Basilique Saint-Denis

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
La basilique, au début du XXe siècle
Vue de la basilique Saint-Denis avant la destruction de la tour nord

La basilique de Saint-Denis est une église située au centre de la ville de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, à 5 kilomètres au nord de Paris par la route de Saint-Denis ou l'Estrée. Fondée en tant qu'abbatiale, elle a aussi le statut de cathédrale du diocèse de Saint-Denis depuis 1966.

Description

L'ancienne abbaye royale de Saint-Denis est associée à l'histoire du monde franc, l'église abbatiale a été dénommée « basilique » dès l'époque mérovingienne.

Elle est plusieurs fois restaurées ou transformée. En 1698 le grand prieur de la basilique demande à Robert de Cotte de dresser les plans de nouveaux bâtiments conventuels. Entre 1846 et 1879 c'est Eugène Viollet-le-Duc qui la restaure en profondeur.

La basilique Saint-Denis fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par liste de 1862 et le jardin qui l'entoure fait l'objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 août 1926[1].

Il était d'usage de déposer pendant quelques instants le corps des roi décédés dans l'ancienne église Saint-Lazare à Paris, enclos Saint-Lazare, avant de les conduire à la basilique Saint-Denis.

La basilique est profanée en 1793.

=> Basilique Saint-Denis sur wikipedia

La nécropole de la Basilique

Elle abrite les tombes de nombreux souverains francs et français, depuis Dagobert Ier jusqu'à Louis XVIII, ainsi que les tombes de nombreux princes et princesses.

Quelques tombes ou monuments funéraires

=> Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis sur wikipedia
=> Liste des personnes enterrées dans la basilique Saint-Denis sur wikipedia

Trésor de Saint-Denis

Le Trésor de la basilique de Saint-Denis était constitué d'un grand nombre de pièces d'orfèvrerie rassemblées au cours du temps. Ce trésor était le lieu de conservation des insignes royaux de la monarchie. Dispersé ou détruit en grande partie à la Révolution française, certains de ses éléments préservés sont aujourd'hui conservés au musée du Louvre ou au département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France.

=> Trésor de Saint-Denis sur wikipedia

La vasque du cloître

La vasque du cloître des moines de Saint-Denis est une œuvre du XIIIe siècle, elle servait à la fois de lieu d'ablutions pour les moines et de point de ravitaillement en eau. Elle était constitué d'un bassin circulaire, d'une vasque supportée par des colonnettes et d'une fontaine.

Lors de la Révolution française, elle est sauvée par Alexandre Lenoir (1761-1893) qui l'expose dans son musée des monuments français installé dans le couvent des Petits Augustins, à Paris.

Depuis 1954, la vasque est déposée dans l'orangerie abbatiale, réserve lapidaire de la basilique.

Orangerie abbatiale

L'orangerie abbatiale de la basilique Saint-Denis est construite à la fin du XVIIIe siècle dans le jardin à l'est du chevet. Ces bâtiments servent actuellement de dépôt lapidaire pour une grande partie des éléments découverts lors de fouilles archéologiques dans la ville.

=> Orangerie abbatiale sur wikipedia

Voir aussi

Notes et références

  1. « Notice no PA00079952 », base Mérimée, ministère français de la Culture