Armorial de Bourgogne

Return to the home page / Retour à la page d'accueil

 

La Bourgogne est une région au passé historique riche, elle a abrité des grandes familles, a donné des comtes, des ducs et des rois au pays. Les armoiries sont donc nombreuses au fil des siècles. En voici une partie du catalogue, le reste sera indiqué sous forme de liens vers des banques de données de blasons.

 

Tout d'abord les départements ( certaines images sont cliquables et permettent de télécharger dans un plus grand format)

 

Côte d'Or

Nièvre

Saône et Loire

Yonne

d’or au chef parti, en 1 d’azur semé de fleurs de lys d’or et à la bordure componée d’argent et de gueules, et en 2 bandé d’or et d’azur de six pièces et à la bordure de gueules

bandé d’or et d’azur de six pièces à la bordure engrêlée de gueules

d’or aux deux pals ondés d’azur, au chef parti : au premier d’azur semé de fleurs de lys d’or et à la bordure componée d’argent et de gueules, au second bandé d’or et d’azur de six pièces et à la bordure de gueules

d’or au pairle d’azur, au chef parti : au premier d’azur semé de fleurs de lys d’or et à la bordure componée d’argent et de gueules, au second bandé d’or et d’azur de six pièces et à la bordure de gueules

 


 

Nombreuses sont les communes qui ont également un blason, l'existant est recensé sur les pages Wikipedia et il est possible de participer à la création ou au dépôt d'armoiries municipales afin de compléter l'inventaire. Voici les liens permettant d'y accéder


 

Dans l'armorial du Royaume de France on trouve 7 armoiries bourguignonnes de fiefs qui ont relevé directement de la couronne de France (pour les 6 premiers).

 

Comté d'Auxonne

Duché de Bourgogne avant 1361

Duché de Bourgogne après 1364

Comté du Charolais

Comté du Charolais entre 1433 et 1467
(période de Charles le Téméraire)

Comté de Nevers

Pays de Bresse

De gueules à l'aigle éployée d'argent

Bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules

Écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bande componée d'argent et de gueules et en 2 et 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules

De gueules au lion, la tête contournée, d'or, armé et lampassé d'azur

Écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules et en 2 parti de bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules et en 3 parti de bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'or. Sur le tout d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules. Les armes brisées d'un lambel de gueules

D'azur semé de billettes d'or au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout

Avant 1601 en Savoie,  en Bourgogne après

D'azur au lion d'hermine

 


 

Ce même armorial donne les armoiries des "bonnes villes" du Royaume.

Les citées désignées ainsi avaient le privilège d'être représentées par leurs maires au sacre des rois de France dans la cathédrale de Reims.

 

Parmi 40 communes distinguées, la seule bourguignonne est Dijon

De gueules, au chef parti : au premier d'azur semé de fleurs de lis d'or et à une bordure componée d'argent et de gueules, au deuxième bandé d'or et d'azur de six pièces et à une bordure de gueules

 


 

Dans l'armorial des communes d'Empire on trouve les armoiries des communes du Premier Empire (1804–1815), et du Second Empire (1852-1870). L'autorisation de l'Empereur devait être demandée avant qu'une ville puisse afficher des armoiries.

 

Le décret du 17 mai 1809 partage les communes en trois ordres, et impose des caractéristiques particulière selon l'ordre défini. Le principe de représentation aux cérémonies d'empire est reconduit sur le modèle des "bonne villes du royaume". On aura donc des ville de premier ordre et de second ordre (leurs maires seront présents au sacre de l'empereur) parmi lesquelles Dijon et des villes de troisième ordre (leurs maires seront présents à la nomination des préfets) comme Tournus en Saône et Loire.

 

Ornement d'une ville de 1er ordre

Dijon (1er ordre)

Ornement d'une ville de 3ème ordre

Tournus (3ème ordre)

chef de gueules chargé de trois abeilles d'or posées en fasce et portant pour ornements extérieurs une couronne murale à sept créneaux sommée d'une aigle naissante d'or pour cimier, soutenue d'un caducée de même auquel sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre de chêne, l'autre à senestre d'olivier aussi d'or, noués et rattachés par des bandelettes de gueule

Parti, au 1er d'azur, au cep de vigne d'or, à la bordure componée d'argent et de gueules; au 2, bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules, au chef de gueules chargé de trois abeilles d'or

franc quartier à senestre, de gueules, chargé des mêmes pièces d'argent écu sommé d'une corbeille remplie de gerbes d'or, à laquelle sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre, d'olivier, l'autre à senestre, de chênes, noués et rattachés par des bandelettes de gueules.

De gueules au château de trois tours crénelées d'argent, maçonne de sable, ouvert et ajouré du champ, accompagné en pointe de la Croix de la Légion d'Honneur au naturel, au franc quartier des villes de troisième classe, Qui est à senestre de gueules a un N d'argent surmontée d'une étoile rayonnant de même

 


Parmi la noblesse issue des Capétiens, deux branches importantes portent les armes de la Bourgogne, la Maison de Bourgogne-Valois et la Maison de Bourgogne

Ci dessous la maison de Bourgogne Valois présentée sous forme d'arbre généalogique

 

 

Philippe II le Hardi  (1342 -1404), comte de Touraine, puis duc de Bourgogne (en 1364), fils de Jean II, roi de France

 

 

 

 

 

av. 1364 : d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules

après 1364 : écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules et en 2 et 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules

 

Marguerite de Bourgogne (1374-1441), fille de Philippe II, comtesse de Flandre, de Bourgogne, de Nevers et de Rethel

Jean sans Peur (1371-1419), duc de Bourgogne,
comte de Nevers, de Flandre, fils de Philippe II

Antoine (1364-1415), duc de Brabant, fils de Philippe II

Philippe (1389 -1415), comte de Nevers et de Rethel, fils de Philippe II

écartelé, en 1, fuselé en bande d'azur et d'argent, en 2, semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules, en 3 contre-écartelé en 1 et 4 d'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules et en 2 et 3 d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, en 4 bandé d'or et d'azur de six pièces

écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure
componée d'argent et de gueules et en 2 et 3 bandé d'or et d'azur
de six pièces, à la bordure de gueules, sur le tout d'or au lion de
sable armé et lampassé de gueules

écartelé en 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or et à la bordure componée d'argent et de gueules, en 2 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules et au 3 d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'or

écartelé en 1 et 4 d'azur semé de lys d'or et à la bordure componée d'argent et de gueules, en 2 et 3 d'or au lion de sable armé, couronné et lampassé de gueules, portées ensuite par Charles (1414-1464), comte de Nevers et de Rethel, son fils aîné

 

 

Philippe III le Bon (1396 -1467), grand duc d'Occident, duc de Bourgogne et de Brabant, comte de Flandre, de Hainaut et de Hollande, fils de Jean sans peur

Marie de Clèves-Bourgogne (1393-1463), duchesse de Clèves et comtesse de La Marck, fille de Jean sans peur et épouse d'Adolphe IV de La Marck

Philippe (1404-1430), comte de Ligny et de Saint-Pôl, avant de devenir duc de Brabant, fils d'Antoine

Jean (1415-1491), comte d'Etampes, de Nevers, de Rethel et d'Eu, fils cadet de Philippe

 

    

 

écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules et en 2 parti de bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules et en 3 parti de bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'or. Sur le tout d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, portées ensuite par son fils Charles le Téméraire (1433-1477)

écartelé, en 1, coupé de gueules, à l'écusson d'argent, aux rais d'escarboucle d'or, brochantes sur le tout, en 2, coupé d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules, en 3 d'or, à la fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois tires, en 4 d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et à un demi Flandre brochant sur le tout mouvant du parti

écartelé en 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or et à la bordure engrelée componée d'argent et de gueules, en 2 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules et au 3 d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'or

Bourgogne et Artois (le 1er): écartelé en 1 et 4 d'azur semé de lys d'or et à la bordure componée d'argent et de gueules, en 2 et 3 d'azur semé de lys d'or au lambel de gueules chargés de trois châteaux d'or.

Comte de Nevers et de Rethel (le 2nd) : écartelé en 1 d'azur à trois fleurs de lys d'or et à la bordure componée d'argent et de gueules, en 2 de gueules à trois rateaux d'or, en 3 d'azur semé de lys d'or au lambel de gueules chargés de trois châteaux d'or et en 4 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules

 

 

Charles (1433-1477), comte de Charolais, fils légitime de Philippe III

Philippe (1464-1524), dit Philippe de Bourgogne-Blaton, fils illégitime de Philippe III de Bourgogne, amiral des Pays-Bas  gouverneur de Gueldres et Courtrai, évêque d'Utrecht , chevalier de la Toison d'Or

Antoine, dit le Grand Bâtard de Bourgogne (1421-1504), fils illégitime de Philippe III, comte de La Roche (Ardenne), de Grandpré, de Ste-Menehould et de Guînes, seigneur de Crèvecoeur, Beveren et Tournehem, chevalier de la Toison d'or,

 

 

 

 

Pleines armes de Bourgogne, brisées d'un lambel d'argent. À la mort de son père en 1467, le lambel est supprimé

D'or aux armes de Bourgogne ployées en chevron brochant

De Bourgogne, brisé d'une cotice en barre d'argent

 

 

   

   

 

Philippe de Bourgogne (+1498) , fils d'Antoine, seigneur de Beveren,
comte de La Roche, seigneur de de la Veere, amiral des Pays-Bas,
gouverneur d'Artois, chevalier de la Toison d'or,

 

 

 

 

 

 

Écartelé : aux 1 et 4, de Bourgogne , au 2 et 3, fascé d'or et d'azur

de huit pièces, à trois annelets de gueules brochant sur

les deux premières fasces

 

   

   

 

Adolphe de Bourgogne (1489-1540), fils de Philippe, seigneur de Beveren,

comte de La Roche, de Veere et de Flessingue, amiral des Pays-Bas,

chevalier de la Toison d'or,

 

 

 

 

 

 

Écartelé: aux 1 et 4, de Bourgogne, au 2 et 3, d'azur à trois fleurs

de lys d'or à la bande de gueules chargée en chef d'un compon

aussi d'or au dauphin du champ; sur-le-tout de sable à la fasce d'argent,

portées ensuite par son fils Maximilien II de Bourgogne-Beveren (1514 -1558),

 

 

 


 

Princes de la Maison de Bourgogne

 

Eudes II (1118-1162), duc de Bourgogne

Eudes de Bourgogne (1230-1269), comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre

Philippe de Bourgogne (1323-1346), fils d'Eudes IV

Louis de Bourgogne (1297-1316), prince de Morée, 3ème fils de Robert II

Jeanne de Bourgogne (1293-1349), fille de Robert II (voir paragraphe suivant)

Alexandre de Bourgogne (1170-1205), seigneur de Montagu, fils de Hugues III

bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules, porté ensuite par les ducs de Bourgogne jusqu'en 1361

bandé d'or et d'azur en six pièces, à la bordure endenté de gueules, porté ensuite par son neveu  Eudes IV de Bourgogne (1295-1350), second fils de Robert II

bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules, à la fleur de lys d'or au franc quartier

bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules, au franc quartier de gueules à la croix ancrée d'or

parti, en 1 de France, qui est d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 de Bourgogne ducale, qui est bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules

bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et au franc quartier d'hermines

 


 

Dans les armoiries des Reines de France, figurent celles de la branche capétienne avec Jeanne de Bourgogne (°1291 +1330), mariée en 1307 à Philippe V le Long ( °1293 +1322).  Qu'il ne faut pas confondre avec, dans la branche Valois, Jeanne de Bourgogne ( °1293  +1349), mariée en 1313 à Philippe VI de Valois, roi de France ( °1293   +1350).

 

Jeanne de Bourgogne (capétienne)

Jeanne de Bourgogne (Valois)

I

Sceau composé des écus de France et du comté de Bourgogne (d'azur semé de billettes d'or au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout)

Contre-sceau: parti, en 1 de France, qui est d'azur semé de fleurs de lys d'or et en 2 de Bourgogne comtale, qui est d'azur semé de billettes d'or au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout.

Sceau composé des deux écus de France et du duché de Bourgogne (bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules). Son contre-sceau porte parti, de France, qui est d'azur semé de fleurs de lys d'or et de Bourgogne ducale, qui est bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules dans un écu de forme losange.

Contre-sceau: parti, de France, qui est d'azur semé de fleurs de lys d'or et de Bourgogne ducale, qui est bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules dans un écu de forme losange.

 

Par contre, n'ont pas eu droit au blasonnement ni Marguerite de Bourgogne ( °1290  +1315), mariée en 1305 à Louis X le Hutin ( °1289  +1316) ni Blanche de Bourgogne ( °1296   +1326), mariée en 1308 à Charles IV le Bel ( °1294  +1328). Elles n'ont jamais été couronnées, étant déjà emprisonnées pour adultère à l'avènement de leurs maris.

 

Enfin, on retrouvera le bandé d'or et d'azur de six pièces à bordure de gueules sur les armoiries  de reines des branches Bourbon et Orléans chez Anne d'Autriche, mariée en 1615 à Louis XIII, Marie-Thérèse d'Autriche, (mariée en 1660 à Louis XIV), Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine, mariée en 1770 à Louis XVI et Marie Amélie de Bourbon, mariée en 1809 à Louis-Philippe.

 


 

Parmi la dynastie royale des Bourbon, Louis de France (1682-1712), duc de Bourgogne, puis dauphin de France (1711-1712), fils du Grand dauphin, petit-fils de Louis XIV

 

1711

1712

écartelé au 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or et au 2 et 3 2 et 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules

écartelé au 1 et 4 de France et au 2 et 3 de Dauphiné (armes des dauphins de France)

 


 

Dans la branche aînée des ducs de Bourbon, on trouve des armoiries bourguignonnes chez Jacques de Bourbon (1445-1468),

fils de Charles Ier, duc de Bourbon et d'Auvergne et d'Agnès de Bourgogne (1407-1476)

 

Écartelé de Bourbon et de Bourgogne

 


 

Le projet Wikipedia comprend aussi la reconstitution d'un armorial des familles. Vous pouvez retrouver toutes les fiches ici http://fr.wikipedia.org/wiki/Armorial_du_Nivernais

 

L'armorial de Bourgogne de Charles d'Hozier est téléchargeable sur la page Publications et ouvrages

 

Enfin, FranceGenWeb consacre une page aux blasons.

 


Crédits: Merci à l'encyclopédie en ligne Wikipédia pour ses ressources et ses banques d'images


Dernière mise à jour : 4 mars 2012

Return to the home page / Retour à la page d'accueil