logo FranceGenWeb

F75 - Paris - Monument aux morts en Opex en 2013
Mis en ligne par Richard
(31/12/13)

La France va ériger en 2013 "sur un site prestigieux" à Paris un monument à la mémoire de ses militaires morts en opérations extérieures (Opex) depuis une cinquantaine d'années, selon les recommandations d'un groupe de travail ad hoc publié aujourd'hui. Le général d'armée Bernard Thorette, ancien chef d'état-major de l'armée de terre, qui a présidé ce groupe de travail, a précisé que les noms de 616 soldats français "morts au service de la France" seraient inscrits sur ce monument. Le groupe de travail a préconisé que ce monument soit b‚ti place Vauban à Paris (VIIe), à l'arrière de l'Hôtel des Invalides. Une suggestion à laquelle le ministre de la Défense est "très favorable", a dit Gérard Longuet en soulignant que "seul le maire de Paris peut donner l'autorisation" à la construction de ce monument. Bertrand DelanoŽ, a confié son entourage, est également "favorable" à ce monument et au lieu d'implantation proposé. Ce monument, a ajouté Gérard Longuet, correspond à une "demande très forte des familles" et sera le symbole de "l'Etat de droit international" des Opex. Le rapport de 77 pages a recensé 228 opérations extérieures de la France depuis 1963, l'année qui a suivi la fin de la guerre d'Algérie. Ces opérations concernent des interventions dans le cadre d'accords bilatéraux de défense (Afrique), des opérations de rétablissement ou de maintien de la paix sous l'égide Nations Unies (Koweït), de l'Otan (Libye) ou de l'Europe, des missions de lutte contre le terrorisme ou la piraterie (Somalie) ou la protection de ressortissants français ou étrangers.Les conflits le plus meurtriers pour la France sont ceux du Tchad et du Liban (158 morts chacun), suivi de celui de l'ex-Yougoslavie (116 morts) et de l'Afghanistan (76 morts). Le groupe de travail a souhaité que le monument construit soit accompagné d'un monument virtuel, accessible par internet et depuis un édifice associé situé à proximité. Il a suggéré qu'une stèle au même endroit rende également hommage aux blessés. Il a également demandé que ce monument "trouve un relais" sur les monuments aux morts de toutes les communes de France qui ont eu à déplorer la perte de l'un des leurs en Opex. Source : Dépêche AFP du 10/10/2011