GEDCOM

De WikiGenWeb
(Redirigé depuis Gedcom)
Aller à : navigation, rechercher

Retour au Lexique de Généalogie

GEDCOM :
acronyme de Genealogical Data Communication.

Format normalisé de fichier de données facilitant le passage d'un logiciel de généalogie à l'autre.

La norme GEDCOM

GEDCOM :
abréviation de GEnealogical Data COMmunication (échange de données généalogiques). C'est une norme de fait élaborée par l'église des Mormons qui permet les échanges de données informatisés entre les différents logiciels de généalogie quelque soit le système d'exploitation ou le matériel. Les fichiers GEDCOM sont des fichiers séquentiels en format texte. La plupart des logiciels de généalogie intègre les fonctions permettant d'exporter ou d'importer des fichiers à cette norme. Il n'y a pas de logiciels Gedcom à proprement parler

La norme GEDCOM a évolué dans le temps, la dernière version officiel est la 5.5 du 2/01/1995. A ce jour, une révision 5.5.1 du 2/10/1999 est en cours, mais non approuvée. Commence ça marche et à quoi ça sert ?

Les imports et Exports au format GEDCOM permettent de pratiquer des échanges entre généalogistes sur des branches dites de Cousinage. Cela permet aussi de changer de logiciel (attention : les fabriquants possèdent des petits plus qui ne sont chez d'autres ou pas reconnu de la même façon). Permet aussi dans l'expression des résultats de se servir d'autres logiciels  : Visuged, publication sur Geneanet, listes éclairs, pages HTML prètes à mettre sur un site, etc

La documentation sur GEDCOM
Dernières informations
Les mormons (le département d'histoire des familles de l'église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours.) annoncent depuis 1998 l'élaboration d'une nouvelle norme GEDCOM FD. La nouvelle norme permet de suivre l'évolution technologique et surtout, les nouveaux usages : internet et l'échange via un réseau.

Les mormons ont présenté en décembre 2002 un projet (version beta) pour un GEDCOM XML 6.0 - qui ne ressemble en rien à GEDCOM FD. Pour en savoir plus: http://www.mail-archive.com/gdmxml@fugal.net/msg00007.html Document en format PDF sous le nom GedXML60 et occupe 71 kO. Il expose le principe mais reste insuffisant pour mise en place.

En clair, la norme GEDCOM 5.5 ne va plus évoluer. Elle restera LA norme pour l'échange "physique" de données généalogiques, échange sur un support physique comme une disquette que l'on échange lors d'une réunion dans un club de généalogie et ceci en opposition avec l'échange via un réseau informatique.

En savoir plus ...
  • Corporation of the President of the Church of Jesus Christ of Latter-day Saints
  • Family History - 50 East North Temple - Salt Lake City, UT 84150-4300 - U.S.A.
  • Fichier de référence : GEDCOM55.EXE d'une taille de 1 Mo, pour la version 5.5 en vigueur.
Spécifications Gedcom par Paul B. McBride

Elle n'est pas officielle mais rigoureuse et maintenue à jour. C'est un excellent outil très pratique par les nombreux liens pour atteindre rapidement l'information ou le détail nécessaire pour une mise au point.

La mise en oeuvre de la norme GEDCOM

La mise en oeuvre de la norme peut faire apparaître plusieurs problèmes.

  • L'exploitation des données : Un logiciel de généalogie généralement permet d'exporter l'ensemble des informations qu'il détient dans sa base.

Par contre, il est moins évident qu'il puisse importer toutes les informations présentes dans un fichier GEDCOM. Ceci, n'est possible que s'il est capable de traiter l'ensemble des informations décrites dans la norme elle-même.

En conséquence, il faut faire attention quand on passe d'un logiciel vers un autre au travers d'un fichier GEDCOM de ne pas perdre au passages des données comme par exemple des sources, des notes, des lieux ou des dates non conformes.

  • Le respect de la norme
Par ailleurs, tous les programmes de généalogie ne respectent pas la norme et codifient certaines informations de façon particulière. Cela se rencontre, très souvent pour la codification des dates.
Au lieu de trouver : 1 DATE 12 FEB 1896 on trouvera une date à la française
1 DATE 12 FEV 1896 ou
1 DATE 12/2/1896
sans pouvoir déterminer si c'est le 12 février ou le 2 décembre.
  • L'importation des données Lors de l'importation des données, les programmes de généalogie ne détecte pas, en général, les informations erronées ou inconnues qu'ils ne prennent pas en compte. Détails sur la Grammaire (gedcom)

Projet GEDCOM XML version 6.0

Version beta non mise en oeuvre dans les logiciels

Le projet de norme GEDCOM XML version 6.0, date du 6 decembre 2002, est disponible sur cette page : http://www.familysearch.org/Eng/Home/FAQ/faq_gedcom.asp (version PDF en Anglais) : http://www.familysearch.org/GEDCOM/GedXML60.pdf

Cette nouvelle version représente a mon avis un ENORME progrès par rapport aux versions antérieures. Les points importants sont les suivants :

  • 1) Le modele de donnees est le meme.
  • 2) La syntaxe est différente, au lieu d'une syntaxe inventee pour l'occasion, on utilise une spécialisation d'une norme internationale (XML).


La norme GEDCOM 5.5 est difficile à comprendre (telle construction est-elle legale ou non...). La norme 6.0 est limpide pour quelqu'un qui connait le XML. Il suffit de lire le DTD pour savoir si une construction est legale ou pas.


Quelques avantages en vrac : 
  • - le problème de l'encodage des caractères spéciaux (accentues) est resolu proprement
  • - la langue utilisee peut etre specifiee entite par entite et non plus globalement au fichier grace a l'attribut "xml:lang" (si vous avez un ancetre ne a Deux-Ponts, vous pourrez specifier que la localité s'appelle Deux-Ponts en francais et Zweibrucken en allemand)
  • - les liens (entre un individu et sa famille) qui etaient bidirectionnel en 5.5 sont unidiectionnels en 6.0. Les logiciels actuels font generalement n'importe quoi (soit un sens, soit l'autre, soit les deux).
  • - les lieux sont beaucoup mieux specifies avec un systeme de niveaux
  • - l'export vers (X)HTML sera tres simple
  • - on pourra utiliser tous les outils existants de manipulation et de transformation du XML.


Le format GMC

"comme un fichier GEDCOM, un fichier GmC est un fichier de type TEXT. Allégé de toute une série de contextes inutiles, il est plus simple, mieux structuré qu’un fichier GEDCOM et, par ailleurs, moins laxiste ." "Mais, contrairement aux fichiers GEDCOM qui ont été créés pour cela, un fichier GmC n’est pas écrit pour soumettre des données aux Mormons (The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints). En conséquence, tous les contextes relatifs aux préoccupations de cette communauté ne sont pas prédéfinis dans un fichier GmC. "

À l'heure actuelle, seul le logiciel ohmiGene utilise ce format : http://ohmi.celeonet.fr/gmc/index.html


A voir aussi

  • Transfert (protocoles) Gedcom est largement utilisé à travers le monde entier, mais d'autres sont envisageables.



Retour au Lexique de généalogie