Depuis ces derniers mois, un nouveau département a annoncé son intention de passer au payant, la Saône-et-Loire qui a mis depuis quelques jours, dans un premier temps son accès aux fonds gratuit mais envisage de passer à court terme à 12 euros/an. On peut regretter que, sous le charme de cette nouvelle mise en ligne quasi parfaite au point de vue qualité et fluidité, aucun mouvement de grogne contre le passage au payant ne se soit fait jour.

La réflexion sur la gratuité généalogique se poursuivant sur de nombreux sites, on peut réactualiser son suivi du sujet en lisant l'article du généalogiste professionnel Stéphane Cosson qui reprend le sujet sur un plan très psychanalytique. J'ai réagi à cet article en prenant un exemple beaucoup plus terre-à-terre pour expliquer pourquoi, selon moi, la gratuité s'impose de fait sur les sites d'AD en ligne :

Je pense que dans l'esprit du grand public, subjectivement ce qui vient à l'esprit en terme de gratuité, c'est l'opposition à la propriété. Si personne ne possède les arbres fruitiers ou s'ils appartiennent à la collectivité, la récolte des fruits est par essence gratuite. Il faut par contre accepter de trier soi même les cerises véreuses des saines.
En appliquant ça à la généalogie, ça donne : puisque les registres paroissiaux appartiennent à la collectivité, alors leur consultation doit être gratuite (sur le Web ou en salle). Il faut par contre accepter que tout ne soit pas disponible (document perdu, abimé, en restauration, en numérisation ...) Lorsqu'un département rend payant la consultation, il s'approprie les registres ce qui semble inacceptable aux yeux de beaucoup.

Enfin je voudrais conclure en parlant d'un autre article dans un domaine hors généalogie, qui oppose la gratuité et le zéro-pub. Tel M. Jourdain j'ignorais que la démarche adoptée en 2003 par FranceGenWeb s'appelait le "zéro-pub" et que nous initions une tendance qu'on retrouve dans la presse 5 ans plus tard, bravo en tous cas à ces journaux virtuels pour leur courage.
De notre côté, on peut voir que notre choix de supprimer toute publicité a permis à l'association de s'en sortir correctement mais nos dépenses sont faibles, nous sommes tous bénévoles. De plus l'absence de pubs augmente la lisibilité de nos pages. Sur certains sites, il y a des Google-Adsense en entête, plus encore d'autres dans la colonne de droite, presque la moitié de la page peut être occupée par de la pub ! Ce passage au zéro-pub est fait sur la grande majorité de nos pages, mais il en reste peut-être ici ou là encore une ou deux, merci de nous les signaler afin que nous puissions voir comment les retirer.