Geneanet nous annonce par le biais d'un de ses billets de blog que les généalogistes seraient majoritairement favorables à la légalisation des tests ADN. Passons sur la non-représentativité de l'échantillon (qui est quand même de 20 000 personnes) mais qui comporte des biais statistiques puisque ce sont des utilisateurs de Geneanet qui ont répondu (et non les généalogistes population plus générale). Et sur les plus de 700 000 arbres (en 2016) hébergés par Geneanet, ces 20 000 personnes ne représentent que 2.86%.