Montreuil (Seine-Saint-Denis)

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Montreuil

Montreuil et la Croix de Chavaux sur le Plan de Roussel en 1730
Montreuil et la Croix de Chavaux sur le Plan de Roussel en 1730


Pays France
Région Île-de-France
Département Seine-Saint-Denis
Arrondissement Bobigny
Canton Montreuil 1 et Montreuil 2
Code Insee 93048

Monument aux morts Relevé n° 2464

Commune de Montreuil

Montreuil, ou Montreuil-sous-Bois, est une commune de l'ancienne Seine, limitrophe du 20e arrondissement de Paris.

Le ru de Montreuil, la Pissotte

Le ru de Montreuil, dit aussi la Pissote, est un ancien ruisseau du sud-est de Paris, il prenait sa source vers le carrefour des Sept Chemins (rue de Romainville) à Montreuil, traversait la Pissotte alors à Montreuil (voir la rue de Lagny), était rejoint par le ru Orgueilleux à la Pissotte, rejoignait le lac de Saint-Mandé, traversait la vallée de Fécamp avant d'aller se jeter dans la Seine à Bercy.

La Pissotte ou Pissote, est un lieu-dit à la limite des faubourgs de Paris, désigne également le ru de Montreuil. C'était un hameau dépendant de Montreuil, situé au dessus du château de Vincennes, il devient succursale de la paroisse de Montreuil, et enfin paroisse indépendante à la fin du XVIIe siècle, Notre-Dame de la Pissotte, à l'origine de la formation de la commune de Vincennes.

L'ancien chemin conduisant à la Pissotte depuis Paris était le chemin de la Pissotte, voie pour partie indiquée sur le plan de Jouvin de Rochefort (1672), devenu la rue de Lagny. Sur le plan de Roussel de 1731 la Pissotte s'écrit Pissote.

Noms

Montreuil donne son nom, à différentes époques, à de nombreuses voies parisiennes, rue de Montreuil, l'avenue de la Porte de Montreuil, la place de la Porte de Montreuil, la porte de Montreuil, la barrière de Montreuil ...

Voir aussi