. L'immigration auvergnate en Bretagne, un phénomène inattendu (on est habitué à penser notre pays comme exportateur et non importateur de bras), encore largement méconnu.

Les étendues désertes des monts deCézailler, d'où sont partis plusieurs marchands de drap et de parapluies vers la Bretagne (photo S.D). (cliquez sur la photo pour l'agrandir)

La montagne nourrit mal ses familles, surtout en hiver. Que faire dans ces vallées reculées de la région d'Aurillac alors que la mauvaise saison s'installe, que la nature s'ankylose, que le chômage menace du fait du trop plein d'hommes ? Une seule alternative à l'inactivité forcée : descendre dans le "bas pays", proposer sa force de travail et son savoir-faire aux gens des plaines.

Une migration d'abord saisonnière

Alors, en septembre, en masse, les gars du Cantal quittent leur famille, leur village au joli nom qui fleure bon l'Occitanie, Teissières-de-Cornet, Ayrens, Sansac-de-Marmiesse, Lacapelle-Viescamp. Ils partent en groupe, cheminent à pied, escortés d'un vieux cheval de bât chargé de paniers d'osier, et se répandent aux quatre coins de la France, et même pour certains de l'Espagne. Au nord d'Aurillac, les gars de la vallée de l'Authre -- avec ses villages de Marmanhac, Jussac, Reilhac, Naucelles, Ytrac et Saint-Paul-des-Landes -- ont pris l'habitude, depuis au moins le règne de Louis XIV, de gagner la Bretagne. Ils y sont rejoints vers 1750 par des colporteurs des monts du Cézallier, situés au nord du Cantal. Pour des campagnes d'un an et demi en moyenne, à l'issue desquelles ils retrouvent leur pays natal pour cinq ou six mois, ils sont marchands ambulants, fréquentent les foires et marchés, font du porte à porte, de hameau en village, exposent leurs marchandises aux pardons et fêtes.

Les pittoresques chaudronniers ambulants

Ils ne passent pas inaperçus les Auvergnats, surtout les chaudronniers, personnages pittoresques, un tantinet inquiétants. Les Bretons sont fascinés par leur déballage de bassines ou de marmites cliquetantes ou résonnantes, les feux de bûches qu'ils allument sur la place des villages pour rendre fluides le métaux à reprendre, la fumée colorée et le chuintement qui accompagne les soudures. D'une année sur l'autre, on attend le retour de l'Auvergnat, car il rend bien des services. Il commercialise et entretient le petit matériel de cuisine, de lessive ou de "confort" ménager : pots, pintes, cruches, tasses, assiettes, chaudrons, bassins, fontaines, chandeliers. Mais il reprend aussi le métal usagé et le recycle. Il est un partenaire apprécié de la vie économique des campagnes. D'autant que comme tout chemineau, il n'a pas son pareil pour colporter les nouvelles, raconter des histoires, sortir sa clientèle de son quotidien et de sa routine. Moins nombreux, mais plus prestigieux, véritable aristocratie des Auvergnats forains, les marchands de drap et de couvertures s'approvisionnent aux grandes foires normandes de Caen et Guibray, actuelle banlieue de Falaise. A l'occasion, ils diversifient leurs marchandises et proposent aux recteurs des villes et des campagnes des effets d'église, croix, chandeliers, tabernacles, bénitiers, mouchettes, lampes...

Les colporteurs se sédentarisent

Les Auvergnats descendent dans les auberges, toujours les mêmes, à défaut dans les granges, ou chez l'habitant, parfois un "pays" déjà installé, nouent avec leur clientèle des relations de confiance, font, à la longue, partie du paysage. On attend leur retour, on apprécie leurs nouveautés. A force, les jeunes gens finissent par faire la connaissance de Bretonnes, des alliances se nouent, et de marchands forains, nombre d'Auvergnats se muent en commerçants sédentaires. Ils s'établissent dans le pays de leur épouse, ouvrent boutique sur la place des bourgs ou dans les rues commerçantes des villes.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ces jeunes gens ne souffrent pas d'une mauvaise image auprès des Bretons. Ils sont travailleurs, durs à la peine, familiers des circuits d'échange, rompus aux techniques de circulation monétaire. En outre, ils parlent français, un atout considérable dans le pays bretonnant, et sont au cour d'un impressionnant réseau de solidarité qui tisse sa toile dans l'ensemble de la province. Les Auvergnats se tiennent les coudes. Bref, des partis tout à fait acceptables pour le monde de l'échoppe et de la boutique ; et même des partis recherchés, comme en témoignent les nombreuses familles bourgeoises qui prennent un Cantalien pour gendre.

Les sabotiers colonisent les bois

Le mouvement d'immigration définitive, encore lent jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, s'accélère vers 1770 et atteint son apogée sous la Révolution et l'Empire. Une nouvelle corporation fait alors son apparition : les sabotiers, qui descendent de la Châtaigneraie, les collines boisées au sud-ouest d'Aurillac, et s'installent à la lisière des bois. Avec la vente des domaines seigneuriaux comme biens nationaux, les acquéreurs, marchands de biens avides d'en tirer profit le plus rapidement possible, sont en quête d'une main-d'ouvre qualifiée pour débiter les futaies. Les sabotiers auvergnats sont particulièrement appréciés pour une tâche qui requiert force physique et expérience du matériau. Eux aussi finissent par prendre femme sur place, souvent au terme de nombreuses années d'errance et de logement précaire. Ils sont au bas de l'échelle des migrants, mais s'installent souvent avec leur épouse comme sabotiers-boulangers-aubergistes. Dans leur grande majorité, les enfants des marchands poêliers, de draps ou des sabotiers -- des marchands de parapluies aussi, une spécialité des Cantaliens -- prennent la suite, mais à un niveau supérieur comme négociants. Ou font des études, et deviennent médecins, hommes de loi, prêtres. On les retrouve maire de leur commune, notable installé, fabricien respecté.

Toute la Bretagne touchée

Impossible au stade actuel des recherches de chiffrer avec précision l'ampleur du phénomène de migration de l'Auvergne vers la Bretagne. Mais il a touché l'ensemble de la province. Au début du XIXe siècle, il n'existait quasiment pas de ville ou de bourg bretons qui n'avait pas au moins un Auvergnat sédentarisé à demeure. Pour ne prendre qu'un seul exemple, plus de cent Auvergnats migrants définitifs étaient, sous Napoléon 1er, installés à Quimper, sans compter tous leurs compatriotes de passage (parfois pour de très longs séjours). Ces non-bretonnnants d'origine - par leur épouse, ils sont vite devenus bilingues-, implantés massivement dans les villes comme commerçants, ont contribué au grossissement de la minorité "giz-ker" de nos cités, de vêture et de culture davantage françaises que bretonnes. Outre les patronymes transmis jusqu'à nous, les traces les plus tangibles de l'implantation de ces horsains venus du centre de la France sont visibles dans nos cimetières, où les tombes des Laparra, Lacarrière, Viers, Benech et autres Desban, Bastid et Dandurand résistent encore au lent écoulement des siècles."

Information de Gilles Bolloré - Opération La Pérouse

Jean François de Galaup, comte de La Pérouse né près d'Albi en 1741 ­ +1788 Vanikoro, Océanie, navigateur français. Chargé par Louis XVI d'explorer la côte N.-O. du Canada et de l'Alaska, il partit de Brest en 1785, avec deux navires, l'Astrolabe et la Boussole, et fit naufrage sur la route du retour au large de l'île de Vanikoro. Des généalogistes bretons cherchent à retrouver les familles des équipages.

Un membre de l'état major de l'expédition était: Pierre Armand Léopold Guirald de Montarnal garde de la marine né le 15/10/1765 au chateau de Sénergues, près d'Aurillac, mort à la baie des Français (en juin 1786 ?) de la famille de la mère de La Pérouse (RESSEGUIER).

Dans le Cantal, il y a la Seigneurie de Sénergues à Saint-Etienne de Maurs. Il y eut un château. Jean de Grignols chevalier seigneur de St Laurent, près de Figeac, habitait Senergues en 1360. Noble Guy de Senergues y vivait en 1450. Noble François de Montamat possédait Senergues en 1484. Toussaint de Montarnal fur seigneur de Senergues en 1521 et ses fils Joseph et Robert firent avec leur père de grands dons à l'église. Jean de Gayard leur succéda. Marié à Louise de Montcaln il fut père d'Audoin de Senergues capitaine,châtelain de Milhaud en 1560, qui épousa Marguerite de Montarnal. Il eut un fils Abraham qui lui succéda et se maria à Isabeau du Bousquet en 1604.

Le fils héritier de ce dernier fut Jean de Gayard marié à Isabeau de Barraud de Bonne. Autre fils, Louis, 2ème du prénom, eut un descendant nommé Louis de Montarnal né au château de Senergues en 1764. C'est celui-ci qui fut le compagnon malheureux de La Pérousse son parent, et périt avec lui en 1786. En 1855 le château était encore habité par la famille.

Source Dictionnaire statistique du Cantal de De Ribier. Information transmise par Marcel Andrieu

Autres informations et détails sur la famille Montarnal


Mariages du Finistère avec un (ou une) Cantalou fourni par Gilles Bolloré

Information trouvée sur le site du CGF (Finistere) http://www.cgf.asso.fr/ Recherches gratuites mais on obtient que l'année, le canton et les patronymes pour les mariages.

Pour en savoir plus, il faut adhérer à l'association ou à Geneabank.

  • An07 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / BRIAND
  • An10 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / MEVEL
  • 1834 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / LAPARRA
  • 1872 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / STEPHANT
  • 1875 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / QUINTIN
  • 1876 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / AMELINE
  • 1879 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / LACARRIERE
  • 1831 Pays ou Canton : Porzay CARDALIAGUET / KERNALEGUEN
  • 1827 Pays ou Canton : Quimper CARDALIAGUET / TOUZE
  • 1819 Pays ou Canton : Bigouden DUHAMEL / CARDALLIAGUET
  • 1820 Pays ou Canton : Bigouden BENECH / CARDALIAGUET
  • 1824 Pays ou Canton : Bigouden NICOLAS / CARDALIAGUET
  • 1824 Pays ou Canton : Bigouden QUINIOU / CARDALIAGUET
  • 1829 Pays ou Canton : Bigouden JEZEGABEL / CARDALIAGUET
  • 1838 Pays ou Canton : Bigouden CRIOU / CARDALIAGUET
  • 1869 Pays ou Canton : Quimper CABON / CARDALIAGUET
  • 1877 Pays ou Canton : Quimper LE FEUVRE / CARDIALAGUET
  • 1896 Pays ou Canton : Quimper BRANELLEC / CARDIALAGUET
  • 1843 Pays ou Canton : Briec LASSAUT / HENRY
  • 1844 Pays ou Canton : Briec LASSEAU / LE FOLL
  • 1873 Pays ou Canton : Crozon LASSEAU / PLACON
  • 1875 Pays ou Canton : Crozon LASSEAU / FLERS
  • 1887 Pays ou Canton : Crozon LASSEAU / PICQUENOT
  • 1831 Pays ou Canton : Mellenick LASSEAU / LOZACH
  • 1860 Pays ou Canton : Mellenick LASSEAU / LE GUILLOU
  • An02 Pays ou Canton : Quimper LASSAU / HEBRARD
  • An06 Pays ou Canton : Quimper LASSAUT / MOES
  • An13 Pays ou Canton : Quimper LASSAU / SIMON
  • An14 Pays ou Canton : Quimper LASSAU / LAMOTTE
  • 1831 Pays ou Canton : Quimper LASSEAU / LE NAHENNEC
  • 1864 Pays ou Canton : Quimper LASSEAU / GOUZIEN
  • 1848 Pays ou Canton : Quimper LASSAU / MERRIEN
  • 1848 Pays ou Canton : Quimper LASSEAU / LE BIHAN
  • 1871 Pays ou Canton : Quimper LASSEAU / ABALLAIN
  • 1861 Pays ou Canton : Mellenick GUILLAMET / LASSEAU
  • 1884 Pays ou Canton : Mellenick LAURENT / LASSEAU
  • 1892 Pays ou Canton : Mellenick RANNOU / LASSEAU
  • 1815 Pays ou Canton : Quimper CASTAGNIER / LASSAU
  • 1821 Pays ou Canton : Quimper MARTIN / LASSEAU
  • 1829 Pays ou Canton : Quimper MERRIEN / LASSEAU
  • 1837 Pays ou Canton : Quimper HASCOET / LASSEAU
  • 1839 Pays ou Canton : Quimper FOVEAU / LASSEAU
  • 1847 Pays ou Canton : Quimper LE CALVEZ / LASSEAU
  • 1867 Pays ou Canton : Quimper LE QUEAU / LASSEAU
  • 1871 Pays ou Canton : Quimper CLEMENT / LASSEAU
  • 1812 Pays ou Canton : Bigouden PUECH / DESBAN
  • 1845 Pays ou Canton : Landerneau PUECH / LE BRETON
  • 1808 Pays ou Canton : Mellenick PUECH / BORY
  • 1808 Pays ou Canton : Pont_Croix PUECH / PIRIOU
  • 1784 Pays ou Canton : Quimper PUECH / DANDURAND
  • 1807 Pays ou Canton : Quimper PUECH / LESCURE
  • 1818 Pays ou Canton : Quimper PUECH / CHABAY
  • 1836 Pays ou Canton : Quimper PUECH / LE GORGEU
  • 1837 Pays ou Canton : Quimper PUECH / LUCAS
  • 1840 Pays ou Canton : Quimper PUECH / VENIARD
  • 1877 Pays ou Canton : Quimper PUECH / PETILLON
  • 1844 Pays ou Canton : Quimper PUECH / GUEGUEN
  • An13 Pays ou Canton : Quimper LESCURE / PUECH
  • 1808 Pays ou Canton : Quimper MAZER / PUECH
  • 1811 Pays ou Canton : Quimper GUILLOUET / PUECH
  • 1825 Pays ou Canton : Quimper LEUCART / PUECH
  • 1828 Pays ou Canton : Quimper HAMON / PUECH
  • 1835 Pays ou Canton : Quimper DENIS / PUECH
  • 1845 Pays ou Canton : Quimper LE BRETON / PUECH
  • 1862 Pays ou Canton : Quimper VEYSSIE / PUECH
  • 1880 Pays ou Canton : Quimper DENIC / PUECH
  • 1817 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / MONOT
  • 1822 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / KERFRIDIN
  • 1893 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / LUCAS
  • 1845 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / VOQUER
  • 1855 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / GLOAGUEN
  • 1864 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / JAOUEN
  • 1881 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / STRULLU
  • 1889 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / STOTT
  • 1850 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / BRIEC
  • 1866 Pays ou Canton : Bigouden LABORY / GOBERT
  • 1883 Pays ou Canton : Fouesnant LABORY / LE CARRE
  • 1858 Pays ou Canton : Pont_Croix LABORY / LE FLOCH
  • 1831 Pays ou Canton : Quimper LABORY / COATMEN
  • 1834 Pays ou Canton : Quimper LABORY / OLLIVIER
  • 1811 Pays ou Canton : Bigouden QUIDAU / LABORY
  • 1828 Pays ou Canton : Bigouden BRELIVET / LABORY
  • 1845 Pays ou Canton : Bigouden GOUZIEN / LABORY
  • 1851 Pays ou Canton : Bigouden LE COZ / LABORY
  • 1861 Pays ou Canton : Bigouden KERLOUEGAN / LABORY
  • 1865 Pays ou Canton : Bigouden GUENNEC / LABORY
  • 1870 Pays ou Canton : Bigouden CORNEC / LABORY
  • 1875 Pays ou Canton : Bigouden HASCOET / LABORY
  • 1882 Pays ou Canton : Bigouden RIOU / LABORY
  • 1891 Pays ou Canton : Bigouden LE TYMEN / LABORY
  • 1871 Pays ou Canton : Bigouden ADAM / LABORY
  • 1873 Pays ou Canton : Bigouden LE FEUNTEUN / LABORY
  • 1879 Pays ou Canton : Bigouden PIRIOU / LABORY
  • 1879 Pays ou Canton : Bigouden LE MAO / LABORY
  • 1880 Pays ou Canton : Bigouden PIRIOU / LABORY
  • 1890 Pays ou Canton : Fouesnant LE LORCH / LABORY
  • 1859 Pays ou Canton : Glazick MIRTILE / LABORY
  • 1862 Pays ou Canton : Glazick LE GUILLOU / LABORY
  • 1866 Pays ou Canton : Glazick BRIANT / LABORY
  • 1855 Pays ou Canton : Châteauneuf VAZEL / LE ROUX
  • 1777 Pays ou Canton : Morlaix VAZELLE / GUILLIAT
  • 1780 Pays ou Canton : Morlaix VAZELLE / GUILLARD
  • An13 Pays ou Canton : Saint_Pol_de_Léon VAZEL / CAM
  • An06 Pays ou Canton : Saint_Pol_de_Léon PERON / VAZEL
  • 1764 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / JEZEGABEL
  • 1825 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / PERRON
  • 1832 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / LE GUIRRIEC
  • 1848 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / LE CARVAL
  • 1857 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / TANNEAU
  • 1859 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / PERON
  • 1863 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / DURAND
  • 1887 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / ANDRO
  • 1730 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / BRIANT
  • 1734 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / PEZRON
  • 1744 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / LE JACQUES
  • 1730 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / BRIANT
  • 1734 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / PERON
  • An10 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / LE QUEUNEUDEC
  • 1853 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / QUENEUDEC
  • 1733 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / PEZRON
  • 1764 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / JEZEGABEL
  • 1884 Pays ou Canton : Bigouden BOIS / ALLAIN
  • An07 Pays ou Canton : Châteaulin BOIS / PERON
  • 1807 Pays ou Canton : Châteauneuf BOIS / RICHARD
  • 1757 Pays ou Canton : Concarneau DU BOIS / BOLLORE
  • 1847 Pays ou Canton : Glazick BOIS / HELIAS
  • 1887 Pays ou Canton : Glazick BOIS / LE NOACH
  • 1760 Pays ou Canton : Landerneau BOIS / SUBIL
  • 1822 Pays ou Canton : Pleyben BOIS / LE DANTEC
  • 1764 Pays ou Canton : Quimper BOIS / JEZEGABEL
  • 1791 Pays ou Canton : Quimper BOIS / LEORER
  • 1744 Pays ou Canton : Quimper BOIS / JACQUE
  • 1823 Pays ou Canton : Quimper BOIS / DELMAS
  • 1884 Pays ou Canton : Quimper BOIS / BOTHOREL
  • 1845 Pays ou Canton : Quimperlé BOIS / LA GRANGE
  • 1826 Pays ou Canton : Bigouden LE GUELLEC / BOIS
  • 1860 Pays ou Canton : Bigouden LE LOEUFF / BOIS
  • 1881 Pays ou Canton : Bigouden ANDRO / BOIS
  • 1887 Pays ou Canton : Bigouden QUINIOU / BOIS
  • 1770 Pays ou Canton : Bigouden ORIEUX / BOIS
  • 1774 Pays ou Canton : Bigouden LE BUREL / BOIS
  • 1785 Pays ou Canton : Bigouden PIRIOU / BOIS
  • 1755 Pays ou Canton : Bigouden CARIOU / BOIS
  • 1770 Pays ou Canton : Bigouden ORIEUX / BOIS
  • 1785 Pays ou Canton : Bigouden PIRIOU / BOIS
  • 1849 Pays ou Canton : Bigouden LE BUREL / BOIS
  • 1813 Pays ou Canton : Châteaulin LE GOLIAS / BOIS
  • 1821 Pays ou Canton : Châteaulin GUILHEM / BOIS
  • 1826 Pays ou Canton : Châteaulin DUREST LE BRIS / BOIS
  • 1869 Pays ou Canton : Glazick SEZNEC / BOIS
  • 1832 Pays ou Canton : Pleyben LE BRETTON / BOIS
  • 1849 Pays ou Canton : Pleyben FEGER / BOIS
  • 1878 Pays ou Canton : Pleyben ROLLAND / BOIS
  • 1785 Pays ou Canton : Pont_Croix PIRIOU / BOIS
  • 1895 Pays ou Canton : Quimper OFFREDOU / BOIS
  • 1869 Pays ou Canton : Quimperlé HUET / BOIS
  • 1873 Pays ou Canton : Quimperlé MARQUET / BOIS
  • 1810 Pays ou Canton : Bigouden ROUMEGOU / LE GUEN
  • 1839 Pays ou Canton : Bigouden ROUMEGOU / AMELINE
  • 1885 Pays ou Canton : Bigouden ROUMEGOU / SINOU
  • 1842 Pays ou Canton : Bigouden ROUMEGOU / CHARLOT
  • 1830 Pays ou Canton : Bigouden JEZEGABEL / ROUMEGOU
  • 1870 Pays ou Canton : Bigouden AMELINE / ROUMEGOU
  • 1867 Pays ou Canton : Bigouden HELOU / ROUMEGOU
  • 1858 Pays ou Canton : Bigouden GUILLEMOT / ROUMEGOU
  • 1775 Pays ou Canton : Concarneau CASSE / LE BRIS
  • 1806 Pays ou Canton : Concarneau CASSE / BRISSON
  • 1886 Pays ou Canton : Fouesnant CASSE / COSQUERIC
  • 1823 Pays ou Canton : Poher CASSE / QUINTIN
  • 1776 Pays ou Canton : Quimper CASSE / LE BRIS
  • 1776 Pays ou Canton : Quimper CASSE / CIBEAU
  • 1777 Pays ou Canton : Quimper CASSE / PIRIOU
  • An13 Pays ou Canton : Quimper CASSE / ROHEL
  • 1862 Pays ou Canton : Quimper CASSE / BARET
  • 1779 Pays ou Canton : Quimper CASSES / LE BRIS
  • 1812 Pays ou Canton : Concarneau GILBERT / CASSE
  • 1823 Pays ou Canton : Quimper REVEILLON / CASSE
  • 1824 Pays ou Canton : Quimper DELAPORTE / CASSE
  • 1840 Pays ou Canton : Quimper BARBET / CASSE
  • 1847 Pays ou Canton : Quimper LE BOLLOCH / CASSE
  • 1762 Pays ou Canton : Fouesnant LE PICHOT / BOE DU BOIS
  • 1747 Pays ou Canton : Le_Faou PICHOT DE KERDIZIEN / DASSUET
  • 1826 Pays ou Canton : Quimper PICHOT / LE SCIELLOUR
  • 1753 Pays ou Canton : Crozon DU ROSCOAT / PICHOT
  • 1736 Pays ou Canton : Daoulas LE SAUX / PICHOT
  • 1753 Pays ou Canton : Daoulas LYMON / PICHOT DE KERDISIEN
  • 1774 Pays ou Canton : Daoulas BORGNE DE KERAOUEL / PICHOT DE KERDISIEN
  • 1751 Pays ou Canton : Daoulas DE KERVEN / PICHOT DE KERDISIEN
  • 1772 Pays ou Canton : Daoulas ANSQUER DE KERNILIS / PICHOT DE KERDISIEN
  • 1774 Pays ou Canton : Daoulas DE COATTAREL / PICHOT DE QUERDISIEN
  • 1788 Pays ou Canton : Daoulas LE BORGNE / PICHOT DE TREMAIS
  • 1788 Pays ou Canton : Daoulas LE BORGNE / PICHOT DE TREMAIS
  • 1771 Pays ou Canton : Fouesnant ANSQUER / PICHOT DE KERDISIEN
  • 1815 Pays ou Canton : Landerneau BLOUARD / PICHOT
  • 1751 Pays ou Canton : Landerneau DE KERVEN / PICHOT DE KERDISIEN
  • 1762 Pays ou Canton : Landerneau LE LEVIER DE RUEVADIOU / PICHOT DE KERDIZIEN
  • 1832 Pays ou Canton : Landivisiau QUEO / PICHOT
  • 1736 Pays ou Canton : Le_Faou LE SAULX / PICHOT DE QUERDIZIEN
  • 1845 Pays ou Canton : Quimper VERDIER / PICHOT
  • 1876 Pays ou Canton : Pont_Croix ALBARET / BOULAIN
  • 1880 Pays ou Canton : Pont_Croix ALBARET / BOSSER
  • 1843 Pays ou Canton : Quimper ALBARET / LE BOURHIS
  • 1871 Pays ou Canton : Pont_Croix KERSAUDY / ALBARET
  • 1875 Pays ou Canton : Pont_Croix JAOUEN / ALBARET
  • 1886 Pays ou Canton : Pont_Croix AUTRET / ALBARET
  • 1827 Pays ou Canton : Bigouden BRUZAC / LAROME
  • 1893 Pays ou Canton : Concarneau BRUZAC / BERNARD
  • 1894 Pays ou Canton : Concarneau BRUZAC / GUILLOU
  • 1861 Pays ou Canton : Mellenick BRUZAC / LE GOEZEC
  • 1866 Pays ou Canton : Mellenick BRUZAC / PORHIAL
  • 1867 Pays ou Canton : Mellenick BRUZAC / LE BRETON
  • 1839 Pays ou Canton : Pont_Croix BRUZAC / POQUET
  • 1793 Pays ou Canton : Pontaven BRUZAC / LE CORRE
  • 1818 Pays ou Canton : Pontaven BRUZAC / LE VILLAIN
  • 1821 Pays ou Canton : Quimper BRUZAC / GOYET
  • 1859 Pays ou Canton : Concarneau GUYHO / BRUZAC
  • 1872 Pays ou Canton : Concarneau LE BARS / BRUZAC
  • 1887 Pays ou Canton : Concarneau GUILLOU / BRUZAC
  • 1891 Pays ou Canton : Concarneau LE MESTRE / BRUZAC
  • 1898 Pays ou Canton : Concarneau BOURHIS / BRUZAC
  • 1894 Pays ou Canton : Concarneau LE BRAS / BRUZAC
  • 1864 Pays ou Canton : Concarneau PIRIOU / BRUZAC
  • 1864 Pays ou Canton : Concarneau PIRIOU / BRUZAC
  • 1844 Pays ou Canton : Pontaven LE CRENNE / BRUZAC
  • 1853 Pays ou Canton : Pontaven PRIGENT / BRUZAC
  • 1734 Pays ou Canton : Bigouden LAPARRA / HAMON
  • 1814 Pays ou Canton : Pont_Croix LAPARRA / VIOLLANT
  • 1814 Pays ou Canton : Pont_Croix LAPARRA / BLOUCH
  • 1818 Pays ou Canton : Quimper LAPARRA / BOURE
  • 1788 Pays ou Canton : Bigouden HINGANT / LAPARRA
  • 1819 Pays ou Canton : Bigouden LACARRIERE / LAPARRA
  • 1834 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / LAPARRA
  • 1838 Pays ou Canton : Bigouden LE BIHAN / LAPARRA
  • 1848 Pays ou Canton : Bigouden DUBOIS / LAPARRA
  • 1819 Pays ou Canton : Bigouden LACARRIERE / LAPARRA
  • 1851 Pays ou Canton : Bigouden LACARRIERE / KERVENU
  • 1857 Pays ou Canton : Bigouden LACARRIERE / DUHAMEL
  • 1862 Pays ou Canton : Bigouden LACARRIERE / MONFORT
  • 1896 Pays ou Canton : Quimper LACARRIERE / BERROU
  • 1850 Pays ou Canton : Bigouden BOUTIER / LACARRIERE
  • 1855 Pays ou Canton : Bigouden ANSQUER / LACARRIERE
  • 1879 Pays ou Canton : Bigouden CARDALIAGUET / LACARRIERE
  • 1862 Pays ou Canton : Quimper RIOLAY / LACARRIERE
  • 1893 Pays ou Canton : Quimper BRIL / LACARRIERE
  • An07 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / MEVEL
  • An10 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / RAILLARD
  • 1826 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / MOYSAN
  • 1830 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / GLOAGUEN
  • 1842 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / MOYSAN
  • 1846 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / MOYSAN
  • 1871 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / VIERS
  • 1865 Pays ou Canton : Quimper VIERS / JANVIER
  • 1819 Pays ou Canton : Bigouden MOYSAN / VIERS
  • 1830 Pays ou Canton : Bigouden DESBAN / VIERS
  • 1831 Pays ou Canton : Bigouden JANVIER / VIERS
  • 1833 Pays ou Canton : Bigouden DAGORN / VIERS
  • 1851 Pays ou Canton : Bigouden VOQUER / VIERS
  • 1857 Pays ou Canton : Bigouden VOQUER / VIERS
  • 1871 Pays ou Canton : Bigouden VIERS / VIERS
  • 1866 Pays ou Canton : Bigouden MOYSAN / VIERS
  • 1875 Pays ou Canton : Bigouden MELL / VIERS
  • 1895 Pays ou Canton : Bigouden FEVRIER / VIERS
  • 1896 Pays ou Canton : Bigouden CLERGEAU / VIERS
  • 1839 Pays ou Canton : Bannalec BENECH / BAYON
  • 1820 Pays ou Canton : Bigouden BENECH / CARDALIAGUET
  • 1875 Pays ou Canton : Bigouden BENECH / CHAUVIN
  • 1849 Pays ou Canton : Bigouden BENECH / MOYSAN
  • 1820 Pays ou Canton : Briec BENECH / BLAISE
  • 1830 Pays ou Canton : Briec BENECH / GOFF
  • 1831 Pays ou Canton : Châteauneuf BENECH / LE MEUR
  • 1839 Pays ou Canton : Bigouden BELLOC / BENECH
  • 1861 Pays ou Canton : Bigouden LIODEC / BENECH
  • 1844 Pays ou Canton : Bigouden LE DREZEN / BENECH
  • 1848 Pays ou Canton : Bigouden BELEGUIC / BENECH
  • 1873 Pays ou Canton : Bigouden CANET / BENECH
  • 1880 Pays ou Canton : Bigouden CANET / BENECH
  • 1864 Pays ou Canton : Glazick LE FRIANT / BENECH
  • 1865 Pays ou Canton : Glazick LE BLEIS / BENECH
  • 1830 Pays ou Canton : Bigouden DESBAN / VIERS
  • 1859 Pays ou Canton : Bigouden DESBAN / MOYSAN
  • 1781 Pays ou Canton : Briec DESBANS / CAHEL
  • 1812 Pays ou Canton : Bigouden PUECH / DESBAN
  • 1885 Pays ou Canton : Bigouden PICHAVANT / DESBAN
  • 1891 Pays ou Canton : Bigouden LE PAPE / DESBAN
  • 1806 Pays ou Canton : Quimper FILIEUR / DESBANS
  • 1811 Pays ou Canton : Quimper TOUCHARD / DESBANS
  • 1813 Pays ou Canton : Quimper RESTOUX / DESBANS
  • 1775 Pays ou Canton : Bigouden BASTID / LE VIGOUROUX
  • 1876 Pays ou Canton : Châteaulin BASTIDE / KERBAUL
  • 1745 Pays ou Canton : Pontaven BASTID / OLIVRIN
  • 1777 Pays ou Canton : Quimper BASTID / LE GOYAT
  • An11 Pays ou Canton : Quimper BASTID / PICHON
  • 1835 Pays ou Canton : Quimper BASTID / LE PAGE
  • 1845 Pays ou Canton : Quimper BASTID / JAMBOU
  • 1876 Pays ou Canton : Quimper BASTID / BERNARD
  • 1868 Pays ou Canton : Pleyben DAVID / BASTID
  • 1829 Pays ou Canton : Châteaulin DANDURAND / SIMONNET
  • 1863 Pays ou Canton : Châteaulin DANDURAND / MARCELIN
  • 1858 Pays ou Canton : Châteaulin DANDURAND / GUIZOUARN
  • 1818 Pays ou Canton : Châteauneuf DANDURAND / KERDANET
  • 1782 Pays ou Canton : Morlaix DANDURAND / MESSAGER
  • 1815 Pays ou Canton : Quimper DANDURAND / LE BERRE
  • 1823 Pays ou Canton : Quimper DANDURAND / LE BERRE
  • 1887 Pays ou Canton : Briec GAUTIER / DANDURAND
  • 1892 Pays ou Canton : Briec LUCAS / DANDURAND
  • 1858 Pays ou Canton : Châteaulin TOUART / DANDURAND
  • 1847 Pays ou Canton : Châteauneuf HUGUENIOT / DANDURAND
  • 1869 Pays ou Canton : Châteauneuf BRANQUET / DANDURAND
  • 1863 Pays ou Canton : Pont_Croix GIRARD / DANDURAND
  • 1867 Pays ou Canton : Pont_Croix ROULLIN / DANDURAND
  • 1784 Pays ou Canton : Quimper PUECH / DANDURAND
  • 1789 Pays ou Canton : Quimper RIVEROT / DANDURAND
  • An08 Pays ou Canton : Quimper MONCANY / DANDURAND
  • 1817 Pays ou Canton : Quimper GUITTOT / DANDURAND
  • 1828 Pays ou Canton : Quimper LANGLOH / DANDURAND
  • 1840 Pays ou Canton : Quimper KERVERN / DANDURAND
  • 1855 Pays ou Canton : Quimper GIRARD / DANDURAND


Transcription d'un acte de décès trouvé à Illifaut (code INSEE : 22083) par Maurice ORÉAL. "Le vingt quattriesme jour du mois de mars 1689, Jan DENTILLOT natif de la paroisse d'Aureliaq (Aurillac), evesché de St-Flour, province d'Auvergne, mandement Aureliaq, est mort dans le bourg de la paroisse d'Illifaut, evesché de Dol, province de Bretagne, après avoir été muny et assisté des derniers Sacrements en l'église, agé d'environ vingt sept ou vingt huit ans, et a été inhumé dans l'église dudit Illifaut le lendemain, en présence de Martial MAGNASSE et d'autre Martial MAGNASSE, de Pierre TREGOUET, de Julien PIRIO et de Robert ERNOUL thresoriers de ladite paroisse, de Mathurin MOUSSET, de Mathurin OGER et de plusieurs autres qui pnt assisté à l'enterrement dudit Jan DENTILLOT Signé : Jac : CORBIN"

Bertrand LOUBIERES né le 21 mars 1735 à Jussac (15250) fils de Jean et Anne (ou Agnès ) GIBERT Bertrand sera Marchand Poêlier, épouse Marguerite PIRIOU (fille de Jan François PIRIOU et de Marguerite LE PAGE). s'est installé et s'est marié le mardi 8 février 1763, âgé de 27 ans à Pluzunet (22140) quatre enfants : Jacques né en 1765, Marguerite Yvonne née en 1767, Françoise née en 1769, Pétronille François né en 1770.


Du Cantal vers la Normandie

  • Qu'est ce qui a poussé un habitant du Cantal à quitter sa province d'origine pour aller épouser une habitante de la Normandie, le pays de Bray (département 76).

Pierre PAPON, Aubergiste, herbager, propriétaire de l'Hôtel cabaret du bagageot à Beaubec, ° le 6 décembre 1753 à Sapchat (Cantal - 15), + le 9 janvier 1823 à Beaubec, X le 3 juin 1783 à Sainte Ursule avec Anne Marie DANIEL, ° le 14 mars 1761 à La Rosière, + le 8 septembre 1812 à Beaubec. Fils de Antoine PAPON, laboureur, ° le 29 janvier 1736 à Sapchat, + le 30 mai 1764 Sapchat x avec Marie LAURENS. Petit-fils de Martin PAPON, laboureur, + le 15 mars 1770 à Sapchat (15) x avec Claudine BARBAT. Source : information de Pascal Corroyer par l'intermédiaire de Hervé LAINE, lue sur la liste du cantal le 9/6/04.


  • TIBLE Mary x 1758 à (L)AVERGNE Anthoinette ont eu un fils Antoine ° 22.04.1767 à Drugeac.

Antoine est venu se marier avec une normande de Bully (76) Marie TROUSSE (o 28.12.1766). Ce patronyme est fréquent dans le Cantal mais toutefois, les grands-parents de cette Marie TROUSSE sont eux même de souche de Bully en Pays de Bray. Source : benedicte.marielimare chez wanad... en france


  • Un colporteur : jean_francois CHIROL est venu épouser à Biville la Baignarde (Seine Maritime), une fermiére du pays de Caux. Une de ses filles Marie-Rose a epousé un autre colporteur.Perre PONS venu du meme pays : Vierragues (?)pres d'Aurillac... vers 1850/1870 Le premier venu s'est établi aubergiste. Le dernier du nom a été architecte en renom à Rouen, il n'a eu que des filles est mort en 1954.


Du Cantal vers le Bordelais

Informations en provenance du site : [3] juillet 2005

Commune d'origine Personne concernée -> Acte -> Parents

  • ANDELAT

SEILIER JEAN -> D-09/03/1736 (33) Saint Loubes -> Jean

  • ANTIGNAC

CHENUS GABRIEL -> D-20/11/1761 (33) La Reole

  • APCHON

SIDAINE JEAN -> M 16/11/1829 (33) St-Loubes -> Guillaume + / CHARBONNEL Catherine +

SIDAINE JEAN -> M 15/11/1860 (33) St-Loubes -> Guillaume + / CHARBONNEL Catherine +

  • ARPAJON

VERGNOLE Géraud -> M 30/06/1832 (33) Talence -> Claude / LACOSTE Marguerite

VERNIOL Géraud -> M 19/05/1840 (33) Talence -> Claude / LACOSTE Marguerite

AUDELAT (d')

MASSE JEAN -> M-23/01/1749 (33) Monségur

  • AURILLAC

BREU Jean -> M-14/07/1835 (33) Monségur -> de Blaye

THIEZAC JEAN -> M-22/08/1853 (33)Talence -> Guillaume/MALOMBRE Marie+

  • AUVERGNE

SAINT CYR JOSEPH -> D-19/04/1728 (33) St Christoly -> de Blaye

VIDAL GUILHAUME -> M- 09/07/1714 (33)Donnezac

  • YRENS

BABRET GABRIEL -> D-14/04/1732 (33) Saint Macaire

BABRET LOUIS -> M- 20/01/1734 (33) Saint Macaire -> Jean + / BADUEL Marie +

DESBAT GUILLAUME -> M-11/06/1797 (33)Frontenac -> François + / BROUSSE Jeanne

DESBAT LOUIS -> M-30/01/1783 (33) Frontenac -> François / BROUSSE Jeanne

LAVIE JEAN -> D-13/10/1769 (33) La Reole

LAVIE LOUIS -> M-21/05/1754 (33)La Reole

NOUIRIT FRANÇOIS -> D-22/11/1738 (33) Hourtin

REY ANTOINE -> D-04/01/1763 (33) La Reole

  • CAYROLS

GRANOULHAC JACQUES -> M 22/02/1897 (33) St Loubés -> Jean Pierre/SUQ Toinette

  • CHAMPS

CLAVIERE DURAND -> M 21/11/1815 (33) La Teste

  • CHASTEL MARLHAC

PIGOT GABRIEL -> M-10/02/1817 (33) Monségur -> Guillaume/DYON Claudine

DUMAS PIERRE -> M-04/07/1862 (33) Monségur -> Antoine / ISABET Françoise

  • COLTINES

BASTIDE JEAN -> D-08/08/1794 (33) Audenge

BONNENFANT GUILLAUME -> M-08/08/1800 (33) Lestiac -> Antoine / ISABET Françoise

  • CRANDELLES

SESEILLE PIERRE -> D-27/11/1710 (33) La Reole

  • CUSSAC

BOYER JEAN -> M 07/08/1838 (33) St-Loubès -> Robert / BALSAC Anne

  • DIENNE

DAUILHAC ANTOINE -> CM 17/01/1808 (33) La Teste

  • DRUGEAC

ANDRIEU PIERRE -> M-15/02/1786 (33) Rauzan

  • FONTANGES DIOC. DE CLERMONT

LAPEYRE GUILLAUME -> M 29/09/1778 (64) Salies -> Pierre + / TALON Marguerite

  • GIRGOLS

CHEVALIER HELIS -> M 14/09/1844 (33) Monségur -> Gérard / LACOSTE Jeanne

  • GUSSAC

LAVERGNE LOUIS -> D 30/10/1800 (33) Bazas

  • LA ROQUEBROU

BAYSSE PIERRE -> M 09/01/1823 (33) Monségur -> Antoine +/ X ?

TOPURON JEAN -> M 02/02/1803 (33) Monségur -> Arnaud Joseph/ TEULIERES Marie

TOURON JEAN PIERRE -> M 08/04/1813 (33) Monségur -> Jean+/ROUPERT Magdelaine+/ TEULIERES Marie

  • LASCELLE

DELDEVER PIERRE -> D 11/11/1732 (33) St-Ciers sur Gironde

  • LATOUR

GATINIOL PIERRE -> M 12/10/1827 (33) Monségur -> Amon ?/BOYER Michelle

  • MARMANHAC

BONHOURE JEAN -> M-22/04/1869 (33) Monségur -> Bertrand +/JULHES Margueite

LAGRIFFONT NICOLAS -> M-04/11/1829 (33) Monségur -> Joseph+/POUGET Marie+

  • MAURS

CASTANIER MARIE -> M-28/01/1899 (33) St Loubés -> Géraud+/PUECH Marie+

  • MENET

DUMAS GABRIELLE -> M-28/09/1869 (33) Monségur -> Jean+/CHARREYRE Antoinette

  • MENET (ST PIERRE)

MALGA ANTOINE -> M-03/05/1757 (33) La Reole

  • MOUSSAGES

ROCHE Marie -> CM-10/05/1719 (33) Gujan Mestras -> Pierre/SEGUY Jeanne

  • MURAT

PASSEPONT BLAISE -> M-29/07/1799 (33) St Christoly de Blaye -> ANTOINE / DEVEZE MARGUERITE TRAVERSE FRANÇOIS -> M-23/08/1791 (33) Bordeaux St-André

  • NAUCELLES

CUSSOU PIERRE -> M-21/06/1693 (33) St Laurent de Médoc

  • ORADOUR

DAY FRANÇOIS -> D 27/05/1785 (33)Macau

  • PAILHEROLS

MAGNE BLAISE -> D 28/05/1828 (47) Bias -> Jean / MERSAU Marie +

  • PARLAN

GRANOULIAC JEAN -> M 23/10/1897 (33) St-Loubes -> Jean Pierre/SUQ Antoinette

GRANOULIAC MELANIE -> M (24)/01/1899 (33) St-Loubes -> Jean Pierre/SUQ Antoinette

SUCQ JACQUES -> M 01/05/1848 (33) St-Loubes -> Jacques + / BELOBRE Marie

  • PIERREFOUL

CLAVEIROLLES Antoine -> M-(24)/08/18(24) (33) Monségur -> Durand+ / GERVAUD Antoinette

  • RIOM

AMBLARD Marie -> M-04/06/1881 (33) Monségur -> Jean/DUPONT Jeanne

CHAVENIER Antoinette -> M-07/09/1869 (33) Monségur -> Pierre+/THOMAS Jeanne

ROQUEVIEL DIOCÈSE DE ST-FLOUR

FAYET JEANT -> D-16/07/1769 (33) Saint Loubes

  • ROUZIERS

BILLAURE PIERRE -> D-06/10/1775 (33) Audenge

  • SAIGNES

LIZET GILBERT -> M-25/10/1760 (33) Genissac -> Antoine / PASSEPONT Françoise +

  • SAINT CERNIN

QUAYRE ANTOINE -> D-02/02/1760 (33) La Reole

  • SAINT FLOUR

COR GUINET -> M-21/09/1776 (33) Quinsac -> Guillaume / SOUSTRE Hélène

CROISAT JACQUES -> M-27/01/1701 (33) Bourg sur Gironde

  • SAINT FLOUR (DIOC. DE)

ROCHEZ ANTOINE -> D-23/09/1755 (33) Genissac

  • SAINT PAUL DES LANDES

OSTRUIT GERAUD -> D-28/11/1754 (33)La Reole

  • SAINT PROJET DIOC. DE CLERMONT

LAROCHE PIERRE -> D-17/12/1769 (33) La Reole

  • SAINT PROJET DIOC. DE ST-FLOUR

CLAVERIE ANTOINE HERCULE -> D-01/03/1694 (33) Saint Loubès

  • SAINT SANTIN

VORIE ANTOINE -> D-31/03/1759 (33) La Reole

  • SAINT VICTOR

BORIE JEAN -> D 07/12/1780 (33) Blanquefort -> Antoine / CROSC Marie +

LAZARD PIERRE -> D-28/09/1779 (33) Audenge

RENAC PIERRE -> D 04/02/1748 (33)Listrac -> Geraud / BOROSIE Antoinette

VIDAL JEAN -> M-08/10/1766 (33) GujanMestras -> Joseph / BRIDGE Marie

VIDAL JEAN -> D-23/06/1801 (33) Gujan Mestras

  • SAINT VICTOR EN AUVERGNE

RENAC JEAN -> D-10/1748 (33) Lanton

  • SAINTE ANASTASIE

FARRADECHE JACQUES -> D-17/10/1791 (33) St Romain la Virvée

  • SEGUR

VIDAU GUILLAUME -> D-23/12/1754 (33) La Reole

  • SERIERS

CATELAN MICHEL -> D-06/12/1773 (33) Hostens

  • ST AMANDIN

VIVARET ANTOINE -> M-17/10/1820 (33) Monségur -> Archange+/JOULIARD Marguerite+

VIVARET FRANCOIS -> M-29/07/1822 (33) Monségur -> Michel Archange+/JOULIARD Marguerite

  • ST CERNIN

VOISSIER PIERRE -> M-13/01/1853 (33) Monségur -> Joseph+/VIALARD Anne+

  • ST ETIENNE

DUMAS MARIE -> M-18/08/1859 (33) Monségur -> Guillaume/BRESSON Françoise

  • ST FLOUR EN AUVERGNE

GELLI GUILLAUME -> D-27/10/1780 (33) St Christoly de Blaye

  • ST ILLIDE

SEILLOT JEAN -> M-03/05/1841 (33) Talence -> Géraud+/RAYMOND Claire

  • ST PAUL DES LANDES

COUDET PIERRE -> D-10/1713 (33) Langoiran

  • ST SERNIN

CHEVALIER JACQUES -> M-01/05/1816 (33) Monségur -> Géraud/MARTI Hélis

  • VALETTE

PLANTEBLAT GEORGES -> M-16/02/1897 (33) Monségur -> Jacques / BEAU Antoinette

  • VEZAC

LAROUSSINIE ANTOINE -> M-22/08/1792 (33) Bordeaux St-Louis -> Nicolas / JANVIER Marie

  • VIC EN CARLADEZ

BEAUCODRE JEAN -> M-24/07/1674 (33) Saint Macaire -> Pierre / SOUBRIE Jeanne

  • VIC SUR CERE

RHODES JEAN -> M 21/11/1849 (33) St-Loubes -> Jean + / USSE Marie

  • VIGNONET

CHAUDIERE MICHEL -> D 30/09/1802 (33) Bazas

  • YOLET

ANGELUY MARIE -> M 14/08/1798 (33) Pompignac -> ENGELUY Jean / COURVALAISSE (Courbabès) Marguerite +


Autres émigrants en Bordelais

- Antoine RODIER né en avril 1819 à Maintaire, paroisse de Charmensac, célibataire, 3ème garçon et dernier enfant du couple Antoine RODIER - Marguerite TRONCHE propriétaire-cultivateur, fut le fondateur de la quincaillerie RODIER à Pauillac (Gironde) où il mourut le 1er mai 1896.

- Jacques RODIER né en février 1844 à Maintaire Charmensac, célibataire, neveu d'Antoine Rodier, fils d'autre Antoine RODIER et d'Anne CHALVET, (3ème enfant de ce couple), est venu rejoindre son oncle dont il fut le légataire universel, donnant ainsi au commerce le nom de "Quincaillerie RODIER - NEVEUX à Pauillac.

- Marguerite RODIER né en mai 1847 à Charmensac se maria en 1871 à Pauillac avec Pierre BELMONT né à Peyrusse (Cantal). Au début associée à son frère Jacques elle créa par la suite la quincaillerie BELMONT à Pauillac.

L'aîné Jean RODIER né en mars 1839 à Charmensac se maria en 1865 à Auriac-l'Église (Cantal) avec Jeanne BERTRAND. Tout en restant propriétaire - cultivateur à Charmensac, (le couple eut 4 enfants entre 1866 et 1870 nés à Maintaire Charmensac) Ils vinrent habiter Pauillac avec leurs enfants. Le père faisant du colportage et deux de ses garçons étant l'un ferblantier à Pauillac et le second employé à la quincaillerie BELMONT tenue par Antoine BELMONT fils de Pierre.

Au 19ème siècle on trouve également à Bordeaux : - Guillaume BAGUET, ferblantier 225 chemin de Bayonne, fils de Françoise RODIER, originaire de Maintaire-Charmensac et cousin d'Antoine RODIER de Maintaire. - Un autre RODIER, marchand de charbon, sur lequel je n'ai pas de renseignements précis.

Enfin à Libourne vint s'établir également un RODIER originaire du même canton et marchand de parapluie.

Adresse de l'arbre généalogique : http://gw.geneanet.org/1927


Du Cantal vers l'ile de la Réunion (ancienne ile Bourbon)

Source : http://www.cgb-reunion.org/emigrants.htm

  • DULAC François

°: vers 1699 à Ladinhac +: av 1753 Arrivé en 1734 sur le " Maurepas ". Lieutenant aide-major des Troupes (1738). P : Henry DULAC sieur DE RENFEUILLE M : Jeanne DAUREILLE x: 10.8.1738 à Sainte Suzanne ? avec Claude Perrine ABEILLE (1705. ap 1753), veuve Tanguy François MOY dit LACROIX (vers 1701.1737) avec 3 enfants, d’où 3 enfants.

  • GAY François

°: 27.11.1759 à Vezac Arrivé en 1806. Médecin. P : Pierre Antoine GAY; M : Magdeleine FESCAUT x: 30.7.1807 à Saint Denis avec Marie Anne RICQUEBOURG (1746.), veuve de Vincent Hilarion DE GUIGNE LABERANGERIE(1744.1778) avec 4 enfants.

  • LAUDIER Pierre dit SAINT MARCEL

°: vers 1738 à Aurillac +: 26.3.1788 à 50 ans à St Denis Arrivé vers 1763. Archer de marine (1776) P: Etienne LAUDIER ; M: Marie Jeanne LUSPARTE x: 25.6.1765 à St Denis avec Marie Catherine Florence MICHEL (1744-av 1825), d'où 5 enfants.

  • SALES Pierre

°: vers 1754 à Aurillac +: 10 pluviôse an X (30.1.1802) à 48 ans, à Saint Denis Orfèvre. P : Antoine SALES, marchand teinturier ; M : Catherine BOUISSON x: 10.5.1786 à Saint Denis avec Marie Sophie LHERMINE (1772.1800) )(: 30 messidor an VII (18.7.1799) à Saint Denis.

  • SALEZ Antoine

°: 29.2.1780 à Aurillac Arrivé en 1805. P : Antoine SALEZ, marchand ; M : N.... RIGUYS x: 8.6.1810 à Saint André avec Agnès Aurèle Tarcile PICARD (1777.1813) qui avait déjà 1 enfant naturel.

  • SERVIERE Etienne

°: vers 1697 à St Flour +: 17.2.1762 à 65 ans à St André Arrivé en 1725 x: 1.9.1733 à Ste Suzanne avec Hélène FONTAINE (1713.1799), d'où 10 enfants.

Du Cantal vers ... Divers l'Auvergne

Vers Auvergne

Code INSEE: 63382 "L'an mil sept cents quarante huit et le vingt huit du mois d'aout a été inhumé dans l'église de cette paroisse au dessous des fonts baptismaux Jeanne LIADOUZE veufe de Pierre GIBERT originaire de la paroisse de Dienne diocèse de St Flour dans la haute (?) Auvergne, demeurante dabs cet endroit de St Pardoux depuis environ trois ans, décédée hier après avoir reçu toux les sacrements de l'église, agée d'environ Soixante six ans, temoins Guillaume Mandet marchand habitant de ce lieu et Joseph FERRANDON le jeune de ce lieu qui ont dit ne savoir signer de ce anquis selon l'ordonnance Gibert - curé"

Vers le Cher

Lunery, Cher. "L'an mil sept cent soixante six le sixième jour du mois de novembre le corps de Margueritte Aldigier veuve de Pierre Romeuf vivant huissier audiencier du baillage royal de St-Flour en Auvergne décédé le jour précédant agé de soixante douze ans ou environ a été inhumé dans l' église de cette paroisse, en présence de Guillaume Dessapt curé de St Lunaise, de Gatien Champinol curé de Corquoy, de Barthelemy Romeuf garçon et de Jean Aldigier curé de cette paroisse, qui ont signé.(signé:)Champeignol curé de Corquoy, Romeuf, Aldigier, Dessapt curé de Ste Lunaise" Acte fourni par Didier Rousseau.


L'émigration des toiliers

Vu sur http://www.culture.gouv.fr:80/culture/inventai/itiinv/saigne/cadre1.htm (Canton de Saignes) http://www.culture.gouv.fr:80/culture/inventai/itiinv/saigne/toil.htm

Le Cantal est une de terre d'émigration. L'une des spécialités des migrants du nord-ouest du département était le négoce de la toile. L'origine de cette profession est sans doute le colportage du drap de chanvre confectionné dans la région. Au milieu du XIXe siècle, les colporteurs sont remplacés par des marchands qui vendent des articles textiles achetés aux grands centres français de production. Ces commerçants itinérants passent pour être des vendeurs habiles : leur sens des relations, leur art du boniment et leurs astuces de vente sont légendaires. Cette profession atteint son apogée entre les deux guerres; elle est aujourd'hui en déclin. Souvent, les toiliers ont investi le profit de leur commerce au pays en construisant des habitations modernes. Ces dernières, dites maisons de marchands de toile, se distinguent nettement dans le paysage car elles tranchent radicalement avec l'architecture vernaculaire. Elles s'inspirent des styles régionalistes en vogue dans la première moitié du XXe siècle, notamment dans les stations balnéaires ou les banlieues. Ces maisons affirment la réussite sociale des marchands de toile mais, d'une manière plus large, elles dénotent l'état d'esprit des migrants qui, au cours de leurs périples, se sont ouverts au monde contemporain par opposition au conservatisme du milieu paysan qu'ils avaient quitté.


Du Cantal vers le Québec

Jean-Baptiste-François Boschâtel de la Martinic, né le 24/9/1723 à Aurillac, célibataire. En 1755. Capitaine au régiment de La Sarre. Blessé à la bataille de Sainte-Foy, il décède à l'Hôpital-Général de Québec le 29-04-1760. Décoré de la croix de Saint-Louis (posthume).

Jean Viguier, né 20-03-1632 à Saint-Flour, religieux. En 1687. Jésuite. Il quitte le pays probablement en 1699.

Source : Fichier Origine

Autres Ressources La grande histoire des scieurs de long [4]