Désiré Bianco

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Retour aux enfants soldats

Désiré Bianco

Désiré Bianco est donné comme le plus jeune poilu et le plus jeune mort pour la France de la Première Guerre mondiale.

Biographie

Trop jeune pour être mobilisable à l'armée, il s'embarque clandestinement, le 2 mai 1915, depuis le port de Toulon sur le France, paquebot chargé de convoyer le 58e régiment d'infanterie coloniale à destination du détroit des Dardanelles en Turquie où, depuis le mois de février, un corps expéditionnaire anglo-français tente une percée sur le front d'Orient.

Devenu pupille du régiment, il accompagne la troupe lors de son débarquement sur une plage de la péninsule de Gallipoli. D'après le témoignage du soldat Louis Nicolas, Désiré s'élance le 8 mai devant l'ennemi en brandissant un sabre dans sa main droite et criant « En avant, à la baïonnette ! » avant d'être tué au combat à l'âge de 13 ans. Il est cité à l'ordre de l'armée par le général Joffre le 30 août 1916 :

« Jeune enfant de 13 ans n'écoutant que ses sentiments enthousiastes est parvenu à se glisser sur le transport "LA FRANCE" avec les hommes du 58e régiment d'infanterie coloniale embarqués sur ce paquebot, débarqué à Sedul Bahr, Dardanelles avec ce régiment a fait preuve de vaillance et de grand courage à l'assaut du 08 mai 1915 où il a été tué en s'élançant aux cris de "EN AVANT ! A LA BAÏONNETTE !" »

Médaille militaire, médaille d'or de la bravoure militaire serbe, une avenue porte son nom à Marseille, ville dont il est originaire.

Fiche Mémoire des hommes

Fiche Mémoire des hommes[1]

  • Nom : Bianco
  • Prénoms : Desiré
  • Grade : Pupille du (rayé)
  • Corps : 58e régiment d'infanterie coloniale
  • Matricule : ?
  • Matricule : ?
  • Mort pour la France le : 8 mai 1915
  • à : région du fortin de l'haricot (Dardanelles, Turquie)
  • Genre de mort : tué à l'ennemi
  • Né le : 4 avril 1902
  • à : Caraglio Italie
  • Jugement rendu le : 14 janvier 1920
  • par le tribunal de : Marseille
  • acte ou jugement transcrit le : 25 août 1920
  • à : Marseille

Relevés mémorial

  • Voir sa fiche sur la base des recoupements 1914-1918
  • Marseille 08 (13) : Relevé n° 45511, plaque commémorative située dans la basilique du Sacré-Cœur avenue du Prado au fronton de laquelle est indiqué « A tous les soldats morts pour la France, Marseille reconnaissante ».
    Relevé initial effectué par : Laetitia FILIPPI, 2053 personnes, mis en ligne : 02/06/2009
  • Toulon (83) : Relevé n° 16705, stèle Commémorative.
    Relevé initial effectué par : Bruno NICOLAS, 1 personne, mis en ligne : 25/11/2003

Le 58e régiment d'infanterie coloniale

Notes et références

  1. (fr) Fiche Mémoire des hommes sur www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr