logo FranceGenWeb

Recherche +
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription
 
Image aléatoire

Cosquer
Cosquer
Commentaires: 0
Sambron


Marconnay (de) (2ème version)
Marconnay (de) (2ème version)

            

Marconnay (de) (2ème version)
Description: De sinople, à trois pals de vair.

Bourbonnais, Bourgogne, Poitou.

Nota: Il semblerait qu'il y ait une confusion entre M. des Gozis et la Société d'Emulation du Bourbonnais, 1909 (16) et 1910 (17), concernant cette famille et de leur blason.
"Société d'Emulation et des Beaux-arts du Bourbonnais- 1910 (17)". Nota: Les armes des Marconnay du Poitou ont d'ordinaire le champ de gueules. Le fond de sinople était peut-être la brisure propre à la branche du Bourbonnais. Grâce aux armoiries données aux Marconnay il devient certain maintenant que les seigneurs de Montaret près de Souvigny (03) étaient bien une branche des Marconnay du Poitou et non ceux de Bourgogne qui portaient des armoiries différentes. M. des Gozis a donc fait erreur sur ce point(1). (1) voir Bulletin revue 1909 article "Montaret" et tirage à part de la Xème excursion page 43. SUITE : "Société d'Emulation et des Beaux-arts du Bourbonnais- 1909 (16)".Marconnay du Poitou: de gueules à trois pals de vair. A en juger par les armoriaux il y a eu dans la noblesse française deux familles distinctes du nom de Marconnay. L'une en Poitou portant: de gueules à trois pals de vair". Elle s'est perpétuée jusqu'au milieu du XIXème siècle et avait relevé le nom de Châtillon se prétendant issue d'une branche de cette illustre maison (Ce sont bien là les antiques armes des Marconnay qui, y ayant ajouté un chef d'or à compter du XVIIe siècle, prétendirent à la Restauration relever les armes et titre des Ducs de Châtillon. Un procès, soutenu par les deux filles du dernier Duc, fit raison des ces prétentions extraordinaires en 1819).
L'autre famille de Marconnay originaire de Bourgogne est d'après les notes de M. des Gozis celle qui aurait projeté une branche en Bourbonnais y tenant le fief de Montaret (Souvigny) de La Fin (Thiel) les Ormais (Sorbier) de Précord de La Motte-Vallière et Cost (Varennes-sur-Tèche). Ces Marconnay de Bourgogne portaient "d'azur à une étoile d'or accompagnée en chef de deux roses et en pointe d'un croissant le tout d'argent". Le 1er des Marconnay à s"être étable en Bourbonnais semble être Charles de Marconnay époux à Jeanne d'Entraigues. Voir aussi tableau généalogique des d'Entraigues et Marconnay seigneur de Montaret "Société d'Emulation et des Beaux-arts du Bourbonnais 1909 (16) page 298".
Cette famille a fourni un gouverneur du Bourbonnais en 1562, Marconnay (de) Jean, Sieur de Montaret.
Afin de départager et d'espérer d'autres renseignements, je joins ces deux dessins.

Archives de l'Allier et Historiques du Bourbonnais de 1892.---Aubert de La Faige "les fiefs du Bourbonnais".---Société d'Emulation et des Beaux-arts du Bourbonnais, 1909 (16) et 1910 (17).---Collection des Gozis.
Mots-clés:  
Date: 18.10.2016 07:35
Hits: 71
Télécharger: 0
Estimer: 0.00 (0 Votes:)
Taille: 89.8 KB
Postée par: Jeannot29


Auteur: Commentaires:
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.



Image précédente:
   Marconnay (de) (1ère version)  
 Image suivante:
MARCONNAY (du Poitou)   

 

Ce site à but non lucratif a été créé afin de permettre une entraide dans un cadre généalogique ou historique. FranceGenWeb s'engage à retirer immédiatement du site toute publication qui s'avèrerait être l'objet d'un droit réservé ou qui serait jugée comme une atteinte au respect de la vie privée.
Voir les conditions de réutilisation des dessins - Nous contacter


Page valide HTML 4.01 et CSS2 - Amaury, Fred et Jacques - FGW © 2004-2016 RSS Feed: Marconnay (de) (2ème version) (Commentaires) (5.6.28)