Guillot de Paris

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Début du Dit des rues de Paris de Guillot tiré de Dits, fabliaux et pièces diverses, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Français 24432

Guillot de Paris, ou Guiot de Paris, est un poête, ou rimeur, de la fin XIIIe siècle, auteur du Dit des rues de Paris, écrit entre 1300 et 1310 d'après Edgar Mareuse.

Biographie

Lettré, peut-être échevin, Guillot affirme lui-même avoir rédigé beaucoup d'autres textes « Maint dit a fait de Roys, de conte Guillot de Paris en son conte. ». Il nous vécut sous le règne de Philippe IV le Bel (1245-1285)

Le Dit des rues de Paris est un poème de 554 vers octosyllabiques à rimes plates. Au long de de poème, Guillot cite l'ensemble des 310 rues de Paris.

Ce manuscrit, écrit en ancien français, a été publié pour la première fois en 1754, plus de 4 siècles après qu'il soit composé, par l'abbé Lebeuf, il a été revu et annoté en 1875 Edgar Mareuse. Enfin en 2012 le texte est revu par Catherine Nicolas, maître de conférence en Langue et Littérature du Moyen Âge à l'université Paul-Valéry de Montpellier[1].

Dans sa préface Edgar Mareuse cite Louis Lazare[2][3] « Il nous reste à dire le peu que l'on sait du poète et de sa vie; ce peu, nous le devons à M. Louis Lazare, qui aurait trouvé les vers suivants dans une vieille chronique »

Opérateur-poète eft un affez beau lot,
Je defcends droictement de meffire Guillot,
Qui mit Paris en vers, rêva l'échevinage,
Pour adoucir un peu fon trifte cocuage.

Toujours d'après Mareuse « Il faut rapprocher ces vers du vieux proverbe : Cocu comme un échevin, et dire que notre poète, en sa qualité d'historien de Paris, était bien digne de la consolation qu'il demandait. ».

Voir aussi

Notes et références

  1. Le Dit des Rues de Paris, éd. et traduction, aux Éditions de Paris, 2012
  2. Le Dit des rues de Paris (Vue 31)
  3. Auteur du Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments