Hôtel de l'Union Chrétienne

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Emplacement de l'ancienne église des dames de Saint-Chaumond transformée après sa désaffectation en 1795 en une maison d'habitation où naquit l'historien Jules Michelet, à l'angle des rues Saint-Denis et de Tracy

L'hôtel de l'Union Chrétienne est un hôtel de Paris, il était situé entre la rue Saint-Denis et le boulevard de Sébastopol, à la hauteur de la rue de Tracy, dans le 2e arrondissement.

Description

Hôtel de l'Union Chrétienne ou Maison des Dames de Saint-Chaumont ou encore Couvent des Filles de l'Union chrétienne, construit en 1734-1735 par Jacques Hardouin Mansart de Sagonne, à l'emplacement de l'ancien hôtel de Saint-Chaumond, au fond de la cour qui débouche à hauteur du n° 226 de la rue Saint-Denis par les Filles de l'Union-Chrétienne ou Dames de Saint-Chaumond[1].

L'hôtel est décoré par Nicolas Pineau[2]. L'entrée se trouvait du côté de la rue Saint-Denis. À l'angle de la rue de Tracy, se trouvait l'église, construite en 1782 par Pierre Convers et aujourd'hui détruite.

Cet hôtel est présent sur les plans de Paris en 1760 et 1771.

Ce qu'il reste des bâtiments est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1925[3].

Voir aussi, liens

Notes et références

  1. Philippe Cachau : "L’hôtel de Saint-Chaumont", Le quartier de Bonne Nouvelle, sous la direction de Werner Szambien, directeur de recherche au C.N.R.S., Délégation Artistique de la Ville de Paris, Paris, 1999, p. 87-92.
  2. Philippe Cachau : Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne, dernier des Mansart (1711-1778), thèse de doctorat d’histoire de l’art, Paris-I Panthéon-Sorbonne, 2004, t. II, p. 1116-1120.
  3. « Ancien hôtel de Saint-Chaumont », base Mérimée, ministère français de la Culture