Leysin, monument commémoratif 1914-1918

Leysin Leysin, monument commémoratif 1914-1918 sans nom.jpg

Leysin, monument commémoratif 1914-1918 sans nom situé au lieu-dit Les Larets, ce dernier surplombe le cimetière militaire et l’ossuaire

Sommaire

1921

De janvier 1916 à mai 1919 ont été soignés à Leysin 4240 officiers, sous-officiers et soldats français, anglais et belges, 1291 en sont repartis guéris, 117 y dorment de leur dernier sommeil. C’est à leur mémoire qu’a été élevé, par les soins de la Société française de bienfaisance de Leysin, un monument simple et sobre monument commémoratif dû au sculpteur Anthonioz, de Genève : Une stèle en granit où, en relief, se détache une croix portant une palme de bronze, avec une inscription rappelant la mémoire des 117 alliés morts à Leysin pour l’humanité et ces mots. « Qu’ils reposent en paix ! »

M.Marcel Gestin, président de la société de bienfaisance a remis le monument à la commune de Leysin et l’a confié à sa garde. Au nom de celle-ci, M Lucien Tauxe-Neveu, député, a reçu le monument, qui rappellera aux générations futures les horreurs, les souffrances, les misères et aussi la glorieuse victoire de la grande guerre.

M. le chanoine Burquier, desservant de la chapelle catholique de Leysin, a béni le monument, puis ont pris la parole les colonels Lambrigot, attaché militaire français à Berne, Oppenheim, attaché anglais, M.Grenade, attaché commercial à la légation de Belgique à Berne, le major-médecin de Reynier, ancien chef le l’internement à Leysin, M.Maurice Bujard, conseiller d’Etat, chef du Département militaire vaudois, MM. l’abbé Laurent Weinsteffer, professeur à Lausanne, Grivaz, à Neuchâtel, représentant général du Souvenir français en Suisse.

Des couronnes aux couleurs françaises, anglaises et belges on été déposées devant le monument, pendant que s’inclinaient les bannières et que jouait la musique. Puis, au Grand Hôtel, au cours d’un dîner, ont encore parlé MM. Gestin, Daniel Tétreau, consul de France à Lausanne, Alfred Gallang, consul anglais à Lausanne, et M.de Reynier.

Relevés Mémorial

Annexes

Voir aussi

Sources

  • Archives de la commune de Lausanne - Hebdomadaire La patrie Suisse 1921 N° 718 pages 82-83
  • Guy Terrasse

Notes et références