FranceGenWeb
Cousins 64

Les communes étudiées

[Sommaire] [Présentation] [Les généalogistes] [Les patronymes étudiés] [Les communes étudiées]
[Présomptions de cousinage] [Cousinages avérés] [Tableau de bord] [Quoi de neuf ?]
Accès direct à FGW-Cousins Accès direct à FranceGenWeb

Vous pouvez consulter ici les pages des 597 communes desPyrénées-Atlantiques
à partir de la liste alphabétique: 
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
ou par accès direct
Mascaraàs-Haron $tab2[13]  habitants    Canton: Garlin    Arrondissement: Pau   Plus d'informations sur Mascaraàs-Haron grâce à FGW-Communes (FranceGenWeb)  Toutes les communes du canton de Garlin
Courriel : mairie.mascaraas@wanadoo.fr 
Registres en mairie :
Accès :
??? 
64330 Téléphone 05.59.04.78.48 Jeudi de 14h à 18h.
Registres aux A.D. : 5Mi366 (R1) 1739 
Notes :  
Nous manquons d'informations sur les registres de la mairie de Mascaraàs-Haron; si vous en avez, merci de nous les envoyer afin que tout le monde en bénéficie
Bibliographie :  

Les 2 généalogistes ayant des ancêtres dans cette commune
Cliquer sur un généalogiste pour accéder à sa page sur ce site ou sur le symbole icone de courriel ou icone de site devant son nom pour lui écrire.
icone de courrielCAU Marc  icone de courrielKUNZ Pierre 

Les 14 patronymes cités dans cette commune (Cliquer sur un patronyme pour voir dans quelles autres communes il est cité)
Berdoy - Bitalis - Bourde - Cassifour - Dufreche - Duviau - Laborde - Lacoste (De) - Lamarrigue - Laporte-Fauret - Laporte-Fauret Dit Poilhou - Lavie - Mounat - Rozes -





FGW-Cousins 64
[Sommaire] [Présentation] [Les généalogistes] [Les patronymes étudiés] [Les communes étudiées]
[Présomptions de cousinage] [Cousinages avérés] [Tableau de bord] [Quoi de neuf ?]

Parmi les services de FranceGenweb:
MairesGenWeb service d'entraide de traduction Annuaire des dpts d'archives dpartementales et nationales en France et des archives nationales trangres - Cadre de classement - Infos diverses
dynCGW 10.0
7.0.13
© 2000-2020 Francegenweb
Site géré par Christine Fagalde