Typographie française

De WikiGenWeb
(Redirigé depuis Typographie)
Aller à : navigation, rechercher

Il est toujours agréable de lire des documents bien composés, sans fautes sémantiques ou syntaxiques, sans abréviations incompréhensibles, normalement accentués et ponctués. Les logiciels et matériels que nous utilisons actuellement permettent d'atteindre une qualité honorable.

Il est très difficile dans nos diverses activités professionnelles de respecter la totalité des règles traditionnelles telles qu'elles sont exposées dans les Règles Typographiques en usage à l'Imprimerie Nationale (ISBN 2-11-081075-0) ou dans le Dictionnaire des règles typographiques de Louis Guéry, CFPJ Editions. Cependant, on peut se plier à quelques habitudes communes en matière d'abréviations, d'emploi des majuscules, d'accentuations, d'écriture des chiffres, de présentation, de ponctuation. Voici quelques règles extraites du Manuel de typographie française élémentaire d'Yves Perrousseaux applicables à l'écriture d'articles, de comptes rendus de réunions, de projets, de messages électroniques ou de pages HTML

Majuscules et minuscules, sigles, chiffres

On compose avec une capitale initiale :

  • le mot qui commence une phrase ou une citation complète : elle lui demanda : "Avez-vous trouvé ce livre ?"
  • les patronymes, les prénoms, les surnoms.
  • les noms des peuples, les habitants des régions ou des agglomérations : les Espagnols, les Alsaciens, les Grenoblois.

Par contre le nom des langues commence par une minuscule : l'espagnol, le français, le russe, l'arabe, etc.

  • On écrira donc : un agent de police, la commission des finances, l'état-major.


Organismes d'État

  • l'académie de Reims mais l'Académie de médecine
  • l'université René Descartes, l'université de Toulouse
  • la préfecture de Haute-Savoie
  • le Muséum d'histoire naturelle
  • le Collège de France
  • la Commission européenne
  • les Nations unies


Titres

  • le ministre de l'Éducation nationale
  • M. le professeur Morel

Sigles

[Sigle = suite de lettres (initiales de noms) que l'on prononce (comme EDF) alors que dans un acronyme les lettres se prononcent comme un mot (ex: Assedic)]
Les sigles ne comportent ni séparations ni points : EDF, RATP, SNCF, USA, HTML
S'ils se prononcent aisément : Assedic, Euratom, Inserm, Unesco
On met l'accent sur les capitales (si la machine qu'on utilise le permet !)

Chiffres

  • La version 48 de l'EMBL contient 700 169 610 bases, 1 046 026 séquences, 181 343 sous-séquences, 114 821 références.
  • Ce village, de 1245 habitants, possède 27 km de voies communales réparties sur une surface cadastrée de 25 500 ha 450 ca.
  • 1995 : 858 inscrits, 732 votants, 729 exprimés.
  • La fête sera cette année les 5, 6 et 7 août.
  • Un colloque sur l’œuvre de Descartes est prévu le mardi 10 décembre 1996.
  • J'ai programmé l'enregistrement à 23 h 15.
  • Un moteur de 5 ampères sous 220 volts.
  • L'étain, d'une densité 7,2, fond à 232 °C et bout vers 2 250 °C.
  • On compose en chiffres romains les divisions principales d'un ouvrage, les régimes politiques, dynasties, salons, conciles ...

[les chiffres romains majuscules doivent être du même corps que le texte (Louis XIV, an IV de la République Française), mais le corps doit être inférieur pour les siècles : XIXe siècle, "XIX" doit être en 10 points si le texte est en 12 points, en 12 points dans un texte en 14 points, ... ]

On compose en lettres

  • les nombres inférieurs à 10 : ce document comprend trois parties. Il y a quatre ans et deux mois, avait lieu...
  • les nombre employés comme substantifs : entrer en sixième
  • les fractions d'heures suivant les mots midi et minuit : midi vingt, minuit dix-sept
  • certaines expressions : les années soixante, la guerre de Trente ans


Chiffres composés

  • dix-huit, quatre-vingt-dix-sept, vingt et un
  • cent vingt-deux, trois cent trente et mille neuf cent quatre-vingt-seize
  • quatre-vingts mais quatre-vingt-un
  • trois cents mais trois cent dix ou sept cent mille


Téléphone, fax : Téléphone 01 44 50 26 18 - Fax 01 42 96 34 97. Téléphone s'abrège « tél. »
Adresse : Pour faciliter le tri postal, les adresses s'écrivent sans abréviations, sans capitales accentuées et sans ponctuation. En France, hors ce cas d'adresse indiquée sur un courrier, on accentue les capitales, on n'écrit pas le nom de la ville en capitales et on ne sépare pas le numéro de voie de son nom par une virgule.
CEDEX signifie Courrier d'entreprise à distribution exceptionnelle. Il est indiqué sur l'enveloppe en capitale pour les mêmes raisons de facilitation du tri. Ailleurs, comme il s'agit d'un acronyme et non d'un sigle (le « X » n'est pas une initale), on écrit « cedex ».

Ainsi, par exemple, hors le cas d'une adresse destinée à être triée par les services postaux, on écrira : Jean Dupont, 1 rue du Truc, 64480 Blizé-sur-Îon.

Majuscule avec accent

On lit souvent sur les listes généalogiques des patronymes de ce type " DUPRé ", avec la minuscule accentuée non transformée en majuscule car la personne ne sait pas mettre l'accent. Voici la liste des codes à taper (valable pour la grande majorité des ordinateurs) pour écrire des lettres majuscules accentuées. Les chiffres doivent être tapés sur le pavé numérique de votre clavier en maintenant la touche "Alt" enfoncée.

   Alt 142 => Ä
   Alt 181 => Á
   Alt 182 => Â
   Alt 183 => À
   Alt 199 => Ã
   Alt 146 => Æ
   Alt 144 => É
   Alt 210 => Ê
   Alt 211 => Ë
   Alt 212 => È
   Alt 140 => î
   Alt 153 => Ö
   Alt 226 => Ô
   Alt 154 => Ü
   Alt 234 => Û
   Alt 235 => Ù
   Alt 128 => Ç
   Alt 165 => Ñ
   Alt 225 => ß
   Alt 184 => ©
   Alt 64 ou 320 => @
   Alt 171 => ½
   Alt 172 => ¼
   Alt 174 => «
   Alt 175 => »

Ponctuation

  • Les phrases se terminent par un point final, un point d'exclamation, un point d'interrogation ou des points de suspension.
  • La virgule sépare les parties d'une proposition ou d'une phrase à condition qu'elles ne soient pas déjà réunies par les conjonctions et, ou, ni. Elle sépare les énumérations. Elle isole les mots mis en apposition. On ne met pas de virgule avant une parenthèse, un tiret ou un crochet.
  • Le point virgule sépare différentes propositions de même nature.
  • Le deux-points ou double point introduit une explication, une citation, un discours, une énumération.
  • Les points de suspension sont toujours au nombre de trois.
  • Les guillemets "informatiques" sont si simplifiés qu'il est impossible de respecter les règles typographiques françaises traditionnelles. Le point final se met avant ou après le guillemet fermant suivant le contexte; il n'est pas doublé.
  • Les parenthèses intercalent une précision dans la phrase. Une parenthèse ne doit pas être séparée par un espace des mots ou signes inclus, elle doit être séparée des autres mots "extérieurs" par un espace, elle suit les conventions typographiques courantes d'espacement avec les autres signes de ponctuation. Notons une exception, il n'y a pas d'espace avant la parenthèse ouvrante quand on exprime une alternative dans le genre d'un mot : seul(e) ou accompagné(e), directeur(trice), etc.
  • Les crochets indiquent une précision à l'intérieur d'une parenthèse ou une coupure dans une citation.
  • Employé seul, le tiret signale chaque terme d'une énumération ou le changement d'interlocuteur dans un dialogue. Employés par paires, ils s'utilisent comme les parenthèses. En fin de phrase, le second tiret est supprimé avant le point final.
  • Les énumérations sont introduites par un deux-points ; les énumérations de premier rang sont introduites par un tiret et se terminent par un point-virgule, sauf la dernière par un point final; les énumérations de second rang sont introduites par un tiret décalé et se terminent par une virgule.


Les titres et intertitres
Quand le découpage des lignes permet d'en comprendre le sens, on ne met pas de point, de virgule ou de point virgule.


Espaces en usage avant et après les signes de ponctuation

  • Point et virgule sont suivis d'un blanc. Aucun espace ne doit les séparer du mot précédent
  • Point d'interrogation, point d'exclamation, point-virgule et deux-points sont suivis d'un blanc et précédés d'un "espace fin insécable". Ce caractère, auquel les professionnels de l'édition de texte sont justement attachés, existe dans les traitements de texte, peut être remplacé par un blanc dans les simples messages et par le caractère   en HTML.
  • Les guillemets ouvrants ou fermants sont, respectivement, précédés ou suivis d'un blanc.
  • Les parenthèses ou crochets ouvrants sont précédés d'un blanc.
  • Les parenthèses ou crochets fermants sont suivis d'un blanc.
  • Les apostrophes et traits d'union ne sont ni précédés ni suivis de blanc.
  • Le tiret est précédé et suivi d'un blanc (sauf dans les mots composés).
  • Les points de suspension sont suivis d'un blanc