Guy Môquet

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Plaque en mémoire de Guy et Serge Môquet sur la façade de leur domicile parisien au 34 de la rue Baron

Guy Prosper Eustache Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris et mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant, est un militant communiste.

Il est fusillé comme otage en représailles à l'attentat du 20 octobre 1941 contre le Feldkommandant Karl Hotz.

Biographie

Étudiant au lycée Carnot, membre du P.C. clandestin, diffuseur de tracts qui reflètent la ligne politique du PCF durant l'été 1940, arrêté le 13 octobre 1940 à la gare de l'Est par des policiers français de la Brigade Spéciale de répression anticommuniste (BS) en application d'un décret-loi du gouvernement français interdisant le Parti Communiste en raison du pacte d'alliance germano-soviétique.

Emprisonné pour participation à la reconstitution du PC , livré aux Allemands et interné comme otage au camp de Choisel à Châteaubriant (44).

Fusillé par les Allemands au titre de représailles contre l'exécution à Nantes du lieutenant-colonel Karl HOLTZ par trois membres de l'Organisation Spéciale (Parti Communiste) et des Bataillons de la Jeunesse : Spartaco Guisco, Gilbert Brustlein et Marcel Bourdarias.

Inhumé en premier lieu au Petit-Auverné (44) puis transféré au Cimetière du Père-Lachaise (division 97), il habitait de 1936 à 1939 au 34 rue Baron, Paris, 17e.

Le titre d'interné résistant concernant Guy Môquet demandé par la famille a été refusé car ne remplissant pas les conditions des articles R. 286 et R. 287 du Code des Pensions, il sera seulement reconnu interné politique.

Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1939-1945, Médaille de la Résistance.

Relevés Mémorial

La rue Guy Môquet, voie du 17e arrondissement de Paris, lui rend également hommage.