Metz, cimetière de l'Est

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Le cimetière de l’Est est ouvert en 1834 à Metz. Il comporte plusieurs monuments commémoratifs.

Monument et tombe, 1870-1871 et Crimée

Monument commémoratif de la guerre franco-allemande de 1870-1871 et tombe d'un officier français, le lieutenant Vever, mort le 16 août 1855 à Sébastopol lors de la guerre de Crimée (1853-1856).

Ce monument à l'origine appartenait à la famille Vever qui a donné la concession à perpétuité à la ville de Metz pour servir de sépultures aux soldats français morts à Metz pendant la guerre guerre franco-allemande.

Relevé n° 49964

Cliquez sur une vignette pour l'agrandir

Monument commémoratif des Français d'Outre-Mer

Monument sans nom « A la mémoire des Français d'Outre-Mer de toutes confessions morts pour la France et de ceux qui reposent dans les cimetières des territoires qui furent autrefois français »

Relevé n° 131646

Monument commémoratif des malgré-nous

Situé à l'entrée principale du cimetière de l'Est « 1942-1945 A la mémoire des malgré-nous victimes de l'incorporation de force. La ville de Metz reconnaissante »

Relevé n° 132651

Monument commémoratif 1939-1945

Relevé n° 33145

Tombe de corps restitué à la famille

Relevé n° 53132

Voir aussi