FranceGenWeb FGW-Paléo
fait par et pour des généalogistes amateurs Une équipe de paléographes bénévoles
DEMANDES EN ATTENTE OU EN COURS DE LECTURE
Mise à jour le :  29/03/2020 16:52
Nombre de demandes en cours :   
Nombre de demandes depuis le début du mois :   
DEMANDES TRANSCRIPTION
Fiche N° 14352 Mariage Salvignol et Maurelle

Au nom de Dieu soit fait amen. Sachent tous
présens et avenir que de jourdhui doutziesme du mois
de janvier mil vic (600) soixante huit apres midi dans Puilaurens (Puylaurens - 81219)
en ma boutique régnant tres chrestien prince Louis par
la grâce de dieu roy de France et de Navarrre pardevant moi
notaire royal et tesmoins bas nommés a esté en personne
Bernard Salvignol fils d’autre, laboureur mettayer à la metterie
appellée Ramade au consulat d'Apelle (81105) lequel de gré
acisté de sondit père et de Pierre Salvignol son oncle
et Paul Anthoni son beau frère a promis prendre
pour sa femme et espouse légitime Anthoinette Maurelle
fille de Pierre, absante et pour elle sondit père bordier
à la metterie dite des Chamariers au mesme consulat
stipulant et acceptant et promettant de prier
que sadite fille qui, de ce, lui a donné charge, prendra
pour son mari et légitime espoux ledit Bernard Salvignol
fils, estant acisté ledit Maurel de Jean Maurel son
frère et de Salvaire et Jean Maurels ses fils et de Louis
Alauzet son beau fils et que ledit mariage se selebrera
après les formalités requises en la face catholique
romaine. Et pour support des charges dudit présent
mariage, ledit Maurel père constitue en dot
a sadite fille la somme de quarante livres, un lict
garni de coitte cuisin avec plumes du poid de

page2
cinquante cinq livres en tout, quatre linceulx, une couverte
de valeur de neuf livres, ung cotilhon et une caisse
qu’il a à sa maison xxxxx ou trois livres pour en
achepter une autre si elle n’agrée aulx futurs espoux
qui la recevront par provision ; paiable, la somme
de vingt livres et susdits meubles dotaux avant
les nopces ensemble pour aider au festin  d’icelles
quatre meges blé , une charge bon vin , huit ---
et quarante solz et les autres vingts  livres de ladite
constitution dans deux ans sans interestz.
Et ledit sieur Salvignol père agréant ce
mariage en faveur d’icellui a doné et done
par donation entre vifs et irrévocable, audit
Bernard Salvignol son fils futur espoux stipulant
et acceptant et sondit père humblement remerciant
la quatrième partie de tous et chescuns ses biens
meubles, immeubles, présents et avenir. Lequel Salvignol
- en recepvant ledit dot et meubles dotaux - sera
tenu de les recognoistre en faveur de ladite future
espouse, sur lesdits biens à lui donnés et generalement
sur tous autres qu’il a et aura de présent et à l’advenir,
avec le droit d’augment à la costume du présent pays /
Lesquels biens il soubmet a cest effet et chescunes

page 3
des parties  ….   à l’observation du présent contrat de
mariage, constituans les premiers advocatz procureurs requis
pour requérir et consantir l’authorisation d’iceluy
et de la donation y contenue, en la cour royalle dudit Puilaurens ,
et ainsin l’ont juré. Présents les susdits parens , lesquelz
- ensemble lesdites parties contractantes - ont dit ne scavoir
escripre de ce enquis, Jean Balaguier bourgeois et Abel
Favard dud Puilaurens soubzsignés et moy
Balaguier
Favar+
Vialas
Vialas


Quittances
page 1
en marge
Le xviii (18) du mois / et an susdit , régnant,/ au lieu et pardevant qui / dessus ont esté en leur/ personne les susdits Bernard/ et autre Bernard Salvignols / père et fils lesquels / de gré ont illec ont realement / receu dudit Pierre Maurel / présent et acceptant la somme / de vingt livres en six / louis en monoie, en / déduction de dot qu’il / a constitué à ladite Anthoinette / Maurelle sa fille famme / dudit Salvignol fils et declairent avoir aussi / receu le lict linseulz, couverte / caisse et cotilhon / au susdit contrat de mariage /ensembles les aides au / festin des nopces dont / en quittent ledit Maurel / Recognoissent et assignent / lesdites vingt livres avec / l’augmens et les susdit / meubles dotaux en faveur/ de ladite Maurelle sur tous et chascuns les biens soubmis / aux rigueurs de justice Présens / Hierosme Pradelles et / Abel Favard de Puilaurens / soubz signés ----- / Favard présent / Pradelles / Bialas notaire

Au fond
Le second mars gvic(1600) septante au lieu reg... et pardevant qui
dessus ont esté en leurs personnes les susdits Bernard
et autre Bernard Salvignols père et fils lesquels de gré

Page 2
en marge (suite du fond page 1)
ont illec realement/ receu dudit Pierre / Maurel présent et / acceptant la somme de / vingt livres / pour reste et / fin de paie de la / constitution contenue / au susdit contrat de / mariage en six / louis d’argent et / monoie dite et de tout len / quittent, consantent / la cancellation dudit / contrat de mariage / en ce que porte debte de / ladite constitution. /Et neantmoins la recognoissent / en faveur de ladite Anthoinette / Maurele, sur tous et /chacuns leurs biens / meubles / immeubles présents et / advenir qu’ils / ont obligés et / soubzmis aux rigueurs de / justice de ce / roiaume. Présents / Me André / Fargues et Isaac / Caire dudit Puilaurens / soubzsignés, parties ne / scachant / et moy. / Fargues /Caire présent / Vialas fils notaire
Date: 21-03-2020 17:43
Fin: 29-03-20 1
Nom: CLEMENT Prénom: Etienne
Transcription: Maryse, Sandy, M-Françoise
Nature: Divers Contrat de Mariage Date: 11-01-1668
Nom1:  Prenom1: 
Sexe1:  Com1: 
NomP1:  PrenomP1: 
NomM1:  PrenomM1: 
Nom2:  Prenom2: 
Sexe2:  Com2: 
NomP2:  PrenomP2: 
NomM2:  PrenomM2: 
NomT1:  PrenomT1: 
ComT1: 
NomT2:  PrenomT2: 
ComT2: 
NomT3:  PrenomT3: 
ComT3: 
NomT4:  PrenomT4: 
ComT4: 
Lieu:  INSEE: 
Dpt: 
Notaire: 
Cote: 
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14352-Paleographie-CM_SAVIGNOL_MAUREL-01.jpg  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14352-Paleographie-CM_SAVIGNOL_MAUREL-02.png  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14352-Paleographie-CM_SAVIGNOL_MAUREL-03.png  
Notes: Bonjour ;  Je viens de récupérer 2 contrats de mariages (origine AD81) que je n'arrive pas à lire. contrat de mariage entre Bernard SALVIGNOL et Antoinette MAUREL le 11 janvier 1668 à Puylaurens (81) chez maître Vialas. Ces documents sont très importants pour moi ;  Bernard SALVIGNOL est mon ancêtre direct (Marie SALVIGNOL doit être sa sœur). La lecture de ces actes va me faire avancer dans la recherche. Je suis désolé ;  mais je n'ai pas pu ou pas su envoyer les photos ;  comment je peux vous les envoyer par mai ? Merci d'avance. Cordialement Etienne CLEMENT. Puylaurens_-_81219
   
Fiche N° 14358 Dudit jour (??? 1714)

Jean Meyssensas laboureur habitant du village
d’Armaignat parroisse de Leguilhac de l’ Auche (24236), eagé
– comme il a dit – de vingt-cinq ans ou environ, tesmoin
– assigné par exploit de ce jourdhuy, signé Poutard
sergent, a nous representé – auquel avons fait lever
la main et pris de luy le serment au cas requis, qui
a promis et juré de dire et desposer verité.
Enquis sur la counoissance des parties et objets
generaux de droit et dordonnance,
dit conoistre lesdites parties et nestre leur parant,
amy ny ennemy, famillie, domestique ny debiteur
et ne dira que la verité.
Enquis sur le contenu ausdites plainte et requeste
a luy leues et données a entendre mot a mot,
dit et deppose moyenant sondit serement : que dimenche
dernier, huictiesme du present mois, estant au present lieu,
il auroit demandé audit Desmaison precedent tesmoin, de
luy laisser de lherbe du pré dudit Seigneur de Montozon
quil avoit ordre de vandre. Et cestant rendus dans ledit
pré, ledit Desmaisons luy en auroit marqué trois quartz
de journal. Et le lendemain, jour de lundy, neufviesme du
courant, Pierre Meyssensas frere dudit desposant et un autre
faucheur, estant allés a la pointe du jour dans ledit pré
pour faucher, ledit depposant – craignant de se tromper sur

p2
le choix du pré quy luy avoit esté vandu – estant au dessous
des fenestres de la maison dudit Seigneur de Montozon, auroit
crié audit Desmaisons de se lever pour luy aller montrer
lendroit quil luy avoit marqué. Lequel Desmaisons luy auroit
respondu : quil estoit trop a bonne heure et quilx ny verroient.
Par lors, ledit depposant se seroit assis sur le bord de la
fontaine dudit presant lieu, pour lattandre. Un moment appres,
ayant porté sa veue du costé de la maison dudit Seigneur
de Montozon, il auroit entendu remuer quelque chose au
dessous du toit de ladite maison. Et ayant regardé attentivement,
il vist que cestoit un homme qui sortoit – les pieds premiers -
du galletas de ladite maison, par une petite fenestre qui
est au dessus de deux croisées grilhées, lune au dessus de lautre..
Lequel homme – se servant desdites grilhes – estoit dessendu
dans le chemin qui joint ladite maison, ayant un sac a
la main, dans lequel il paroissoit y avoir quelque chose.
Et ayant ledit homme posé ledit sac de lautre costé dudit
chemin, dans un ruon où il y a des pierres et des orties, il
remonta dabord par lesdites grilhes dans ledit galletas,
y entrant la teste premiere. Ce que voyant ledit depposant,
il cria encore de plus fort audit Desmaisons de se lever
promptement. Ce quayant fait et cestant jointz, icelluy
depposant luy dit dabort ce quil avoit veu et que cet
homme estoit encore dans ledit galletas. Et quoy que
ledit Desmaisons eust peine a le croire, il cria neaulmoins
au nommé Cousin – valet d’esté dudit Seigneur de Montozon -
de se lever. Lequel Cousin les ayant jointz presque sur le champ,
ledit Desmaisons dit ce que ledit depposant avoit veu
et de rester dans ledit chemin jusques a ce quil fust de
retour du pré où il alloit avec ledit depposant. Lesquelz ny
furent pas sy tost arrivés quil entendist que quelqun crioit
audit Desmaisons de sen retorner promptement. Et ledit
Desmaisons ayant acouru a ladite maison dudit Seigneur,
cria en mesme temps audit depposant et a ceux qui fauchoient
avec luy, de le joindre au plus viste. Lesquels ayant quitté
leur travail et estant arrivés au devant de ladite maison, ils
trouverent quelle estoit entourée dun nombre de personnes
– partie desquels estant entrés au dedans pour chercher ledit
volleur – Un momant appres, il entendist quon disoit qu’on
avoit trouvé ledit Veyssiere dit Cafarat, derriere un lict et

p3
un homme qu’il navoit pas cogneu a cause de lobscurité. Lequel
estoit dessendu et remonté dans le galletas de la maison dudit
Seigneur de Montozon, se servant des grilhes qui sont aux fenestres
des chambres de ladite maison. Et lors, ledit Desmaisons les ayant
somés et entendant quilz parloient de ce que ledit Jean avoit veu,
dit audit qui deppose quil avoit laissé le nommé Cousin pour
garder soubz la fenestre où lon avoit veu dessendre et
remonter ledit homme et dans ce moment ledit depposant
entendist qu’on crioit audit Desmaisons de sen retorner au
plus viste. Et icelluy Desmaisons estant party sur le champ,
dès quil fust arrivé a ladite maison, il se mist aussy a crier
audit qui deppose, a son frere et autres personnes qui
estoient avec eux, de laller joindre. Ce quayant fait et estant
entrés dans ladite maison et montés dans une petite
chambre qui est au haut du degré, ledit depposant auroit veu lon
tenoit au corps ledit Veysseire accusé. Et pour lors, le
nommé Estienne Mourrinq charpentier, portant une
eschelle a main, seroit entré dans le grenier de ladite maison
qui est a costé de ladite chambre. Et layant appuyée sur
les solliveaux du galletas qui est par dessus ledit grenier
et ce, par une grande ouverture doù diverses planches
ont esté ostées. Et estant ledit Mourrinq et plusieurs autres
dans ledit galletas, icelluy Mourrinq auroit dessendu deux
sacs, dans un desquelz il y avoit environ demy boiceau de
bled d Espagne et dans lautre, environ six picotins dudit
bled. Lesditz deux sacs liés avec chacun sa corde. Appres quoy,
ledit depposant vist qu’on dessendit ledit Veyssiere accusé,
dans la chambre de ladite dame de Montozon, pour luy
attacher les bras et les mains plus etroitement. Et pour lors,
icelluy depposant se retira et cest tout ce quil a dit savoir.
Et sa depposition, a luy leüe et donnée a entendre mot a
mot, a dit : icelle contenir verité et y percister et ny
vouloir adjouter, ny diminuer, na voulu de sa journée
et na signé pour ne scavoir, de ce enquis.

signatures
Date: 24-03-2020 18:28
Fin:  1
Nom: NEYCENSAS Prénom: Thierry
Transcription: M-Françoise
Nature: Divers Procès Verbal Date: ??-??-1714
Nom1:  Prenom1: 
Sexe1:  Com1: 
NomP1:  PrenomP1: 
NomM1:  PrenomM1: 
Nom2:  Prenom2: 
Sexe2:  Com2: 
NomP2:  PrenomP2: 
NomM2:  PrenomM2: 
NomT1:  PrenomT1: 
ComT1: 
NomT2:  PrenomT2: 
ComT2: 
NomT3:  PrenomT3: 
ComT3: 
NomT4:  PrenomT4: 
ComT4: 
Lieu:  INSEE: 
Dpt: 
Notaire: 
Cote: 
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14358-01-Paleographie-IMG_3687_Montozon_vole_temoignages_1714.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14358-02-Paleographie-IMG_3688_Montozon_vole_temoignages_1714.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14358-03-Paleographie-IMG_3689_Montozon_vole_temoignages_1714.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14358-04-Paleographie-IMG_3689_Montozon_vole_temoignages_1714.JPG  
Notes: Bonjour Madame Monsieur ;  J'étudie depuis quelques années l'histoire des familles Meyssensas ;  Neyssensas et autres orthographes en Périgord depuis 1470 : lien vers notre blog : https: _  _ neyssensas_neycensas.blogspot.com _  Je vous sollicite afin de savoir si vous pouvez m'aider dans la compréhension d'un texte rédigé en 1714 _ le texte comporte 3 pages d'une Procédure criminelle de Dominique de Montozon seigneur de Léguillac _ témoin Meyssensas _ référencé aux archives de Périgueux _ série B art 294 Les protagonistes sont Dominiqe de Montozon ;  un certaint Desmaison et deux frères ;  Pierre et Jean habitants le hameau d'Armagnac à Léguillac de l'Auche _ Justice de Saint_Astier. Je vous remercie pour votre aide précieuse. Bien cordialement Thierry Neycensas Saint-Astier_-_24372
   
Fiche N° 14359 Testement

Au nom de Dieu soict amen, que lan de grace
courant, lan mil six centz vingt-sept
xxxxxxx et le neufvieme jour
du moys de juing, environ les vingt heures
apres midy, pardevant moy notaire et tesmoingtz
soubznomés, personnellement constitué honete
Jehan Gontard filz de Guilhaume du
Monestier du Perssy (38243), habitant a present
en la presente ville de Grenoble. Lequel de
son gré et vollonté, estant dans son lict,
mallade de malladie corporelle, sain
de ses sens, memoyre et entendement – la Dieu
graces – considerant quil ny a rien de plus
certain que la mort ny plus incertain que
lheure dicelle et des biens quil a pleu
a Dieu luy donner en ce monde, en a vollu
dispozer et en faire son dernier testement nuncupatif
et sa derniere vollonté nuncupatifve a la forme
que sensuict. Et en signe de vray crestien,
sest muny de la Ste croix, disant :

p2
« In nomine patris, filii, spiritus sancti, amen ».
A recomandé son ame a Dieu, a la glorieuse
Vierge Marye et a tous les sainctz et sainctes
de paradis, la volloyr recepvoir en son
paradis lhors quelle sera separée
de son corps et veult estre enterré dans
lesglise des peres Jacoppins dudit Grenoble,
au thombeau de feu Jehan Javel son
beau pere et pour ses obsieques et funerailhes
sen remet a la vollonté et discreption de son
heretiere cy apprés nommée. Item, ledit
Gontard testateur donne et legue par droit
de legat et institution particulliere, a Guilhaume
Gontard son pere : la somme de trente
livres tournoiz. Lesquelles veult et entend luy
este payées par son heritiere cy appres
nommée, ung moys apres son dexès et
moyenant ce, le dejecte et exclud de tous
ses autres biens et heritaige et veult quil
se tienne pour comptant. Item, ledit Jehan

p3
Gontard testateur donne et legue par
droit de legat et institution particulliere
a Catherine Gontard sa seur : la somme
de quinze livres tournoiz, lesquelles ledit testateur
veult et entend luy este payés par son
heretiere cy apres nommée, ung moys
apres son dexcès et moyenant ce, la dejette
et exclud de tous ses biens et heritaige
et veut quelle se tienne pour comptante.
Et en tous ses autres parans et amis
pretendant droit en ses biens et heritaige,
leur donne la somme de cinq solz tz,
payables incontinant apres son dexcès
et moyenant ce, les dejette de tous ses autres
biens et heritage et veult quilz se tiennent
pour comptantz. Et pour ce que le chief
de tous testementz est de instituer
ung ou plusieurs heretiers, au reste de
ses biens – desquelz il na cy dessus
dispozé – a ceste cause ledit Jehan
Gontard testateur a institué et nommé

p4
son heretiere universelle, la nommant de sa
propre bouche, assavoyr : Margueritte
Javel sa bien et aymée femme, par laquelle
veult que tous ses debtes et legatz soyent
payés et satisfaictz sans figure de procès.
Cecy est son dernier testement nuncupatif et
sa derniere vollonté nuncupatifve. Vollant
et entendant quil soyt vallable par droict
de testement, codicille et donnation faict
a cause de mort. Cassant et revocant
tous autres testementz, codicilles et donnations
quil pourroit avoyr cy devant faict a
cause de mort.. Et veult que le present
demeure en sa forme et vigueur et a la
melhieur forme quil peult et doibt mieux
valloyr en derniere vollonté. Priant et requerant
tous les tesmoingtz que sont cy presentz – par luy
requis et bien cogneuz, pour les nommer
de leurs noms et surnoms – destre de son
present testement memoratifz, pour en porter

p5
foy et tesmoniage quand requis en seront
et moy notaire en faire expedition a qui de
droit apartiendra. Faict et publié a Grenoble,
en la Grenette et dans la maison des
heretiers de feu monsieur ladvocat Berlioz
et dans la bouthicque dicelle, en presence
de Jacques Chastaing marchant, Pierre
Faresse clerc audit Grenoble, de Jehan
Cathellan hoste audit Grenoble, de M°
Claude Despres Clapier bouchier audit
Grenoble et de M° Francois Bel patissier
et de Sallomon Monard clerc audit
Grenoble et de Guilhaume Saubye (?)
… dudit testateur, tesmoingtz requis et appellés
par ledit testateur et signés lesditz Faresse,
Monard et Bel, non les autres ny
ledit testateur pour ne savoyr escripre,
de ce enquis.

Signatures :
Francoys Bel, issi present/ S. Monnard / Faresse, present/
Et moy : Duclot notaire
Date: 24-03-2020 23:11
Fin: 27-03-20 1
Nom: GONTARD Prénom: Yann
Transcription: M-Françoise
Nature: Divers Testament Date: 09-06-1627
Nom1:  Prenom1: 
Sexe1:  Com1: 
NomP1:  PrenomP1: 
NomM1:  PrenomM1: 
Nom2:  Prenom2: 
Sexe2:  Com2: 
NomP2:  PrenomP2: 
NomM2:  PrenomM2: 
NomT1:  PrenomT1: 
ComT1: 
NomT2:  PrenomT2: 
ComT2: 
NomT3:  PrenomT3: 
ComT3: 
NomT4:  PrenomT4: 
ComT4: 
Lieu:  INSEE: 
Dpt: 
Notaire: 
Cote: 
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14359-01-Paleographie-IMG_2928.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14359-02-Paleographie-IMG_2929.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14359-03-Paleographie-IMG_2930.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14359-04-Paleographie-IMG_2931.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14359-05-Paleographie-IMG_2932.JPG  
Notes: Il s'agit du testament de Joseph GONTARD en date du 9 juin 1627 ;  passé chez Maître André DUCLOS l’aîné ;  notaire à Grenoble 1214_27. Grenoble_-_38185
   
Fiche N° 14360  
Date: 25-03-2020 08:02  
Fin:    1
Nom: CLEMENT Prénom: Etienne  
Transcription:   
Nature: Divers Contrat de Mariage Date: 11-01-1668  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14360-Paleographie-CM_SAISSAC_SALVIGNOL-01.png  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14360-Paleographie-CM_SAISSAC_SALVIGNOL-02.png  
Notes: Notes: Bonjour ; Je viens de récupérer 2 contrats de mariages (origine AD81) que je n'arrive pas à lire. contrat de mariage entre Marie SALVIGNOL et Nadal SAISSAC le 11 janvier 1668 à Puylaurens (81) chez maître Vialas. Ces documents sont très importants pour moi ; Bernard SALVIGNOL est mon ancêtre direct (Marie SALVIGNOL doit être sa sœur). La lecture de ces actes va me faire avancer dans la recherche. Je suis désolé ; mais je n'ai pas pu ou pas su envoyer les photos ; comment je peux vous les envoyer par mai ? Merci d'avance. Cordialement Etienne CLEMENT. Puylaurens_-_81219
   
Fiche N° 14367  
Date: 28-03-2020 00:06  
Fin:    1
Nom: MESSENCE Prénom: Jean-Michel  
Transcription:   
Nature: Divers Vente Date: 19-02-1652  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14367-Paleographie-VENTE_CHANDELIER_Jean-01.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14367-Paleographie-VENTE_CHANDELIER_Jean-02.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14367-Paleographie-VENTE_CHANDELIER_Jean-03.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14367-Paleographie-VENTE_CHANDELIER_Jean-04.JPG  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14367-Paleographie-VENTE_CHANDELIER_Jean-05.JPG  
Notes: Bonsoir ;  Il s'agit d'un acte passé par Jehan CHANDELIER (ép JUDAS) devant notaire en 1652 réference : 47e303 ;  Merci d'avance de votre aide ;  Jm Soissons_-_02722
   
Fiche N° 14368  
Date: 28-03-2020 16:29  
Fin:    1
Nom: JOACHIM Prénom: Rémi  
Transcription:   
Nature: Divers Contrat de Mariage Date: 18-01-1610  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14368-01-Paleographie-1610_01_18_CM_NOUVEL_Clary_BESSIERES_Marie_La_Selve_AD12_MN040911_3E4179_f3_5_1.jpg  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14368-02-Paleographie-1610_01_18_CM_NOUVEL_Clary_BESSIERES_Marie_La_Selve_AD12_MN040911_3E4179_f3_5_2.jpg  
http://www.francegenweb.org/traduction/photos/14368-03-Paleographie-1610_01_18_CM_NOUVEL_Clary_BESSIERES_Marie_La_Selve_AD12_MN040911_3E4179_f3_5_3.jpg  
.  
Images externes :   
http://archives.aveyron.fr/ark:/11971/vta435b14096c2fd8b0/daoloc/0/layout:table/idsearch:RECH_06baa5b4781a3f0459b6d8297168d1a9#id:2062730606?gallery=true&brightness=100.00&contrast=100.00&center=1069.8518480006694,-1377.7279358518063&zoom=7  
Notes: Bonjour ;  Je vous soumets le contrat de mariage entre NOUVEL Clary et BESSIERES Marie (à confirmer) du 18 Janvier 1610 à La Selve en Aveyron. Clary NOUVEL est meunier au moulin de Tombeloyre paroisse Saint_Julien (Réquista). Ce moulin est certainement devenu aujourd'hui le Moulin de Clary. Je n'en sais malheureusement pas plus et votre transcription m'aidera beaucoup à en savoir davantage. Merci d'avance La Selve_-_12267