Barrière d'Enfer

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Les pavillons de Claude Nicolas Ledoux formant la Barrière d'Enfer

La barrière d'Enfer faisait partie des barrières d'octroi du mur des Fermiers généraux de Paris.

Histoire

Avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, inaugurée en 2004

La barrière d'Enfer est située avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, anciennement place Denfert-Rochereau, précédemment c'était la place d'Enfer, dans le prolongement de la rue d'Enfer.

Elle est construite en 1787 sur les plans de l'architecte Claude Nicolas Ledoux.

La barrière fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1907[1].

Elle est constitué de deux bâtiments, celui situé à l'est est le bâtiment de l'Inspection générale des carrières, c'est ici que se trouve l'entrée des catacombes de Paris, c'est dans les souterrains de celui situé à l'ouest que se trouvait en 1944 l'État-major du colonel Rol-Tanguy, en mémoire de cette occupation la portion de la place Denfert-Rochereau entre les deux pavillons de la barrière a été renommée avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy lors de la célébration du soixantième anniversaire de la libération de Paris en 2004.

À la hauteur du 77 avenue Denfert-Rochereau se trouve un ancien relais de poste de la barrière d'Enfer et ses écuries, classé au titre des monuments historiques[2] avec le regard 26 de l'aqueduc Médicis.

Annexes

Voir aussi

Notes et références

  1. « Notice no PA00086609 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. « Notice no PA00086634 », base Mérimée, ministère français de la Culture