Square René Le Gall : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
m (retouche de la modification précédente)
m (relecture)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
== Description ==
 
== Description ==
Ce square est créé en 1938, sur des anciennes dépendances du Mobilier national et de la [[Manufacture des Gobelins]], à l'emplacement d'une petite île formée par les bras de la Bièvre entre la manufacture des Gobelins et le [[couvent des Cordelières]].  
+
Ce square est créé en 1938, sur les anciens jardins ouvriers de la [[Manufacture des Gobelins]], à l'emplacement d'une sorte de petite île formée par les bras de la Bièvre entre la manufacture des Gobelins et le [[couvent des Cordelières]].  
  
 
D'une superficie 3,2 hectares, il est situé entre les rues [[Rue Émile Deslandres|Émile Deslandres]] au nord, [[Rue Croulebarbe|Croulebarbe]] à l'est, [[Rue Corvisart|Corvisart]] au sud.
 
D'une superficie 3,2 hectares, il est situé entre les rues [[Rue Émile Deslandres|Émile Deslandres]] au nord, [[Rue Croulebarbe|Croulebarbe]] à l'est, [[Rue Corvisart|Corvisart]] au sud.

Version du 9 juillet 2014 à 22:01

Le square René Le Gall, ou jardin des Gobelins, est un square situé dans le 13e arrondissement de Paris .

Description

Ce square est créé en 1938, sur les anciens jardins ouvriers de la Manufacture des Gobelins, à l'emplacement d'une sorte de petite île formée par les bras de la Bièvre entre la manufacture des Gobelins et le couvent des Cordelières.

D'une superficie 3,2 hectares, il est situé entre les rues Émile Deslandres au nord, Croulebarbe à l'est, Corvisart au sud.

Il possède son entrée principale sur la place de la Bergère d'Ivry, et accès par la rue Croulebarbe, la rue Berbier du Mets, la rue Émile Deslandres et la rue des Cordelières.

Après la libération de Paris il prend le nom de René Le Gall, conseiller municipal du 13e arrondissement et résistant, fusillé par les allemands à Clairvaux le 7 mars 1942.

Il est inscrit aux monuments historiques par un arrêté du 8 avril 1997[1].

Lien

Notes et références

  1. « Notice no PA75130003 », base Mérimée, ministère français de la Culture