Frédéric Auguste Bartholdi : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
m (Monuments réalisés : relecture)
m (Notes et références : catégorisation)
 
Ligne 33 : Ligne 33 :
 
[[Catégorie:Naissance dans le Haut-Rhin]]
 
[[Catégorie:Naissance dans le Haut-Rhin]]
 
[[Catégorie:Militaire français de la guerre franco-allemande de 1870]]
 
[[Catégorie:Militaire français de la guerre franco-allemande de 1870]]
 +
[[Catégorie:Nom donné à une voie de Paris]]

Version actuelle en date du 26 mars 2016 à 18:07

Frédéric Auguste Bartholdi (1898)
La Suisse secourant Strasbourg (1895) (Photo Dsmntl 2008)

Frédéric Auguste Bartholdi, né à Colmar le 2 août 1834 et décédé à Paris le 4 octobre 1904, est un sculpteur alsacien.

Il signait parfois ses peintures du pseudonyme Amilcar Hasenfratz.

Pendant la guerre franco-allemande de 1870, chef d'escadron des gardes nationales, il sera aide de camp du général Giuseppe Garibaldi et agent de liaison du gouvernement, particulièrement chargé de s'occuper des besoins de l'armée des Vosges.

Une voie de Paris, dans le 15e arrondissement, porte son nom, la rue rue Auguste Bartholdi.

Monuments réalisés

  • Lion de Belfort sculpté dans une falaise pour célébrer la résistance héroïque de la ville lors du siège de 1870-1871
    Relevé n° 130656
  • Stèle commémorative du cimetière du Ladhof, élevée en 1872 à la mémoire des Gardes Nationaux de Colmar morts pour la France, deux dalles disjointes laissent passer le bras d'un combattant cherchant à agripper la bayonnette qui lui a échappé
    Relevé n° 36995
  • Monument commémoratif de 1871 érigé en 1873 dans le cimetière de Birr actuellement Kirchgarten à coté de l’église de Birr, le cimetière a été désaffecté, en 1899 le monument est surmonté d’une sculpture en bronze « La Victoire ailée » inauguré en 1901[1], le monument actuel est une copie de l’ancien monument et est surmontée de La Victoire ailée de 1899
    Sur la base du monument : « Exécuté par le sculpteur Aug. Bartholdi »
    Relevé n° 36887
  • La statue de La Fayette à Union Square à New York aux États-Unis (1876)
  • Monument à la Suisse secourant Strasbourg à Bâle en Suisse (1895)
  • La Liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de Statue de la Liberté à New York aux États-Unis (1886), contruite rue de Chazelles à Paris

Annexes

Voir aussi

Notes et références

  1. Inauguration du monument en 1901