Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Basilique de Sacré-Cœur (ca 1916)
Basilique de Sacré-Cœur (2009)

La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, dite aussi du Vœu national, est un édifice religieux du 18e arrondissement de Paris.

Description

La basilique est située en haut de la butte Montmartre, elle est bordée au sud par le parvis du Sacré-Cœur, au nord par la rue du Chevalier de la Barre et à l'ouest par la rue du Cardinal Guibert. Elle est construite à l'emplacement de l'ancienne tour Malakoff puis tour Solférino, construite en 1859 par l'architecte Hannequin.

Sa construction est déclarée d'utilité publique par une loi de 1873 votée par l'Assemblée nationale de 1871[1].

Le texte exact de la loi est :
« Art. 1er. Est déclarée d'utilité publique la construction d'une église sur la colline de Montmartre, conformément à la demande qui en a été faite par l'archevêque de Paris, dans sa lettre du 5 mars 1873 adressée au ministre des cultes. Cette église, qui sera construite exclusivement avec des dons provenant de souscriptions, sera à perpétuité affectée à l'exercice public du culte catholique.

Art. 2. L'emplacement de cet édifice sera déterminé par l'archevêque de Paris, de concert avec le préfet de la Seine, avant l'enquête prescrite par le titre II de la loi du 3 mai 1841.

Art. 3. L'archevêque de Paris, tant en son nom qu'au nom de ses successeurs, est substitué aux droits et obligations de l'administration, conformément à l'art. 63 de la loi du 3 mai 1841 et autorisé à acquérir le terrain nécessaire à la construction de l'église et à ses dépendances, soit à l'amiable, soit, s'il y a lieu, par expropriation.

Art. 4. Il sera procédé aux mesures prescrites par les titres II et suivants de la loi du 3 mai 1841 aussitôt après la promulgation de la présente loi. »

Construction

La basilique est construite de 1875 à 1923. C'est l'architecte Paul Abadie (1812-1884) qui gagne le concours de la construction du Sacré-Cœur, à sa mort il est remplacé par Honoré Daumet (1884-1886) lui même remplacé par Charles Laisné (1819-1891), à la mort de ce dernier Charles Garnier (1825-1898) est nommé architecte-conseil mais la direction effective des travaux est assurée par Henri-Pierre Rauline (1848-1915) puis Lucien Magne (1849-1916) et enfin Louis-Jean Hulot (1871-1959).

La construction s'est effectuée dans des conditions difficiles, le sous sol de la Butte est troué de galeries et d'anciennes carrières, des travaux de consolidation ont été nécessaires.

En raison de la Première Guerre mondiale, l'église, qui devait être consacré fin 1914, ne le sera qu'en 1919 par le cardinal Amette. C’est à ce moment que l’église est élevée au rang de basilique mineure.

Voir aussi

Notes et références

  1. Abrogation de la loi du 24 Juillet 1873 relative à l'Eglise du Sacré-Coeur. Exposé des motifs par MM. Laguerre et Bompard. Rapport par M. Maurice Cabart,...