Marius Jean Antonin Mercié : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
(Grand officier de la Légion d'honneur)
m (catégorisation)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Antonin Mercié 1908.jpg|thumb|right|Marius Jean Antonin Mercié dans son atelier en 1908]]
 
[[Fichier:Antonin Mercié 1908.jpg|thumb|right|Marius Jean Antonin Mercié dans son atelier en 1908]]
 
[[Fichier:France-90-Belfort-Place Armes.jpg|thumb|Belfort monument commémoratif de la place d'Armes]]
 
[[Fichier:France-90-Belfort-Place Armes.jpg|thumb|Belfort monument commémoratif de la place d'Armes]]
'''Marius Jean Antonin Mercié''', né le 30 octobre 1845 et mort le 13 décembre 1916, est un [[Sculpteurs, architectes (de monuments)|sculpteur]] et peintre français.
+
'''Marius Jean Antonin Mercié''', né le 30 octobre 1845 à Toulouse et mort le 13 décembre 1916 à Paris, est un [[Sculpteurs, architectes (de monuments)|sculpteur]] et peintre français.
  
 
En 1868, il remporte le [[prix de Rome]].
 
En 1868, il remporte le [[prix de Rome]].
Ligne 36 : Ligne 36 :
 
[[Catégorie:Prix de Rome|Mercie]]
 
[[Catégorie:Prix de Rome|Mercie]]
 
[[Catégorie:Grand officier de la Légion d'honneur|Mercie]]
 
[[Catégorie:Grand officier de la Légion d'honneur|Mercie]]
 +
[[Catégorie:Naissance à Toulouse|Mercie]]

Version du 24 janvier 2012 à 16:27

Marius Jean Antonin Mercié dans son atelier en 1908
Belfort monument commémoratif de la place d'Armes

Marius Jean Antonin Mercié, né le 30 octobre 1845 à Toulouse et mort le 13 décembre 1916 à Paris, est un sculpteur et peintre français.

En 1868, il remporte le prix de Rome.

Grand officier de la Légion d'honneur.

Monuments réalisés

Lausanne, monument commémoratif 1870-1871
La statue en marbre de Carrare a été offerte à la ville de Lausanne par le mécène et philanthrope français Daniel IFFLA-OSIRIS 1824-1907. Celle-ci est située sur l’esplanade de Montbenon face au lac et dans l'axe des escaliers du Palais de Justice de Montbenon (Ancien tribunal Fédéral) - Sculptée en 1892 par le français Marius Jean Antonin Mercié 1845-1916. La base à été réalisé par l'architecte suisse Eugène Jost 1865-1946. Le texte sur le monument commémoratif inauguré en 1902: OFFERT A LA SUISSE EN SOUVENIR DU BON ACCUEIL QUE REÇURENT LES SOLDATS FRANÇAIS EN 1871- OSIRIS - Sur la face arrière GUILLAUME TELL
Relevé n° 130756
Châlons-en-Champagne Monument commémoratif 1870-1871
Gloria Victis, ce bronze est une copie du groupe de 1871 qui se trouve au Musée du Petit Hall à Paris - dû au sculpteur Antonin Mercié, il a été donné en 1891 au Musée de Châlons-sur-Marne par Joseph Chevalier. Cette Gloire aux Vaincus, hommage aux combattants de 1870-1871, siégea dans un premier temps dans le square Carnot, près de la Cathédrale Saint-Étienne puis laissa la place au Monument aux morts de la Grande Guerre. Déplacé en 1921 il prit place définitivement devant la Caisse d'Épargne
Relevé n° 131154
Statue de Jeanne d'Arc à Toulouse
Belfort monument commémoratif de la place d'Armes
« Aux défenseurs de Belfort ». Connu sous le nom de Statue « Quand-même » car elle est destinée à symboliser « la lutte quand-même »
Relevé n° 100145
Saint-Dié-des-Vosges
Monument à Jules Ferry (1896)

Annexes

Voir aussi