Collège Sainte Barbe

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est en cours de rédaction. Il est susceptible de changer à tout moment et dès qu'il sera terminé, ce bandeau disparaîtra..
Vue générale de la façade du collège Sainte Barbe, rue Valette
Vue cavalière du collège

Le collège Sainte Barbe est un collège de l'ancienne université de Paris devenu une bibliothèque du 5e arrondissement.

Description

Fondé en 1460 rue Valette, sur la montagne Sainte-Geneviève, il était jusqu'en 1998 ou 1999, date de sa fermeture, le plus « vieux » collège de Paris.

Supprimé à la Révolution, il reprend ses activités fin XVIIIe début XIXe siècle. Plusieurs fois reconstruit et démoli, les bâtiments existants sont classés au titre des monuments historiques[1].

Au milieu du XIXe siècle le collège est reconstruit par Théodore et Henri Labrouste, frères d'Alexandre Labrouste, directeur du collège. Des classes préparatoires avait été installées dans les locaux de l'ancien collège de Rheims, l'ensemble est revu par l'architecte Louis-Ernest Lheureux, pour réunir le collège et l'école préparatoire, il propose un aménagement des voies, la rue de Rheims et la rue du Four, ainsi que la partie sud de la rue d'Écosse sont supprimées.

Le collège Sainte Barbe est bien listé sur les plans de Paris en 1760 et 1771, en exercice en 1760 et sans exercice en 1771.

Les bâtiments de l'ancien collège Sainte-Barbe servent actuellement de bibliothèque universitaire, la bibliothèque Sainte-Barbe.

Voir aussi

Notes et références

  1. « Notice no PA75050002 », base Mérimée, ministère français de la Culture