Palais de la Cité

Cet article est en cours de rédaction. Il est susceptible de changer à tout moment et dès qu'il sera terminé, ce bandeau disparaîtra..
Le palais des rois sous Philippe IV le Bel
La Tour de l'Horloge vers 1852

Le Palais de la Cité, est un ancien palais édifié sur l’île de la Cité, à Paris, qui s’étendait sur le site couvrant l'actuel palais de justice. Ce dernier donne son nom à un quartier de l'ancien 11e arrondissement de Paris[1]. L'ancien palais de la Lutèce gallo-romaine était situé au même endroit.

Les vestiges de cet édifice sont classés au titre des Monuments Historiques[2].

Sommaire

Description

Du Xe au XIVe siècle le Palais de la Cité est la résidence et le siège du pouvoir des rois de France. Le parlement de Paris siégeait au Palais de la Cité.

C'est aussi la principale forteresse de Paris jusqu'à la construction des premières enceintes de Paris et la construction du château fort du Louvre.

Dans la cour du Palais se trouvait une « Boëte pour les Lettres » dépendant de la Grande Poste de Paris.

Le palais de la Cité est présent sur les plans de Paris en 1760 et 1771, classé dans les lieux remarquables sous le nom de Palais Marchand.

Conciergerie, un palais royal devenu prison

Lorsque Charles V quitte son Palais après les émeutes de 1358 (Étienne Marcel) il en confie la garde au Concierge. Le nom de conciergerie va alors s'étendre à l'ensemble des bâtiments gardés par le concierge du palais.

Une partie des bâtiments, construits sous Philippe le Bel, est transformée en prison vers 1370, et cessera de l'être en 1934.

Pendant la révolution, de 1793 à 1794, environ 2500 prisonniers sont partis de la Conciergerie vers une des guillotines parisiennes.

La Conciergerie est notée dans les lieux remarquables sur les plans de Paris en 1760 et 1771.

Tour de l'Horloge

Grand-Salle

Chapelles du Palais

Voir aussi

Notes et références