Comment faut-il s'y prendre pour distraire un souverain qui se morfond ? Et pourquoi posé-je cette question ?

Une seconde question (quiz n° 2bis) vous est proposée au commentaire 57.