Sadok Kouider

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Sadok Kouider (1883-1921)

Sadok ben Cherif ben Seghir Kouider, né en 1883 à Khenchela (Algérie) et mort pour la France le 27 mars 1921 à Alep (Levant), est un lieutenant de tirailleurs algériens.

Biographie

Sadok Kouider est le fils de Cherif ben Seghir et de M'Barkat ben Lakhdar. Il participe à la campagne du Sahara de 1900 à 1901, puis à la campagne du Maroc de 1908 à 1909 et de 1913 à 1914. En août 1914, il part combattre sur le front français. Il est blessé le 20 septembre 1917 dans la région de Verdun alors qu'il est lieutenant au 7e R.M.T. Il est tué le 27 mars 1921 en Syrie au sein du 19e R.T.A lors de la campagne du Levant.

Il est décoré de la Croix de guerre avec palme et de la Légion d'honneur en 1917.

Grades

  • Sergent au 7e régiment de tirailleurs (15 aout 1913)
  • Sous-Lieutenant au 7e régiment de tirailleurs (4 février 1914)
  • Lieutenant au 7e régiment de tirailleurs (4 octobre 1915)

Campagnes

  • Algérie-Sahara (1900-1901)
  • Maroc (1908-1909, 1913-1914)
  • Contre l'Allemagne en France 1914-1918 au sein du 7e R.M.T de la Division marocaine
  • Levant 1920-1921 au sein du 19e R.T.A de la 2e Division de l'armée française du Levant

Décorations

Citations

1) Citation à l'ordre de la Division marocaine N° 469 du 27 octobre 1915 - Attaque de la tranchée des Homosexuels et de la tranchée des Invertis.

« Pendant les nuits du 4 au 5 octobre 1915, a dirigé avec beaucoup de savoir-faire et de calme les travaux de sa section en avant de la ligne sous un bombardement violent et une fusillade assez vive. A brillament emmené sa section en avant à l'attaque du 6 octobre 1915. »

2) Citation à l'ordre de la IVe Armée N° 839 du 19 mai 1917 - Attaque des positions allemandes à l'est du Mont-sans-nom

« Le 17 avril 1917, a entrainé sa section à l'attaque des positions allemandes dans un ordre parfait et malgré les difficultés du terrain. A franchi les première lignes et a continué la marche sur l'objectif avec le plus bel élan. Dans la nuit du 17 au 18 avril, a repoussé une contre-attaque violente lancée par l'ennemi qui perdit de nombreux morts et blessés, 27 prisonniers et une mitrailleuse.»

3) Légion d'Honneur - Ordre N° 5673 du 20 septembre 1917 - Attaque des positions allemandes à l'est du Mort-Homme et du Bois des Corbeaux

« Officier d'une bravoure éprouvée et d'une énergie peu commune. A donné les preuves de ses belles qualités militaires au cours de nombreux combats auxquels son régiment a participé. Vient de se distinguer à nouveau le 20 août 1917, en menant vaillament sa section à l'attaque. A été blessé entre les 1re et 2e ligne allemandes. »

Blessures

  • 20/08/1917 dans la région de Verdun (Chattancout, le Mort-Homme) : blessé entre les 1re et 2e ligne allemandes

Relevés mémorial

Le 7e régiment de marche de tirailleurs (7e R.M.T)

Liens