Monuments aux morts d'Algérie avant l'indépendance (1830 - 1962) (A) : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
m (relecture)
m (catégorisation)
Ligne 249 : Ligne 249 :
  
 
[[Catégorie:Documentation MémorialGenWeb, monuments et lieux de sépulture]]
 
[[Catégorie:Documentation MémorialGenWeb, monuments et lieux de sépulture]]
[[Catégorie:Algérie]]
+
[[Catégorie:Monument aux Morts d'Algérie avant l'indépendance]]

Version du 7 mars 2011 à 14:54

Monuments aux Morts d'Algérie avant l'indépendance (1830 - 1962)

A

Abbo (Sidi-Daoud)

Monument détruit ?

Aboukir

Pas d'infos ?

Aboutville

Pas d'infos ?

Aflou

Pas d'infos ?

Affreville (Khémis Meliana)

Monument détruit ?

Aguemoune

Pas d'infos ?

Aïn-Abessa

Pas d'infos ?

Aïn-Abid

Pas d'infos ?

Aïn-Babouche

Pas d'infos ?

Ain-Beida

Monument détruit ?

Aïn-Bessem

Pas d'infos ?

Aïn-Boucif

Pas d'infos ?

Aïn-D'zarit

Pas d'infos ?

Aïn Draham

Monument détruit ?

Aïn-El-Arba

Pas d'infos ?

Aïn-el-Hadjar

Monument détruit ?

Aïn-El-Hammam

Pas d'infos ?

Aïn-el-Ksar

Pas d'infos ?

Aïn-el-Turk

Monument rapatrié à Cournonterral (34) ou se trouve une plaque avec les noms

Le canon (qui faisait parti du monument aux morts) se trouve lui à Port-Vendres, au pied du monument de Sidi-Ferruch

Aïn-Fakroum

Pas d'infos ?

Aïn-Farès

Pas d'infos ?

Aïn-Fekan

Pas d'infos ?

Aïn-Fezza

Pas d'infos ?

Aïn-Kercha

Pas d'infos ?

Aïn-Kerma

Pas d'infos ?

Aïn-Khial

Monument détruit ?

Aïn-M'lila

Pas d'infos ?

Aïn-Mokra

Pas d'infos ?

Aïn-Roua

Pas d'infos ?

Aïn-Sefra

Monument détruit ?

Aïn-Seynour

Pas d'infos ?

Aïn-Sidi-Chérif

Pas d'infos ?

Aïn-Smara

Pas d'infos ?

Aïn-Soltan

Pas d'infos ?

Aïn-Taghrout

Monument détruit ?

Aïn-Taya

Monument détruit ?

Aïn-Tédélès

Monument détruit.

Aïn-Tellout

Pas d'infos ?

Aïn-Témouchent

Monument détruit

Aïn-Tindamine

Pas d'infos ?

Aïn-Tine (ou) Belfort

Pas d'infos ?

Aïn-Yagout

Pas d'infos ?

Akbou

Monument détruit ?

Alger (Al-Djazaïr)

Le Pavois, monument aux morts inauguré à Alger en novembre 1928 est l'oeuvre du sculpteur Paul Landowski (sculpteurs: Paul Landowski et Charles Bigonet Architectes: Maurice Gras et Edouard Monester Réalisation: entreprise des frères Perret). Les noms des 10 000 algérois de toutes origines morts pour la France ont d'abord été effacés puis le monument a été noyé sous une chape de béton. Une maquette de ce monument est présenté au musée Paul Landowski à Boulogne-Billancourt (92)

Actuellement un autre monument occupe cet emplacement et symbolise la libération de l’Algérie (des mains qui se libèrent de menottes ou de chaines), il est assez probable que ce dernier monument, imposant bloc de béton, repose sur tout ou partie du premier.

Le monument aux morts indigènes de la seconde guerre mondiale -> détruit par le gouvernement Algérien

Le monument aux morts de l'armée d'Afrique

Monument aux morts cité du ruisseau

Monument aux marins morts 1914-1918 et 1939-1945, fresque sculptée en 1933 par Halbout de Tanney et qui se trouvait à Alger, en face de l'Hôtel Aletti, démontée en 1962 et reconstruite à Toulon / Cap-Brun, une plaque en marbre Aux 1297 marins morts pour la France, les 3 et 6 juillet 1940 à Mers-El-Kebir a été placée sous la plaque de bronze, dédiée au cuirassé Bretagne : A la mémoire des officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et marins de La Bretagne, disparus à Mers-El-Kebir, les 3 et 6 juillet 1940, pour l'honneur du Pavillon français. Cette stèle commémorative se trouve Batterie basse au Cap Brun.

Le monument aux morts de École Nationale Agronomique d'Algérie [voir Maison-Carrée] a été rapatrié en 1963 dans le Parc de l'Institut National Agronomique Paris-Grignon, actuellement l'INRA à Thiverval-Grignon (78)

Statue dans le musée de l'école de Saint-Cyr (Coëtquidan), bronze érigé initialement en 1935 à Alger La France Réalisée par Antoine Bourdelle en 1925. Elle devait être érigée pour commémorer l'entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. Finalement la statue fut dressée à Alger en 1935. Dynamitée par l'O.A.S. en 1961, rapportée en 1962 et restaurée aux frais de la famille Bourdelle, elle a été offerte aux Écoles en 1967.

Plaque dans le grand hall de la Banque de l'Algérie, on pouvait voir ce panneau de marbre dédié A la mémoire des agents de la Banque de l'Algérie morts pour la France (Liste publiée par dans la revue n° 107 du GAMT - Généalogie Algérie Maroc Tunisie)

Grand cimetière chrétien à Alger ; Édifié par la communauté Israélite d’Alger à la mémoire de ses enfants morts au Champ d’Honneur. A été inauguré le 13/11/1927 par Israël LEVI Grand Rabbin de France et d'Algérie. En présence de : M. VIOLLETTE Gouverneur général de l’Algérie, M. Le Général NAULIN Commandant du XIXe corps d’Armée, M. Le Contre-amiral OLMI Commandant la marine en Algérie, M. BORDES Préfet d’Alger, M. MALLARME Député d’Alger, M. RAFFI Maire d’Alger, M. LAQUIERE Maire de Saint Eugène, M. Abraham STORA étant président du Consistoire et M. Léon FRIDMAN Grand Rabbin d’Alger ; Maurice Namia architecte

Relevés divers :

Autre monument : Statue de Mac Mahon

Alma (Boudouaou)

Monument aux morts, avec sa pleureuse, œuvre de LouisDideron Louis Dideron natif de Marseille, fut érigé en 1930, à la mémoire de nos anciens soldats. Il fut détruit le 3 juillet 1962.

Une plaque dédiée aux Morts de l'Alma (Algérie) avec les noms des braves gravés sur le granit noir d'Afrique a été inaugurée le 16 mai 2004 au cimetière de Carnoux-en-Provence (non relevé).

Ameur-El-Aïn

Monument détruit ?

Ammi-Moussa

Monument détruit ?

Amoucha

Pas d'infos ?

Ampère (Aïn Azel)

Monument détruit ?

Aomar

Pas d'infos ?

Arago

Pas d'infos ?

Arba

Voir L'Arba

Arcole

Pas d'infos ?

Arris

Le Mémorial a été rapatrié à Amboise (37) [Mémorial de l'Aurès et Harkis Morts pour la France (?), Amboise était jumelée avec Arris]

Arzew

Monument détruit ?

Assi-Ben-Okba

Pas d'infos ?

Assi-Bou-Nif

Pas d'infos ?

Attatba

Pas d'infos ?

Auguste-Comte

Pas d'infos ?

Aumale (Sour-el-Ghozlane)

Monument détruit ?

Auribeau

Pas d'infos ?

Azazga

Pas d'infos ?