Prieuré Saint-Martin des Champs

De WikiGenWeb
Révision de 22 août 2016 à 09:25 par FredoB (discussion | contributions) (relecture)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
L'ancienne église abbatiale Saint-Martin des Champs, aujourd'hui Musée des arts et métiers

Situé rue Saint-Martin dans le 3e arrondissement de Paris, l'ancien prieuré Saint-Martin des Champs est devenu le Conservatoire national des arts et métiers. Il donne son nom au 10e quartier de Paris dans ses limites de 1760[1], au faubourg Saint-Martin et au quartier Saint-Martin des Champs de l'ancien 6e arrondissement[2]. Le Conservatoire national des arts et métiers, fondé en 1794, donne lui son nom au 9e quartier de Paris dans l'actuel 3e arrondissement.

Histoire

Sur le territoire de l'ancienne basilique de Saint-Martin. Le prieuré est présent sur les plans de Paris en 1760 et 1771, listé dans les lieux privilégiés.

L'église du prieuré est l'église Saint-Nicolas des Champs, érigée en paroisse dès 1184. Temple de l'hymen et de la fidélité entre 1793 et 1802.

Le preuré possédait la grange dîmière, ou grange à dîmes, d'Écouen, dans le Val-d'Oise, classée au titre des monuments historiques[3].

L'ancienne abbaye Saint-Martin des Champs, actuellement Conservatoire National des Arts et Métiers et Musée National des Techniques, est classée au titre des monuments historiques[4].

Voir aussi

Notes et références

  1. Paris, les trois parties et vingt quartiers de 1760
  2. Paris 1er janvier 1860, passage de 12 à 20 arrondissements
  3. « Grange dîmière », base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « Notice no PA00086100 », base Mérimée, ministère français de la Culture